Commentaires : Haine sur Internet : LREM cherche à recoller les morceaux de sa loi, fracassée par le Conseil constitutionnel

sexisme
racisme
Homophobie
Liberté d'expression
réseaux-sociaux
Tags: #<Tag:0x00007f3d332369b0> #<Tag:0x00007f3d33236870> #<Tag:0x00007f3d33236730> #<Tag:0x00007f3d332365f0> #<Tag:0x00007f3d332364b0>

#1

Mise en pièces par le Conseil constitutionnel, la loi contre la haine sur Internet portée par la députée Laetitia Avia pourrait devrait revenir au parlement sous une nouvelle forme. C’est le souhait que la parlementaire a exprimé le 24 juin dans un entretien accordé à L’Obs. « Il y aura un nouveau dispositif de modération des contenus haineux », a-t-elle promis. Quelle construction juridique suivra ce nouveau texte ? Il est trop tôt pour le savoir. Ni le bref communiqué de Laetitia Avia,….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

image


#3

La vache !


#4


#5

Un nouveau texte est envisagé. Une piste que confirme Cédric O.

Peut-être ça:

Une des phrases phare:
"L’approche consistant à placer le réseau social au cœur du modèle de régulation semble être pertinente. "


#6

Et donc on fait comment pour punir les messages de haine?


#7

En applicant l’arsenal juridique déjà existant largement suffisant …


#8

Si c’est illégal, tu portes plainte
Si c’est légal, mais ça te plait pas, tu ignores / bloque la personne de ton coté

Dans tous les cas, c’est ni toi ni à la plateforme de décider si il faut punir et comment.


#9

on s’adapte. On arrete de partager ses données perso. On créée des pseudos comme c’était déja le cas au début d’internet. Et surtout on installe des garde fous.
Bref on préserve sa vie privée et on arrete de crier a la haine a chaque fois que des personnes nous agressent verbalement.
Pour les personnes qui décident de franchir le rubicon ; des artistes des politiques ou les personnes dites publiques qui veulent plus de visibilité ils doivent assumer leurs paroles et les consequences de leurs actes en agissant de facon responsable. Il existe ou il devrait exister a leurs disposition des outils de modération qui permettent par exemple de reguler les messages. Mais il y a aussi ce qu’on appelle une modération qui doit veiller a préserver leur vie privée, leur integrité et leur intimité en les protegeant. Et plus encore il y a des lois qui condamnent la diffamation ou les propos “racistes”. voila que chacun fasse son travail en particulier les gafa et tout se passera bien. Maintenant que les associations; la presse et autres cesse de harceler les personnes et d’interdire la liberté d’expression car la vie privée est sacrée, et la liberté aussi. Que certaines militants mettent en pratique ce qu’ils appellent la tolérance et que d’autres se soumettent à ce qu’on appelle la loi. Et tout ira bien.


#10

Sinon je pense que certaines données sur les reseaux sociaux ne devraient pas rester en ligne plus de 3 jour a 3 semaines.Je pense a twitter par exemple. voire les commentaires dans les blog et autres. Car en fait ca pourrit les moteurs de recherche.


#11

Pourquoi pas?
Dans la vrais vie un mec qui hurle dans un bar “mort aux nègres et aux salopes” il se fait jetter.

Bah en ligne c’est pareil.


#12

Bah non, il se fait pas jeter par la force, sinon le gars qui le fait risque plus de problèmes que cette personne: on lui “demande” de partir, sinon on appelle les flics…

Même un vigile, la seule chose qu’il peut faire, c’est de te demander de partir, ou d’attendre les flics.


#13

Ou est la différence, il se fait jetter dans les deux cas, les flics ne se posent pas la question si la raison est justifié, c’est une propriété privé.

En ligne c’est pareil.


#14

Absolument pas, les flics jettent pas un mec dehors d’un bar car le patron le demande, ils se renseignent sur la situation

Et un bar n’est pas une propriété privée, mais une propriété privée ouvert au public, c’est très différent (c’est justement pour ça, que contrairement à chez toi, le patron du bar peut pas refuser de laisser entrer une personne juste car il partage pas ses idées politiques, religieuses, n’a pas la bonne couleur de peau, etc…)


#15

Ce qui est une bonne chose fondamentalement, cela évite le délit de faciès.
Clairement une mauvaise analogie de ma part et je m’en excuse.

Ça ne change néanmoins pas mon point de vue sur le bien fondé de l’assainissement des communautés & services en ligne. Les petits haineux sont libre d’exercer leur liberté d’expression dehors (dans les limites légales).

Mon problème avec l’idée de tolérer les comportements de ce genre, de passer par l’anonymat pour se protéger, d’ignorer et/ou de muter la personne en question c’est de passer le blâme sur le fait que la “victime” ne fait pas assez pour se protéger et que c’est de sa faute.


#16

L’assainissement des contenus illégaux c’est une bonne chose en soit, quand elle se fait dans les règles. Pas quand elle se fait par des cows boys (car la, c’est l’inverse qui se passe: c’est pas de assainissement de contenu illégaux, c’est une mafia qui s’installe, en sanctionnant des innocents qui suivent pas la conduite du chef auto proclamé)

Si j’estime que un tel est un connard, mais que son comportement est légal, l’ignorer de mon coté, ne plus avoir de liens avec moi, c’est la solution “saine” (l’exclure “sociale” par des tiers, alors que c’est légal, c’est pas du tout de l’assainissement)

Si j’estime que c’est un connard, et que son comportement est illégal, c’est pas à moins d’en juger / condamner, au mieux, j’ai à le signaler, après ça me concerne plus (ou en tant que victime éventuellement, mais pareil, c’est à la justice de faire retirer ces propos et de le sanctionner, pas à moi, ni au premier tiers lambda venu)


#17

En ce qui me concerne, j’ai pas l’intention de changer ma façon de faire, parenthèse close.