Commentaires : La pollution plastique va tripler d'ici 2040 : comment éviter cette catastrophe ?

animaux
Environnement
climat
nature
Tags: #<Tag:0x00007f3d28d216f0> #<Tag:0x00007f3d28d21560> #<Tag:0x00007f3d28d213d0> #<Tag:0x00007f3d28d21290>

#17

Techniquement, c’est impossible à faire. Même avec le meilleur acier, le meilleur béton, le meilleur aluminium du monde, aucun ingénieur digne de ce nom ne peut garantir que sa conception puisse durer au moins 10 ans, même dans des conditions d’utilisation optimale.

Oui, là c’est déjà beaucoup plus réaliste, surtout si on couple cette mesure avec le reste (Interdiction de jeter/obligation de réaffecter dans des applications moins exigeantes).

Oui mais ça nécessite des rénovations et des réorganisations d’infrastructures, d’urbanisme gigantesques, coûteuses et longues. Incompatible avec la démagogie politique qui n’envisage le futur qu’à l’horizon de la fin de mandat au grand maximum.


#18

Et ça tombe bien, on sait comment opérer une transition démographique sans avoir besoin de stériliser ou de génocider : il “suffit” de sortir les gens de la misère, de favoriser l’accès des femmes à l’éducation et à la contraception.

La démographie n’a jamais été un problème autre que théorique et le marronnier préféré des racistes pour justifier d’aller casser du bougnoule ou du chinetoque, sous couvert de lutte pour la sauvegarde de la planète (ben voyons). Ils se sont même trouvés un nom dont ils sont très fiers : les éco-fascistes, dont le tueur de Christchurch se revendiquait, d’ailleurs.

Passons enfin à autre chose : ça fait depuis le XIXe siècle qu’on sait que la démographie n’est pas un problème et qu’on a des leviers beaucoup plus simples à mettre en place, beaucoup plus éthiques et beaucoup plus efficaces pour lutter contre les pollutions et le dérèglement climatique. Genre contraindre les industriels par exemple ? ¯_(ツ)_/¯


#19

Je te réponds depuis un Mac Pro 2010. Le matériel numérique atteint des durées de vie de folie. Ça veut juste pas crever.

Ça demande rien du tout puisqu’on faisait sans il y a pas si longtemps. Seuls les pompiers, urgentistes, itinérants, pdg et quelques autres ont besoin d’être joints tout le temps. 99.99% du mobile c’est blabla et vidéos qui font rire.

Un fixe au bureau, un fixe à la maison, et un GSM pour appeler la dépanneuse. C’est plié.


#20

Je veux bien te croire : mon Minitel est encore parfaitement fonctionnel par exemple. Mais qui aurait pu certifier il y a 40 ans que ce matériel allait pouvoir tenir aussi longtemps ?

OK tu parles donc du téléphone mobile pas de la mobilité au sens “transport.” Moi, je parlais de cette dernière.

Pour le reste, je suis d’accord. On pourrait regarder vers nos anciennes cabines téléphoniques : ce n’était ni plus ni moins que de la mutualisation du téléphone (presque) mobile. Tout comme les cyber-cafés le faisaient avec les ordinateurs et les connexions Internet, ou encore les cinémas actuels qui ne font rien d’autres que mutualiser 1 écran pour 300-400 personnes en même temps, et effectivement personne n’en est mort. Et niveau écologie, y a pas photo : 10 ordinateurs qui peuvent être utilisés par potentiellement des centaines de personnes seront toujours beaucoup plus environment-friendly qu’un ordinateur pour chacune des centaines de personnes.


#21

Les électroniciens qui l’ont conçu parce qu’on connaît avec une précision remarquable les défaillances de l’électronique.

Mais là n’'est pas la vraie question. La vraie question est le cycle infernal avancées matérielles / avancées logicielles qui nous verrouillent dans une spirale d’obsolescence forcée. Un ordinateur de 10 ans, s’il tourne encore, ne sera pas compatible avec la version courante de l’OS, et l’OS ne sera plus compatible avec les applications.

Mon Mac 2010 ne recevra pas Catalina, et aucune nouvelle application ne tournera dessus. Pourtant, il tourne comme une horloge et vient même de recevoir une nouvelle carte graphique. Je vais être forcé de benner cette machine (de la filer à Emmaüs).

Selon différentes sources, la durée de vie moyenne d’un PC est de 5 ans. Si on passe à 10 ans, on divise par deux le gaspillage. C’est pas rien.

Non. Le cellulaire est un vrai progrès. C’est un facteur de sécurité. Ce qui est du gaspillage, c’est Facebook/Snap/insta partout tout le temps. Quant tu as un fixe à la maison et un fixe au boulot.

Pour avoir Facebook/Snap/insta partout tout le temps, on jette 3,3 milliards de smartphones tous les 2 ans.


#22

La durée d’usage du premier utilisateur peut etre, pas la durée de vie (ou seulement les portables)

Par exemple dans les entreprises, c’est pour des raisons fiscales / amortissement les 5 ans.


#23

ah bah non sortir les gens de la misère, ça veut dire qu’ils vont polluer.

La surpopulation n’a jamais été un problème, par définition ils sont ultra pauvres et ne polluent pas, et s’entretuent eux même.

c’est cynique mais il suffit de laisser faire.

il suffit d’obliger les industriel à multiplier leur prix de vente par 3, les gens achètent 3 fois moins et voilà.

la cause de la pollution est simple : les prix ne sont pas assez élevés.

c’est marrant j’entends déja Michu dans la manif…


#24

Ah bon ? Ils savent précisément comment les pièces électroniques vont chauffer sur leur cycle de vie entier et qu’est-ce que cette chauffe va précisément impliquer sur ces pièces ? Ils ont pu précisément simuler toutes les interactions entre le software et le hardware ? Ils sont pu calculer précisément la manière dont allait réagir chaque circuit imprimé, chaque point de soudure, et ce, dans toutes les conditions d’utilisation ? C’est proprement impossible et d’ailleurs ce n’est même pas intéressant de le savoir. Au mieux, ils ont pu faire des approximations à partir d’un usage “normal” de leur machine mais en aucun cas ils peuvent signer un papelard certifiant que leur appareil tournera au moins 10 ans (sauf s’ils sont suicidaires et veulent faire couler la boite parce-que des ptits malins s’amuseront à contredire leurs prédictions une fois l’objet en vente).

Effectivement. Mais c’est propre à l’économie de marché et à la concurrence. Une boite peut très bien se dire que tous ses nouveaux OS seront compatibles avec tous ses anciens hard. Mais il est clair que le revenu des ventes sur des produits au cycle de vie long est bien moins important que celui de produits au cycle de vie court. Ses concurrents vont donc la dépasser parce-qu’eux n’ont pas la même philosophie et les mêmes contraintes, ils vont avoir de meilleurs moyens d’investissements (et notamment dans la publicité) et c’est comme ça qu’on se retrouve avec des pigeons qui achètent tous les 3 ans des téléphones qui coûtent un SMIC alors qu’il y a des alternatives moins chères et sûrement aussi performantes mais totalement inconnues du grand public. La loi peut très certainement corriger cela mais 1) c’est pas tellement à l’ordre du jour de contraindre les entreprises, bien au contraire et 2) si la France est seule à prendre ce genre de décisions, ça ne changera pas grand chose au problème global de pollution puisque les 252 autres pays et territoires dans le monde continueront à faire de la merde.

… on divise par 2 la gaspillage imputée à la France. Sachant qu’on est loin d’être les plus pollueurs au monde, c’est comme écoper l’océan à la ptite cuillère. C’est un enjeu qui se règle au niveau international notamment via les traités de commerce internationaux pour avoir de l’effet. Et je doute que les ptits pays en première ligne face aux changements climatiques puissent forcer la Chine (productrice) et les États-Unis (concepteurs) à lever le pied sur la gabegie. D’ailleurs, rien ne dit que ces petits pays aient vraiment l’envie de se battre contre la gaspille alors qu’ils voient que l’électronique augmente leur productivité, la consommation des ménages, leur PIB, leur développement.

Oui et non.

  • Oui, c’est un progrès parce-qu’on peut téléphoner et recevoir des appels partout, n’importe quand.
  • Non, ce n’est pas un progrès parce-que filer un portable (voire même plus d’un) à chacun des 7 milliards d’habitants (et plus à venir), même si c’est un Nokia 3310, c’est un désastre écologique. L’humanité à survécut sans portable pendant plus de 2 millions d’années et nous avons réussit à nous développer sans ordinateur personnel pendant tout ce temps ou du moins sans que chacun en est à portée de main. Même en enlevant Facebook/Snap/Insta, personne ne passe sa vie pendue au téléphone mobile. Le coût environnemental rapporté à l’utilisation réelle du mobile est bien trop élevé. Nous n’avons tout simplement plus les moyens écologique de fournir à tout le monde un téléphone qui sert réellement 3 ou 4h en appel en tout et pour tout. La sobriété passe aussi et surtout par le fait qu’il va falloir se partager le peu de ressources qui nous restent, notamment en mutualisant leurs usages finaux.

On devait probablement les jeter avec la même rapidité quand Facebook et Snap n’existaient pas. Le problème de fond n’est pas Facebook ou les vidéos de ptits chats. Le problème de fond c’est la liberté de consommer des uns (et donc de faire du pognon pour les entreprises qui produisent en amont) vs. la finitude de nos ressources et les pollutions que leur cycle de vie génère. En somme, la théorie économique selon laquelle nos ressources sont infinies vs. la réalité qui nous rappelle que ça n’a jamais été le cas et que ça ne le sera jamais. Allons-nous attendre que la dernière poussière de cobalt, de nickel, ou d’or soit transformée pour arrêter de produire des portables, des ordis, des tablettes pour chaque habitant de la planète ? Et que ferons-nous lorsqu’il n’y aura plus rien pour ne serait-ce que réparer l’électronique existant ? Ce n’est pas durable. Nous avons l’obligation vitale de réfléchir maintenant aux manières de changer radicalement nos modes de production et de consommation, avec en tête le fait qu’il va falloir consentir à de gros sacrifices (et quand je parle de gros sacrifices, je ne parle pas de passer de l’iPhone X au 3310, parce-que si on considère que ça c’est un gros sacrifice, c’est clair qu’on n’est pas prêt pour la suite des événements).


#25

Oui. Les défauts suivent une courbe en baignoire.

https://blog.pasternack.com/uncategorized/whats-hype-high-reliability-hi-rel/

Tu as un maximum précoce, qu’on élimine par un burn-in (stress en température et en vibrations). Et une remontée en fin de durée de vie. On teste les composants pour les trier en lots selon la qualité. Tout ça est chiffré, normé. Tu le sais quand tu achètes.

Tu peux pratiquer un design conservateur en restant loin des valeurs limites et en prenant des marges de sécurité. Tout ça est aussi quantifiable. Si je flirte avec les valeurs max, j’ai tant de chance de claquer. C’est comme l’overclocking.

Personne ne peut s’engager sur même une semaine sans défaut. C’est à ça que sert la garantie. Tu calcules la probabilité de retour et tu l’intègre dans le prix.

C’est essentiel de le savoir pour le calcul ci-dessus. Quand tu mets un produit en vente, tu ne te jettes pas dans l’inconnu. Tu sais précisément au bout de combien de temps tel ou tel composant ou sous-ensemble va foirer, en moyenne. Tu sais ce qu’il te faut de rechanges, et pour combien de temps.

Les accidents sont rares. Le dernier en date est celui des “condensateurs chinois” (mauvaise formule d’électrolytique, des millions d’appareils en rade). Les constructeurs consciencieux ont rappelé leurs produits.

10 ans n’est absolument pas un exploit pour de l’électronique pure. 5 ans pour les disques. Tu as très certainement des appareils de plus de 10 ans.

Après, c’est une question de coût. Si tu assembles avec de l’éco, tu auras du jetable. Pour la planète, vaut-il mieux un PC à 500 balles tous les 3 ans ou un PC à 1500 balles pour 10 ans ?

Un OS par an, c’est beaucoup trop. Un LTS (Long Term Support) c’est 5 ans. Et ça n’oblige pas à mettre à jour les applications. Juste un nouveau PHP. Et encore tu peux installer l’ancien à côté du nouveau le temps de faire ta migration tranquilou.

5 ans pour les OS, 10 ans pour les machines. C’est mon dernier prix.

Si personne ne commence, personne ne s’y mettra. Ce sont les pays les moins pollueurs qui tirent la locomotive verte.

Au train d’enfer où on est lancés, oui. Je n’ai toujours pas obtenu de réponse sur la durée de vie des accumulateurs Bose et la procédure de remplacement.


#26

Les Chinois sont sortis de la misère en l’espace de 30 ans. Ils sont un mode de vie quasi aussi confortable qu’un Américain (d’ailleurs, en parité de pouvoir d’achat, les Chinois sont devant les Américains) . Pourtant, par tête de pipe, ils polluent plus de 2 fois moins qu’un Américain. Pour un Français ? Près de 4 fois moins qu’un Américain.

Non, se développer n’est pas forcément synonyme de polluer autant que les pays industrialisés, comme on vient de le voir. Tout dépend dans quoi on met du pognon pour se développer. Par exemple, développer les trains pour relier les 4 points cardinaux du pays c’est moins polluant que de développer le bitume et les bagnoles individuelles qui rouleront dessus. Si je prends cet exemple, ce n’est pas pour rien : la Chine a massivement investi dans les trains à grande vitesse (aidée par la SNCF et Alstom, d’ailleurs) pour relier son territoire et aujourd’hui les bullet trains chinois sont extrêmement performants et fiables. De leur côté, les États-Unis ont totalement délaissé le train en faveur de la bagnole-reine. Pas étonnant que ces derniers polluent plus par habitant qu’un Chinois.

Si on avait suivi ce cynisme il y a 150 ans, tu ne serais même pas là pour l’étaler. Typique de la rhétorique du “Après moi, le déluge.” Toi tu as droit à t’éclater sur ton ptit PC et les autres ont le droit de fermer leur gueule ou de crever la gueule ouverte “pour le bien de tous”, évidemment.

Ah ba oui, on est con, pourquoi on y a pas pensé plus tôt ?! Vraiment, soumets tes idées à Bercy parce-qu’on passe à côté de quelque chose, là !

Les prix ont montré qu’ils ne régulaient en rien la pollution. Toi qui, comme moi, apprécies les analyses de Jancovici, tu auras sûrement retenu que les prix ne reflètent pas nécessairement les mécanismes d’offre et de demande (cf. volumes de pétrole extraits vs. prix du baril sur les marchés).

D’ailleurs, l’expérience nous le montre déjà. Par exemple, le prix des iPhone n’a fait qu’augmenter depuis le premier modèle (on est passé d’environ 400€ pour l’iPhone première génération à environ 1159€ pour l’iPhone X en l’espace de 10 ans. Sacrée inflation !). Si on suit ta logique, le prix toujours plus élevé des téléphones à la pomme devrait rebuter toujours plus d’acheteurs et le volume des ventes devrait donc logiquement baisser. Que nenni ! Il ne fait qu’augmenter depuis le début : https://infogram.com/fce6e7a0-d8fa-4f7b-9b0a-69aa6034ec2c

Si on attend après les prix pour lutter contre la pollution, on sera mort avec les poumons remplis de particules bien avant de voir le moindre changement. La cause de la pollution est simple : c’est la production en amont qui la détermine, du premier gramme de ressources extraites jusqu’à la fin du cycle de vie du produit. Tu ne lances pas de production > tu n’as pas de produit et de cycle de vie du produit > tu ne génère donc pas de déchet > tu ne pollues donc pas. Easy.

Là encore, le grand fan de JMJ que tu es devrait réécouter l’une de ses interventions devant une commission du Sénat ou simplement une de ses interviews chez Bourdin : une taxe carbone oui, mais faire payer les pauvres en priorité ou en exclusivité sans contrepartie non. Or la taxe carbone par exemple, telle qu’elle a été mise en place et telle qu’elle voulait être augmentée par Macron c’est exactement ça : faire payer plus les prolos à la pompe sans développer d’alternatives (trains en région, transports publics en plus en ville, etc.) et sans toucher au mode de vie des plus riches par exemple en taxant davantage le kérosène. Dans ce cas, pas étonnant que Michu manifeste. Enfin bon, ça fait déjà 20 fois qu’on essaye de te faire rentrer ça dans la tête mais que veux-tu, Jancovici n’a pas l’air d’être plus fort que ton mépris de classe patenté ¯_(ツ)_/¯


#27

Regarde bien le titre même du graphe que tu présentes : HYPOTHETICAL failure rate versus time.

C’est de la mesure d’usure théorique. Jamais un industriel ne garantira quoi que ce soit reposant sur de la théorie de laboratoire R&D.

La seule chose que tu sais, c’est la durée de vie moyenne des composants. Une moyenne. Certains s’usent plus ou moins vite que les autres. Mais personne ne peut dire sérieusement “ça cramera à ce moment précis.”

Exactement : tu as des probabilités. Tu ne peux pas donc certifier à 100% que l’objet durera 10 ans. Il peut durer plus ou bien il peut durer moins à cause de X facteurs qu’il est impossible de prendre en compte tellement il y en a qui rentrent en jeu. Ce qu’on a ce sont des pronostics sur un usage “normal” effectué en laboratoire.

C’est ce que je te dis depuis le début.

Pourquoi pas. Mais alors c’est différent de la mesure que tu as proposée plus tôt, à savoir “Obligation légale de 10 ans de durée de vie sur tous les produits technologiques.”

Je te le concède volontiers. Ce qui me pose problème c’est l’obligation de prétendre que ton produit tech durera 10 ans. Ce n’est juste pas possible parce-que ça demande la prise en compte de tellement de facteurs sur tellement de pièces qu’au final tu n’obtiens qu’une bouillie de statistiques qui ont peu de chances d’avoir une vraie traduction dans le réel.

Je crois qu’on est à peu près tous d’accord sur ce point. Tous ? Non. Pas les industriels qui n’en ont rien à secoueur de la planète tant que le cours de l’action est au niveau le plus rémunérateur.

Ah mais ne marchande pas avec moi ! On est tout à fait d’accord sur ce point : les nouveaux OS devraient être compatibles avec les anciens hardwares, y a pas à chier. Je suis même prêt à aller encore plus loin : est-ce qu’on a vraiment besoin de nouveaux OS toujours plus énergivores alors que ces OS, en eux-mêmes, n’ont rien de très innovant ou de très utile par rapport à leurs prédécesseurs ? Personnellement, la question elle est vite répondue.

C’est la fameuse théorie des jeux qui m’est chère. Dans un jeu à somme nulle comme le sont nos économies, si tu es le premier à désarmer, tu offres l’opportunité à tes adversaires de te la mettre à l’envers. Du coup, personne ne désarme et tout le monde continue comme avant pour ne pas se faire bouffer aussi connement et aussi facilement.

Nous ne sommes la locomotive de rien du tout. Les pays européens mettent simplement la poussière sous le tapis pour pouvoir mieux s’enorgueillir d’émettre moins de GES et de générer moins de pollution. Concrètement, les industriels occidentaux délocalisent leur production dans les pays à faibles coûts salariaux et aux normes environnementales beaucoup plus souples puis rapatrient la marchandise dans les pays riches. Et après ils pointent du doigt la Chine et l’Inde pour être de gros pollueurs. Typique de l’inversion accusatoire.

Et quelque chose me dit que t’as pas fini d’attendre ! :sweat_smile:


#28

Quel pinailleur.

Obligation légale d’offrir une garantie de 10 ans (ce qui forcera les industriels à concevoir leurs produits pour durer 10 ans). Au moins sur une carte-mère, si tu ne peux pas garantir les disques et l’alimentation.

Interroge un électronicien si tu ne me crois pas.


#29

n’importe quoi… le revenu moyen en chine est de 688 $ / mois.

la Chine c’est pas Shangaî hein… c’est 1 milliard de campagnards même pas au RSA.

et concernent 5% des plus riches chinois… super.

proverbe africain : si le lion a pitié de l’antilope, il meurt de faim.

ça a été fait… +20 cts juste sur le prix de l’essence et 1 an de manif… alors imagine tous les prix x 3 :rofl:

bien sur si, si Michu consomme 2x moins, il pollue 2x moins. C’est automatique et totalement certain.

sauf que c’est calculé exactement pour l’optimum de chiffre d’affaire… sort l’iphone 12 demain à 3000€ et regarde les ventes…

oui si les prix augmentent juste d’une petite inflation avec des salaires qui suivent…

pas du tout si les prix doublent avec salaire fixe.

depuis 40 ans les prix augmentent mais les salaires augmentent encore plus.

Sortie des usines en 1980 : des mobylettes et de vélo… pas de télé, pas de téléphone, apart minable avec chiotte sur le palier.

Sortie des usines en 2020 : tout le monde en Clio/Duster… 3 télé, 4 téléphone, une petite maison avec tout le confort.

c’est pas tombé du ciel, c’est bien les prix qui sont trop bas, ou les salaires trop haut.

Si on était resté comme en 1980, toute la classe ouvrière serait encore à vélo et aurait juste une radio pour écouter le tour de France, comme loisir… -> énormement moins de pollution.


#30

Tu me connais :angel:

OK moi ça me va :+1:

L’électronicien dira la même chose que toi (parce-que tu n’as pas tort, en un sens) : on a des mesures d’usure de pièces, oui, mais elles sont théoriques car basées sur des probabilités.


#31

Elles sont fiables, c’est ce qui compte.


#32

Bien la peine de me casser le cul à sortir des graphes de la Banque mondiale, tiens… C’est comme filer de la confiture à un cochon.

Le PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat, ça te dit quelque chose ou pas ? Maintenant, tu vas voir la définition et puis tu relis le graphe que j’ai posté et puis tu la boucles.

:joy:

Selon Doigt Mouillé Magazine ? Tout le monde prend le train en Chine : le billet de TGV ne coûte rien parce-qu’il est lourdement subventionné par l’État chinois.

Le truc c’est que de la bouffe en plus pour eux, ça en fait pas en moins pour nous. L’une des premières causes de décès dans les pays dits riches c’est l’obésité. Dans les pays dits sous-développés, c’est la famine. Tu penses pas qu’on a une légère marge de manœuvre avant de crever de faim ? (et je ne parle pas que de la bouffe hein ça marche aussi sur l’énergie, l’industrie et d’autres secteurs d’activité).

Bien, tu commences à voir qu’en fait la réalité c’est un peu plus complexe que “yaka ogmanté lé prix par 3 pour diviser la konsomassion par 3”.

On parle de pollution globale et tu me parles de la poubelle jaune de Michu…

La diminution de consommation des uns ne fait baisser la pollution des autres. Regarde, depuis longtemps, la France a décidé de ne plus se reposer sur le charbon pour alimenter ses centrales électriques. Super ! On devrait alors voir que les volumes de charbon cramés à l’échelle de la planète diminuent proportionnellement à la baisse de consommation française. Dommage : le charbon n’a jamais autant été utilisé dans le monde qu’aujourd’hui :

Du coup, la planète se carre bien de savoir que les Français ont arrêté de s’éclairer grâce au charbon, parce-que tous les autres pays ont continué comme si de rien n’était. Pire, ils ont même carrément augmenté ! Et ça, c’est totalement certain.

Sauf que l’optimum du chiffre d’affaires, le consommateur lambda il s’en fout. Tout ce que voit le consommateur, c’est que le prix de l’iPhone a pris +190% dans la tronche en 10 ans et qu’il paye malgré cela.

Je ne te parle pas de ça. Je te parle de ceux qui font l’offre et la demande et qui sont censés équilibrer les prix grâce à ce mécanisme. Ba en fait, on se rend compte que c’est un mécanisme bidon : le prix du pétrole ne suit absolument par les volumes qu’on extrait (ils se barrent même régulièrement en sucette dans un sens comme dans l’autre pour des raisons purement spéculatives) et des prix qui augmentent de près de 200% en 10 ans ne font pas reculer les acheteurs d’iPhone. Pourtant, le pétrole ça pollue et les ressources de l’iPhone aussi. Et les salaires n’ont pas fait +200% en 10 ans. Next.

Trop haut ou trop bas par rapport à quoi ?

Si on était resté avec le niveau de revenus des années 80, les premiers à chialer auraient été les industriels parce-que ça aurait mis de fait un plafond à leurs profits et à leurs dividendes (ouin ouin). Michu n’y est pour rien : ce n’est pas elle qui pilote la politique des prix des entreprises ou qui les force à sortir des innovations qui n’en sont pas. Pour le coup, tout le monde était très content de sa 2CV qui était une véritable star internationale de l’époque (France 2 en a fait un petit reportage il y a quelques jours). Personne n’a demandé de pouvoir regarder Netflix dans un SUV pendant un Paris-Marseille. En revanche, on voit tout de suite qui a intérêt de barder nos bagnoles d’une tonne de merdes en tout genre dont on a facilement pu se passer pendant un siècle.


#33

ça n’a pas du tout le sens “les chinois ont maintenant la vie des americains”

c’est pas de ma faute si régulièrement, tu entraves rien à des trucs basiques en économie.

t’as juste des trains remplis et tu déduis “tout le monde”… mon pauvre la réalité de la Chine n’a rien de celle des grandes ville à classe moyenne.

c’est un pays très largement rural, c’est la France de 1900.

voilà la vraie image de la Chine ordinaire loin de la propagande :

tu es exactement comme les mecs qui croient que les USA c’est ce qu’ils voient dans les expert Miami

mais t’es completement à l’ouest toi !!

la pollution globale C’EST la somme des poubelles de michu, c’est rien d’autre.

Rien ne sort d’une industrie et n’est pas destiné à michu et commandé par michu.

c’est quoi le consommateur lambda ? personne ne t’oblige à acheter un iphone… tu t’en carres l’oignon que la dernière Rolls Royce coutent 300 000 ou 1 M, c’est pareil.

on parle donc de michu donc…

euh spéculer c’est acheter… donc ben c’est l’offre vs demande.

ça n’a rien de bidon, c’est le truc le plus naturel du monde… sur le bon coin, tu vends ta bagnole cher si tu as 10 mecs qui la veulent… et pas chère si tu personnes la veut.

ça n’a rien à voir avec juste la quantité produite, c’est plein d’autres facteurs.

les gens en veulent ou pas, c’est tout.

Une armoire normande en chêne vieille de 100 ans, ça valait des milliers de francs en 1980… aujourd’hui ça vaut zéro, ça part à la décheterie alors que c’est de plus en rare.

j’en ai mis 2 à la décheterie hier.

autre exemple : les collections de carte téléphoniques… il y a 30 ans, il y avait des dingues de ça, des cartes collector serie limitée super rares à 1000 francs !
Pourquoi ? parce que des mecs voulaient bien donner 1000 Francs.

aujourd’hui cette carte elle est toujours ultra rare… et tout le monde s’en balek, elle vaut strictement rien.

pure offre / demande.

par rapport à la pollution engendrée souhaitée.

le niveau de vie 2020 avec la pollution/conso de ressource de 1920 est un non-sens physique.

oui et ? on s’en fout non ?

tu découvres que en 40 ans, l’ouvrier s’est considérablement enrichi et l’industriel aussi, c’est gagnant gagnant.

c’est la base de l’économie depuis 100 ans.

le perdant dans tout ça c’est que la Terre est une sphère finie et que ça va forcément s’arrêter le gagant-gagnant.

au contraire c’est michu qui décide : le prix optimum profit de l’iphone il a été déterminé par des sondages auprès de michu, c’est une étude de marché, c’est la base de toutes les produits.

Michu a totalement le pouvoir en répondant au sondage de l’étude de marché.

on a demandé à michu, il a dit YES, je veux ça… il a décidé.

parfois non il veut pas : les google glass.

michu a dit : non c’est de la merde.

et voilà c’est pas sorti.


#34

Ba si, ça veut précisément dire que “le Chinois moyen a maintenant la vie de l’Américain moyen”, puisque c’est à parité de pouvoir d’achat (ou “toutes choses égales par ailleurs”, comme dirait l’autre).

Venant de celui qui vient de prouver par deux fois qu’il ne savait pas ce que signifie “à parité de pouvoir d’achat”, c’est cocasse :hugs:

C’est ta grande connaissance de la Chine qui doit parler :smile:

Je vis en Chine depuis 3 ans. Pas besoin de la propagande pour faire fonctionner mes yeux. Et je n’habite ni à Pékin ni à Shanghai ni à Hongkong, les 3 mégalopoles chinoises.

Qu’est-ce que tu connais de la Chine, toi, à part la propagande que tu vas chopper sur le Daily Mail ? Déjà, t’as pas l’air de connaître les habitudes ferroviaires des Chinois. Ça part mal… C’est con : une simple recherche sur Wikipédia aurait pu t’éviter de passer une nouvelle fois pour un gros ignare :

Eh non. Va vraiment falloir te remettre la tête dans le guidon avec Janco, toi, parce que t’as rien retenu.

Est-ce que c’est Madame Michu qui commande les tonnes et les tonnes de charbon cramées à l’autre bout de la planète et qui sont la première source d’émission de GES à l’échelle mondiale ? Ba non. Madame Michu aimerait bien que son supermarché lui file des cabas sympas en tissu biosourcé pour ramener ses ptites courses à la maison mais malheureusement le seul supermarché abordable autour d’elle ne lui offre que des sacs en plastique qui finiront sur une plage au Nigéria. Et c’est à prendre ou à laisser, évidemment, parce-que tu es tout à fait libre de ramener 5kg de courses à bout de bras jusqu’à chez toi. Madame Michu aura beau se plaindre à son supermarché mais qu’est-ce qu’on s’en fout : 1 sac en plastique ça ne coûte que quelques centimes au supermarché tandis qu’un cabas en tissu ça lui coûte quelques euros qui grèveront les dividendes des actionnaires. Alors Michu elle est gentille mais elle va aller se faire cuire le jonc et bouffer bien gentiment le plastique qu’on met à sa disposition. #SorryNotSorry

Ah bon ? Madame Michu vit dans les décharges où on jette chaque années des milliards d’articles neufs qui ne sont jamais passés entre les mains de consommateurs ?

T’as toujours pas compris que le modèle économique capitaliste repose sur la surproduction et que ça induit donc que des millions de tonnes de marchandises sont jetées chaque année simplement parce-que surproduire fait baisser les coûts unitaires des biens et permettent alors d’augmenter le profit ? T’as cru que les industriels arrêtaient de produire le temps que @camilledarmont veuille bien écouler la totalité de leur production jusqu’à la dernière pièce ? T’as cru que l’offre est ajustée à la personne demandeuse près et qu’ainsi les industriels sont sûrs et certains de produire juste ce qu’il faut pour ceux qui veulent ?

Effectivement, heureusement que c’est moi qui trave que dalle à l’économie…

C’est bien connu : la pub ça ne fonctionne pas, c’est pour ça que les entreprises dépensent plus de 500 milliards de dollars en com’ chaque année. Sûrement par philanthropie. Mais ce n’est pas le sujet.

Je te démontre juste qu’augmenter les prix ne fait pas forcément baisser la demande, comme tu le dis. La preuve avec Apple par exemple et les acheteurs d’iPhone ne sont pas tous des milliardaires qui voient leurs revenus augmenter de manière aussi exponentielle que les prix des smartphones.

On parle surtout de la théorie. Parce-qu’en réalité, l’équilibre par les mécanismes d’offre et de demande n’est absolument pas une loi générale, comme le prouvent les prix du pétrole qui se barrent en sucette tous les 4 matins sans que l’offre et la demande n’aient fondamentalement changés.

Perdu. Essaye encore.

(Source : Dieu)

Pour le coup, je suis assez d’accord. Mais là où on va diverger c’est que de ton point de vue c’est la faute à Michu. Alors qu’en fait le problème c’est la dette sur laquelle repose l’entièreté notre modèle économique. Corrélé à l’impact sur l’environnement, on le voit parfaitement avec le “jour du dépassement”.

Ah ba personnellement, que les industriels chialent parce-qu’ils peuvent pas faire assez de profits, oui je m’en contre-carre.

Sauf qu’il y en a un qui s’est considérablement enrichi par rapport à l’autre et surtout au détriment de l’autre. C’est pas pour rien qu’on parle d’inégalités qui se creusent encore et toujours plus. Tiens, d’ailleurs, t’as lu récemment ?

Une progression de 11% du nombre millionnaires en France en un an. Est-ce que les salaires ont également augmenté de 11% en une année ? :thinking: Drôle de conception du “gagnant-gagnant”…

  1. Le gagnant-gagnant n’a jamais existé (ou peut-être au néolithique, et encore) ;
  2. Ça fait depuis la révolution industrielle que les capitalistes niquent nos ressources à vitesse grand V ;
  3. Comme le dit Saint-Janco, on subit déjà les conséquences économiques et environnementales de leur cupidité insatiable.

:rofl:

:rofl: bis

Intéressant. Et donc qu’est-ce qu’on en a fait de toutes ces Google Glass qui avaient été produites dans l’espoir de rencontrer une demande et qui finalement n’ont jamais vu personne ? Du coup, c’est pas Michu qui a lancé la production puisqu’elle n’a jamais voulu les commander, c’est Google qui a anticipé une demande qui n’existait que dans les yeux pleins de dollars des actionnaires, non ? Elle est où ta théorie selon laquelle on ne produit exactement et seulement que ce que Michu veut et rien de plus, et qui serait à l’origine des pollutions de cette salope de Michu ? :thinking:

C’est con, j’espérais vraiment te convaincre avec ton argument d’autorité préféré (Janco le déglinguo) mais en fait ta mauvaise foi est encore plus puissante que l’affection que tu portes à ta star préférée. C’est fort !


#35

cours d’eco de base :

le PIB par hab de l’Irlande est de 72 000 €… contre 40 000 € pour la France.

pourtant le salaire moyen et median sont kif-kif avec la France et les prix des choses sont identiques.

voilà merci au revoir… va passer ton Bac.

je relève même pas tout le reste… délire habituel du khmer rouge illettré bloqué dans sa capsule temporelle.


#36

OK il a toujours pas compris qu’on parlait du PIB par tête de pipe à parité de pouvoir d’achat.

C’est pas comme si ça faisait 3-4 messages qu’on en parlait et que j’insistais lourdement sur la dernière partie de l’expression… :sweat_smile:

  • PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat en France : 49 435$ (dollars internationaux constants)
  • PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat en Irlande : 88 240$ (dollars internationaux constants)

(source)

Donc déjà, t’arrives même pas à trouver les bons chiffres. Normal : tu n’as toujours aucune idée de ce qu’est le PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat

Ensuite, que nous révèlent ces chiffres ? Ils nous révèlent qu’avec le même dollar en poche, l’Irlandais peut acheter en Irlande 1,78 fois plus de choses qu’un Français en France. Autrement dit, l’Irlandais a un pouvoir d’achat en Irlande plus élevé qu’un Français en France.

Eh ba c’est exactement la même chose pour un Chinois vs Américain : avec le même dollar, un Chinois peut s’acheter plus de choses en Chine qu’un Américain aux États-Unis.

Voilà merci au revoir, rouvre un dictionnaire pour apprendre les mots “parité” et “pouvoir d’achat” et t’en profiteras pour réapprendre à utiliser un moteur de recherche…

Heureux d’apprendre que Le Figaro, France Inter et l’émission Capital (!) de M6 sont des khmers rouges. Ça va me faire ma journée, ça :+1: