Commentaires : Il y a toujours des entreprises qui cherchent à privatiser des mots du langage courant

Copyright Madness
Brevets
Marques
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007f9212a5a5e0> #<Tag:0x00007f9212a59ff0> #<Tag:0x00007f9212a59b40> #<Tag:0x00007f9212a59758>

#1

Cette semaine, le Copyright Madness revient une entreprise qui pense qu’un mot anglais lui appartient, tandis qu’une autre revendique un droit de propriété sur le mot tuteur. Et enfin, Foxconn a l’air de se ficher de Microsoft. Bonne lecture et à la semaine prochaine ! Copyright Madness Charité. L’an dernier, l’auteur et académicien Erik Orsenna a été chargé par le gouvernement de faire un tour de France des bibliothèques afin de réaliser un état des lieux des établissements de lecture publique….

Par Lionel Maurel et Thomas Fourmeux
Revenir à l’article


#2

car il n’est pas nécessaire de payer une nouvelle redevance à partir du moment où elle est déjà sous contrat avec Microsoft. Quelque part, c’est assez logique comme raisonnement,

La sous-location est généralement interdite pourtant le locataire paye déjà le loyer…