Commentaires : Google Stadia : c'est une bêta payante, mais la magie est déjà là

Jeux Vidéo
Google
cloud-gaming
google-stadia
Tags: #<Tag:0x00007f3d2aba5360> #<Tag:0x00007f3d2aba51f8> #<Tag:0x00007f3d2abadb50> #<Tag:0x00007f3d2abad970>

#1

Pourquoi pas de test ? Nous proposerons un test de Stadia sur la durée quand nous aurons pu éprouver l’offre grand public. Les serveurs vides du service et les conditions optimales d’une fibre professionnelles ne permettent pas de donner un avis aussi vite sur la réalité de Stadia au quotidien. C’est avec une appréhension certaine que nous avons posé nos mains sur le plastique de la manette Stadia. Il faut dire que, ces derniers mois, Google ne nous a pas rassurés.….

Par Julien Cadot
Revenir à l’article


#2

Quel gâchis de bande passante :frowning:


#3

Super, encore un aspirateur à données de GAFAM. Les éditeurs de jeux vidéo ne pouvaient pas rêver mieux comme DRM.

Tant de ressources utilisées pour jouer à des jeux solos qui peuvent fonctionner en local, dans le seul but d’enfermer les utilisateurs sur une plateforme privatrice.
Puis bon, ça ne va pas du tout dans la direction de la sobriété numérique que propose The Shift project pour limiter l’impact sur l’environnement.
Finalement j’espère qu’une chose: que le modèle économique du “Cloud” s’écroule et qu’on propose des logiciels et des jeux qui fonctionnent sur la machine de l’utilisateur en utilisant le moins possible Internet.


#4

ce qui en fera à terme le premier véritable Netflix du jeu vidéo

Netflix, tu paies un gros catalogue pour le mois. Niveau jeux,
ça existe déjà, ça s’appelle le Xbox Gamepass !

Ne jamais associer Netflix pour autre chose que de la location de masse


#5

2 questions :

  • Peux-ton prêter un jeu à un ami ?
  • Peux-ton revendre le jeu acheter sur la plate-forme ?
    “Steam : il sera possible de revendre ses jeux dématérialisés”