Commentaires : His Dark Materials : 4 raisons de regarder la nouvelle série de fantasy sur OCS

ocs
séries
Tags: #<Tag:0x00007f920c7bba10> #<Tag:0x00007f920c7bb880>

#1

Depuis le 3 novembre 2019, une nouvelle série de fantasy est diffusée conjointement par HBO et BBC One : His Dark Materials. En France, vous pouvez la retrouver chez OCS, en VO comme en VF. La série est en fait une adaptation de la trilogie littéraire de Philip Pullman, connue en France comme À la croisée des mondes. Dans ce monde magique, chaque enfant et adulte est accompagné d’un daemon, un être sous forme d’animal. Le lien est en réalité plus….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2
  1. TOUTE LA MAGIE D’HARRY POTTER… AVEC DE LA SCIENCE !

De la science, c’est un peu beaucoup dire, hein. Entre le métal magique des ours du Pôle Nord et le couteau qui permet de passer dans un univers parallèle, c’est plus high fantasy que science fiction. On est dans la techno-magie sans règles bien définies.

Ça reste bien, j’ai lu avec grand plaisir, mais bon, pas scientifique pour un sou.

Si le récit de Pullman est assez sombre dans son atmosphère, c’est parce que toute l’aventure est basée sur l’affrontement entre deux approches du monde : celui des enfants, Lyra et Roger, qui incarnent la lumière, la connaissance, la curiosité ; et celui du Magisterium, institution de l’obscurantisme, de la tradition et de la terreur.

C’est ce qu’on pourrait reprocher à Pullman sur le coup, il attaque l’idée qu’il se fait de l’Église, sans regard critique dans sa réflexion. Le Magisterium de l’histoire est purement méchant, les protagonistes n’ayant que peu de motivation en dehors de faire le mal.

Il manque un peu l’idée que les gens font le mal en pensant faire le bien, ce qui est tout de même un des grands travers de toute institution humaine.