Commentaires : Ils ont flopé, ils ont surpris, ils étaient brillants : les 10 films qui ont marqué 2017

Netflix
Warner Bros.
Cinéma
Sony Pictures
twentieth-century-fo
bilan-2017
Tags: #<Tag:0x00007f920c30f020> #<Tag:0x00007f920c30eeb8> #<Tag:0x00007f920c30ed50> #<Tag:0x00007f920c30ebe8> #<Tag:0x00007f920c30ea80> #<Tag:0x00007f920c30e940>

#1

Cette sélection de dix films contient des œuvres qui étaient particulièrement mauvaises, plutôt bonnes, voire excellentes. La qualité n’est pas, ici, le seul sujet. Car ces dix longs métrages nous disent quelque chose de l’année écoulée, de l’état de Hollywood ou de l’état du monde et de la création. Certains témoignent de l’inéluctable montée en puissance des plateformes, d’autres du renouvellement de dinosaures, une poignée montre une révolution sociale, et certains nous racontent seulement nos angoisses et leurs prises avec…. Publié sur http://www.numerama.com/pop-culture/317313-ils-ont-flope-ils-ont-surpris-ils-etaient-brillants-les-10-films-qui-ont-marque-2017.html par Corentin Durand


#2

Merci pour la liste, ça m'a fait me rappeler quelques films que je devais voir !


#3

Netflix, géant américain de l’entertainment

Vous savez encore parler français ? "divertissement", "audiovisuel" ou "multimédia" c'est trop ringard ?


#4

“The Shape of Water, horriblement francisé en La forme de l’eau” , non c’est juste la traduction en francais …
avec la remarque de sebstein je m’aperçois que vous avez du mal avec le francais … et c’est un etranger qui vous le dit


#5

Je suis d'accord pour Blade runner, Shape of Water et Logan sont de très bons films et méritaient mieux.

Par contre Wonder woman c'est du même bois que les autres DCnanars.

"Ça" ce remake en mode épouvante mou m'a laissé complétement indifférent, le film se trimbale les codes de l'épouvante sans faire peur, je préfère largement le traitement Fantasy (parfois un peu Dark) de Stranger Things.

Et puis Valérain... il a du bon et mauvais mais ça ne pouvait pas suffire pour défier les américains qui considère le Space Opéra populaire comme une fierté national exclusivement made in USA (un atavisme hérité de la grande époque de la course à l'espace probablement...:wink: ) et donc les critiques américains et également tous ceux qui repiquent leurs articles ont cassé le film avec tout les arguments réels ou imaginaires possible... c'était un bide garanti, quel rêveur ce Besson.


#6

J’ai vu Valérian récemment et ceux qui le plombent grandement sont les deux acteurs principaux: ils sont terriblement mauvais, alors que le film en lui-même est truffé de trucs sympas. C’est vraiment dommage, j’aurais vraiment passé un bon moment si les deux acteurs avaient étés des pros !