Commentaires : En attendant l'hydrogène, la Tesla Model 3 convertit les Européens à l'automobile 0 émission

Voiture
Tesla
batterie
voiture-électrique
tesla-model-3
Tags: #<Tag:0x00007f3d2b286e90> #<Tag:0x00007f3d2b286d28> #<Tag:0x00007f3d2b286be8> #<Tag:0x00007f3d2b286aa8> #<Tag:0x00007f3d2b286940>

#1

L’Europe est, semble-t-il, en train de prendre le pli de la mobilité électrique. C’est notamment ce qui ressort d’une étude publiée par Jato le 26 mars 2019. Où l’on découvre que le segment, bien que toujours marginal, est en nette progression par rapport à 2018 (+ 92 %). Ce qui a changé par rapport à l’année dernière ? L’arrivée de la Model 3 de Tesla. Et c’est peu dire que la berline abordable a changé la donne. Selon les chiffres de l’institut,….

Par Maxime Claudel
Revenir à l’article


#2

C’est terrible de pondre des articles aussi orientés !
La Zoé s’est vendue à 5300 exemplaires en décembre, avez-vous alors titré que l’“Europe accueillait enfin la voiture électrique” ?
Dès qu’une news parle de Tesla, c’est forcément révolutionnaire… Enlevez vos œillères et commencez à écrire des articles impartiaux !


#3

Quid des problèmes liés à la production d’hydrogène ?
La dernière fois que le sujet à été abordé, ça m’a permis de découvrir que ça semblait une fausse bonne idée.


#4

En attendant l’hydrogène, la Tesla Model 3 convertit les Européens à l’automobile 0 émission

On va s’arrêter là hein… ça vaudra mieux que de se traiter de noms d’oiseaux … Toi @maximeclaudel ton salaire Numé te permet d’acheter un model 3, et par la même généraliser à tous les français ?


#5

C’est surtout un article un peu vide: une chronique franchement courte, aucun sujet de fond.
Il aurait été vraiment intéressant de comparer l’avantage de la pile à hydrogène par rapport à l’électrique (fabrication du “carburant”, rendement, complexité des technologies, risques etc…).


#6

L’hydrogène ça me fait peur. C’est un des éléments les plus réactifs qui existent, les explosions d’hydrogène sont beaucoup plus destructrices que les explosions de méthane, et dépendent beaucoup moins d’avoir un mélange parfait. Je trouve ça terrifiant d’en mettre plein les voitures.


#7

Au lieu de stocker l’hydrogène dans les voitures. Pourquoi ne pas faire l’inverse ?
Les stations produise de l’hydrogène dans les heures creuses d’utilisation d’électricité et après on utilise cet hydrogène pour recharger les voiture électrique dans les heures où le réseau électrique est plus en demande ?

L’hydrogène, ce n’est qu’une méthode de stockage sans perte.


#8

tiens j’attends la voiture à hydrogène ! pratique et moins cher que produire des batteries.


#9

L’hydrogène est produit à partir de gaz naturel extrait avec le pétrole. Une partie du gaz est brûlé pour chauffer la réaction de vaporeformage. C’est plus polluant au final que de cramer le gaz dans un moteur à combustion interne…


#10

Il y a aussi des batteries dans les véhicules à hydrogène. La pile a combustible ne sera jamais capable de produire l’électricité à la demande. Il y a donc une batterie tampon.
Une voiture à hydrogène n’est rien de plus qu’une électrique avec une couche supplémentaire de complexité technique, et une bombe dans le coffre.
La production de l’hydrogène est aussi très peu écolo (produit avec du méthane extrait en même temps que le pétrole et une grande quantité est cramé pour chauffer la réaction…).
En gros une voiture a moteur thermique alimenté directement au gaz est plusieurs fois plus efficace que l’ensemble de cette usine à gaz de concept de l’hydrogène…


#11

merci tout est dit.

c’est effarant que ce raisonnement essentiel ne soit pas compris chez numérama.

Il n’existe aucun moyen de produire proprement de l’hydrogène… il est donc totalement inutile que la voiture elle même soit propre en le brûlant.

certains pensent au renouvellable… rappel de l’ordre de grandeur essentiel :

1 m² de panneau à Paris vont générer 1 plein de tesla en 1 an.

chaque voiture electrique doit donc avoir la surface de 2.5 places de parking de panneaux pour esperer faire ses 15000 km / an. (moyenne française).


#12

La thermodynamique n’aime pas le mot “sans perte”. Le rendement de la production d’hydrogène par électrolyse est catastrophique, les pertes par effet joule sont conséquentes, au point de rendre l’ensemble irréaliste économiquement (fabriquer de l’hydrogène avec de l’électricité produite par des panneaux solaires ou des éoliennes coûte du pognon, alors que brader directement l’électricité même au plus petit tarif rapporte quelque chose).


#13

" la berline abordable " … 58.000 € … pour une auto qui n’a qu’une vulgaire dalle faisant office de planche de bord , c’est un peu abusé, non ?


#14

0 émission *

  • à partir du moment où le véhicule sort de l’usine et jusqu’à son départ pour la casse, sans compter les temps de chargement, sans compter les passages chez le garagiste, sans compter le remplacement (et donc la production) des pneus…

#15

c’est totalement du foutage de gueule… le moindre constructeur fait un effort d’integration de l’affichage dans la blanche de bord. Un ipad collé sur un tableau de bord de Twingo… et hop 50 K


#16

Je pense qu’il n’y avait pas d’autre choix pour Tesla pour essayer d’avoir un produut le moins cher possible.Vu la complexité de fabrication et d’assemblage d’une traditionnelle planche , il ont dû économiser sérieusement .
Et les geeks fanboys diront que c’est “epuré”


#17

Après plus de 2 ans de réservations accumulées c’est franchement pas glorieux…qu’en sera-t-il dans 6 mois lorsque les commandes en souffrances seront livrées ? Quand on voit l’effondrement des ventes de Model S et X c’est pas gagné.


#18

L’hydrogène le futur ?

Simple preuve que ça ne fonctionnera jamais …


#19

Avec la voiture à air comprimé.