Commentaires : La bouteille de vin connectée Kuvée n'était finalement pas une bonne idée

startup
alimentation
foodtech
Objets connectés
Tags: #<Tag:0x00007f3d361e3438> #<Tag:0x00007f3d361e32d0> #<Tag:0x00007f3d361e3118> #<Tag:0x00007f3d361e2f88>

#1

Transformer un objet du quotidien pour l’équiper d’une ou de plusieurs fonctionnalités connectées ne suffit pas à en faire un succès commercial : encore faut-il trouver une véritable utilité à cette liaison sans fil. L’entreprise américaine Kuvée vient de l’apprendre à ses dépens. En effet, la société vient d’annoncer sa fermeture. Elle s’était pourtant lancée dans la production de bouteilles de vin connectées avec l’espoir de bousculer le marché du vin avec une dose de haute technologie. Pour rendre l’emballage en verre…. Publié sur https://www.numerama.com/tech/337995-la-bouteille-de-vin-connectee-kuvee-netait-finalement-pas-une-bonne-idee.html par Nelly Lesage


#2

Le problème de ce genre de startup comme juicero c’est qu’ils tentent d’avoir un revenu régulier par la suite via du consommable, et forcément c’est assez souvent mal perçu, grosse méfiance, du coup ça ne tient pas…

Et puis bon il y avait aucun intérêt vu les applications mobiles disponibles, non ?


#3

Si on relit les commentaires de l’année dernière, on voit bien que ça visait le mur.
Personne pour mes hosties au beaujolais?


#4

Ajouter des nouvelles technologiques à quelque chose qui se doit d’être ‘vintage’ est souvent voué à l’échec. Ca me fait penser aussi à ce Nespresso du vin qui a échoué aussi.


#5

Ou comment boire un bouillon…


#6

Leurs jus de chaussettes et leurs gadgets ils peuvent se les garder. Déjà que dans le Bordelais (St Émilion en tout cas) les producteurs ont tendance à faire du vin “au goût des américains”… Et je ne parle pas des châteaux rachetés par des Chinois (on a un domaine Lapin Impérial dans le coin…).

Mais je m’égare. Une bonne bouteille de vin elle doit avoir une jolie étiquette papier pour faire un peu classe et mettre en valeur le produit, mais une bouteille tu la vends pour son contenu, pas pour son étiquette.

Si l’argument de vente c’est l’étiquette, numérique ou non, ça en dit long sur la qualité de ce que tu vas boire.

Pi merde quoi ! Une bouteille ça se boit entre potes ou en famille avec du pâté, foie gras, jambon de pays, gros morceau de bidoche, gibier (attention aux petits plombs… Pas CEE ni vegan…) , cèpes, fagots de haricots au lard, patates cuites à la graisse d’oie et, bien sûr, en dissertant sur le vin en jouant aux œnologues même quand on y connais rien… :stuck_out_tongue:

Franchement, t’as l’air de quoi avec ton étiquette à écran tactile et tes “recharges” de vin ? Truc de bobos.

(Oui, je suis très conservateur niveau produits du terroir).^^


#7

Ces merdes ne sont clairement pas pour les français !


#8

Une bonne occasion de recommander
https://twitter.com/internetofshit
à quiconque ne le connaît pas encore :slight_smile:


#9

Je suis 100% d’accord avec toi.


#10

Merci !! 15 caractères


#11

Au moins le vin en canette, t’as ni l’un ni l’autre :smiley:


#12

Ce que j’en avait écrit lors de la campagne (en 2016), mais bon visiblement ça a semblé trop dur de lire mon commentaire vu que vous êtes toujours persuadé que ce n’était pas une arnaque.

Un indiegogo avec objectif flexible, aucun commentaire ??!!?? , pratiquement aucun commentaire sur facebook , ou twitter.

En fouillant on trouve un nombre important de donateurs qui n’ont jamais donné à aucun autre projet.

L’écran dans la vidéo est manifestement un trucage.

Rendez vous en octobre 2016 quand les gens se seront rendus compte qu’il s’est barré avec leur fric avec l’assistance de tout les abrutis de journalistes high-tech qui ont vu une opportunité de faire un article TROP LOL un objet connecté débile sans chercher plus loin.

Il serait peut être temps d’arrêter de faire de la publicité à des arnaqueurs.