Commentaires : Hadopi : près de 500 000 mails d’avertissement anti-piratage ont déjà été envoyés en 2019

P2P
Piratage
BitTorrent
Hadopi
droit-dauteur
arcom
Tags: #<Tag:0x00007f920d0f3f38> #<Tag:0x00007f920d0f3dd0> #<Tag:0x00007f920d0f3c68> #<Tag:0x00007f920d0f3b00> #<Tag:0x00007f920d0f3970> #<Tag:0x00007f920d0f37b8>

#1

« ARCOM ». Tel sera donc le nom de la future entité qui sera issue de la fusion entre le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi). C’est Franck Riester, le ministère de la Culture, qui a dévoilé le nom de la nouvelle autorité indépendante, lors d’une interview accordée au Figaro le 24 septembre. En attendant que l’ARCOM, « Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique »….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

C’est la « négligence caractérisée »

Qui n’a jamais été vraiment “caractérisée” en fait.
Comme le mentionne le lien, la HADOPI a beau dire ce qu’elle veut, ce qui compte c’est ce qui est marqué sur Légifrance et certifié électroniquement contrairement à ses vagues mails d’avertissement.
Pas de moyen de sécurisation labellisé = pas d’obligation de sécurisation.

Pour les neuf premiers mois de 2019, donc, la Hadopi a envoyé un peu moins d’un demi-million de courriers électroniques (479 177 très précisément)

C’est chaque mois 1.5% des ménages qui reçoivent un mail.
Allez en enlevant les récidives (2/3 1/3) on est à 1% des ménages.
En 2020, ce sera les 10a d’HADOPI donc 120 mois à 1% de ménages touchés, on pourrait penser qu’on a couvert tlm et rien n’a fondamentalement changé.

En 10a, on peut recevoir jusqu’à 8 premiers avertissements avec le système actuel d’HADOPI.
Le délai est de 14 mois pour une première recommandation (14*8=112<120).


#3

3 jugements pour délit de contrefaçon.

Il me semblait pourtant que cela ne relevait pas de la compétence de l’hadopi, vu qu’ils ne flashent que des “négligences caractérisées” de sécurisation ? (d’ailleurs vous le reprécisez en début d’article)


#4

10 ans, des millions d’euros que coute cette structure inutile pour au final

il est fait état de 47 ordonnances pénales avec des amendes de 150 à 1 000 euros, 31 jugements de condamnation pour contravention de négligence caractérisée (amendes de 350 euros en moyenne et des dommages et intérêts d’environ 300 euros), 5 comparutions sur reconnaissance préalable de culpabilité et 3 jugements pour délit de contrefaçon.

Franchement je serai Frank Riester, je ne serai pas fier d’avoir chier un truc pareil…
Bon au moins ca donne du boulot a des copains…

L’ecrasante majorité des vilains pas beau utilisent soit un vpn
soit des services de DDL
soit du streaming

donc dans tous les cas impossible pour cette structure inutile de chopé quelqu’un

et si par malheur elle chope quelqu’un au fait des lois, il se defendra facilement car ce qu’on lui reproche n’est pas le piratage mais une “negligeance caractérisé”
or justement la hadopi etait censé mettre a disposition des outils pour se protegé ^^
Et la bonne chance, t’installe l’outil sur un ordi et pas sur l’autre et apres ? bah rien

bref je le redis, un pognon de malade gaspiller dans une structure incompétante pour faire plaisir a des aillants droits


#5

Surtout qu’en 2019, Je pense qu’il y a plus d’abonnés à Netflix ou autres que de gens continuant à utiliser emule.

Donc c’est évident que cette usine à gaz coûte bien trop cher pour peu de retour.

Continuer à matraquer des mères ou pères de famille parce que l’ado a téléchargé quelques films qu’ils n’auraient pas acheté n’est pas très productif dans tous les cas.