Commentaires : Droit d'auteur : le gouvernement s'emporte contre Google qui ne veut pas payer la presse pour des liens

médias
Google
Presse
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007feef089ba48> #<Tag:0x00007feef089b908> #<Tag:0x00007feef089b7a0> #<Tag:0x00007feef089b660>

#21

C’est pas Google qui décide, mais la loi sur ce coup:

Si vous mettez tel ou tel contenu, alors il faut payer ! OK, bah ça nous intéresse pas, on se retire du marché

C’est pas un monopole, si ils laissent le champs libre aux concurrents de le faire, et eux arrêtent…

Google en tire un bénéfice, les sites de presse (et pas qu’eux) aussi.
La question est plutôt qui a le plus besoin de l’autre, et qui peut se passer de l’autre.
La réponse est assez claire: Google être prêt à s’en passer, les sites de presses eux, non.

Alors quand les second réclament du pognon, faut pas s’étonner que le premier quitte la partie et les laisse dans la merde…


#22

La presse existait et se portait relativement bien avant Google.
Google news, sans la presse… comment dire…
Bref, je prends peut être mon cas pour une généralité, mais google news est le seul service de google (avec gmail pour une boite à spam) que j’utilise encore. Vu l’audimat du site, le message de Google “j’m’en baleck”, c’est de la vantardise. Il s’attend à ce que les sites l’autorise à crawler sans payer (donc autant dénigrer leur valeur, c’est la base de tout marchandage). Si les sites ne le font pas (ça, ça risque d’être dur), alors on verra Google ramper pour avoir les accès, surtout si un autre agrégateur de presse concurrent commence à prendre des parts de marché (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui).

Après, c’est beaucoup de si, je me trompe probablement, mais j’espère pas.


#23

Ca fait des années que la presse est en chute libre (et sous perfusion de subvenions publiques), et c’est pas de la “faute” à Google avec son arrivé que ça s’est dégradé

Au contraire, le coté “monopol” du moteur de recherche redirige vers les sites de presse et constitue un gros plus pour un site (pas que de presse) d’etre dans les premiers résultats, et encore plus dans google news.

A la base, c’est un accord commercial classique: on se rend service mutuellement, tout roule.

Sauf que la presse a voulu jouer aux cons, en réclamant du pognon (sur le modèle de la presse papier qui survie en vampirisant des subventions publiques… sans que le contenu soit disponible aux citoyens pour autant), et en oubliant que leur survie est largement sur la table, contrairement à celle de Google.


#24

Ce titre incompréhensible qui frise l’incompétence !

Snippets

C’est compliqué d’utiliser un mot qui décrit une chose précise ?
Histoire de ne pas être à coté de la plaque et ne pas contribué à la désinformation ?


#25

C’est la presse qui devrait payer Google pour les liens qu’il donne vers ses articles car c’est Google qui leur fait de la publicité.

La presse existait avant Google…Étrangement depuis que Google est apparu ça se casse la figure mais bon ^^