Commentaires : Honda e : comment ne pas tomber amoureux de son habitacle ?

honda
Voiture
voiture-électrique
honda-e
Tags: #<Tag:0x00007f3d31cdd758> #<Tag:0x00007f3d31cdd618> #<Tag:0x00007f3d31cdd4d8> #<Tag:0x00007f3d31cdd370>

#1

En février 2019, Honda se fendait d’un court communiqué pour dévoiler l’intérieur de sa Honda e, à l’époque où la compacte électrique n’était encore qu’au stade de prototype. C’est donc peu dire que le constructeur nippon est fier de l’intérieur de sa voiture, pensé pour allier habitabilité et technologie. Après un essai de deux jours à bord de la Honda e, on peut confirmer que cette promesse est tenue : la firme a raison et on est tombé très vite amoureux….

Par Maxime Claudel
Revenir à l’article


#2

L’intérieur est futuriste, fun, bref tout ce qu’on veut. Le seul problème c’est que c’est un véhicule et donc c’est fait pour être conduit, pas pour regarder des écrans et quitter la route des yeux. Alors OK, pour le passager, c’est fun, mais pour le conducteur, tous ces écrans c’est de la distraction et donc des sources d’accident. Il serait temps que des normes/réglementation interdisent tous les gadgets qui peuvent déconcentrer le conducteur. D’ailleurs la justice allemande a commencé en verbalisant un conducteur de Tesla qui manipulait son écran pour augmenter la vitesse de ses essuie-glaces. On veut empêcher le téléphone au volant et les constructeurs remplissent les tableaux de bord d’écrans tous plus informatifs (intrusifs) les uns que les autres. Quand les voitures se conduiront vraiment toutes seules sans intervention humaine, on pourra mettre des écrans, mais pas avant.


#3

C’est peut-être dû aux belles finitions en bois synthétique

Je pensais que c’était terminé depuis les années 80 ça…

a-t-on été happé par les nombreux écrans qui peuplent la Honda e

on ne sait plus où donner de la tête tellement il y a de choses sur lesquelles le regard peut se poser

OK. Autant de raisons de se retrouver avec un abruti qui fera autre chose que regarder la route

Et sinon les boutons sur la planche de bord horizontale, vous appelez ça du design intelligent ?


#4

Si vous n’êtes pas nain, oui, c’est intelligent. Les meilleurs boutons ce sont ceux que l’on manipule sans avoir à les regarder et/ou à les chercher (d’après les règles d’UX/UI). Là vous les voyez, mais à l’utilisation vous n’avez pas à les regarder ni les chercher.


#5

J’ai pu tester ce véhicule lundi dernier. Il est vrai que la taille d’écran n’est pas un plus. Le point positif et les caméras à la place des rétros, car il est prouvé (déjà de série dans des poids lourd) que cela aide grandement pour les angles morts et qu’on regarde moins longtemps son rétro. Son design est assez sympa mais plus pour une utilisation en ville.

Il faudrait faire un sujet, que d’ici 10 ans l’électrique sera les seuls véhicules autorisés dans paris. Alors qu’on nous vends des véhicules qui seront interdit dans la capitale dans 10 ans… écologiquement c’est pas top… mais la presse en parle pas.


#6

Oui effectivement.
Sachant que dans 3 ans c’est déjà l’ensemble des diesels qui seront interdit à l’intérieur de la petite couronne (intérieur A86), puis dans 9 ans l’ensemble des thermiques.

Quand on voit l’offre pour les éléctriques… c’est pas encore ça (je parle d’un véhicule qui soit aussi bien urbain que extra-urbain). Les prix sont juste affolants et incroyablement élevés, et l’offre encore très pauvre.


#7

Une fois installé, on ne sait plus où donner de la tête tellement il y a de choses sur lesquelles le regard peut se poser.

Peut-être sur la route, non ?
C’est quand même ce qu’il y a de plus important.


#8

Le formica, c’est pas plutôt les années 60-70 ? :joy:


#9

Et surtout, il n’y aura pas assez de mains d’oeuvres pour réparer les voitures électriques… déjà en moto électrique il n’existe pas de référentiel. Actuellement il n’y a pas assez d’apprenti pour le véhicule thermique je me demande comment ils vont faire pour l’électrique. Encore une fois, on veut appliquer des mesures sans réfléchir à tout.

D’ailleurs, mes apprentis font un projet avec les pompiers sur l’intervention sur une voiture électrique. Problème, vu qu’elles ne sont pas toutes pareilles et que les constructeurs ne partagent pas les données. Les pompiers ont du mal à se former pour les interventions des accidents de la route pour les voitures électriques…