Commentaires : La météo a-t-elle un impact sur le coronavirus ?

Etats-Unis
Santé
coronavirus-covid-19
Tags: #<Tag:0x00007f3d2b3251a8> #<Tag:0x00007f3d2b324fc8> #<Tag:0x00007f3d2b324de8>

#1

Début février, le président américain Donald Trump avait déclaré au sujet du nouveau coronavirus que, courant avril, « quand il fera un peu plus chaud, il va miraculeusement disparaître ». Pour ne rien changer aux mauvaises habitudes, cette affirmation qu’il a répété à maintes reprises est fausse. Un virus ne disparaît jamais par miracle, du jour au lendemain. D’ailleurs, nous sommes bel et bien en avril et le pic épidémique (sommet de la vague d’infections) n’est a priori encore advenu ni France….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2

Petit indice: la Thailande a un temps été le 2eme pays le plus touché, ils sont encore actuellement incités a rester confinés et les frontières fermées, et il y fait 30° depuis 4 mois :o


#3

La chaleur peut effectivement ralentir les contaminations indirectes si le virus survit moins longtemps sur une surface avec des températures >15°.

Bien que effectivement ça soit à pondérer, car les contaminations indirectes ont lieu plus souvent en intérieur (métro/train/supermarché) qui sont des zones chauffées en hiver où il fait plus de 15° en général.

Mais ça ne change rien à la contamination directe par les postillons qui elle est assez immédiate, le virus est peu exposé à la température externe quant il passe directement d(un individu à l’autre.


#4

Ca ne serait pas plutôt l’exposition aux UV d’un beau gros soleil sans nuage qui aurait plus d’impact sur la destruction des saloperies ambiantes plus que la chaleur en elle-même ?


#5

le plus touché ?!!
2400 cas… 33 décés…