Commentaires : Donald Trump vs Twitter : qu'est-ce que la « section 230 » que le président veut abroger ?

Etats-Unis
Twitter
Liberté d'expression
donald-trump
réseaux-sociaux
Tags: #<Tag:0x00007f3d2a13e980> #<Tag:0x00007f3d2a13e840> #<Tag:0x00007f3d2a13e700> #<Tag:0x00007f3d2a13e5c0> #<Tag:0x00007f3d2a13e480>

#1

Qu’est-ce que la section 230 que Trump attaque ? La section 230 est un passage de la législation américaine issu d’une loi votée en 1996 par le Congrès. Ce texte, intitulé Communications Decency Act, est considéré comme la première vraie tentative de réguler le contenu pornographique sur Internet. Dans ce cadre, il s’est posé la question de la responsabilité des services en ligne par rapport aux contenus que des tiers peuvent partager. Cette section accueille deux paragraphes décisifs : L’alinéa c.1. (« aucun….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

j’adore la photo de Dorsey… en France on te laisse même pas rentrer dans une pauvre conscession BMW si t’arrives comme ça…


#3

C’est une approche diamétralement opposée à celle à laquelle on assiste en Europe, note Politico, où le législateur veut l’intervention des plateformes pour modérer. La loi Avia en France en est l’illustration.

La LCEN est basée sur quel postulat ? Mais attendons le “nouveau statut”.

Le législateur ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe dans la vraie vie. Mais comme ils veulent se mettre personne à dos, rien n’est fait (ou pas assez énergiquement).
La promotion des meutres est interdite sur le web et pourtant on a encore des homicides.

Il faut être limité pour croire qu’une technologie “démocratisée” depuis 20a seulement puisse changer la nature humaine si on agit dessus.
Rajoutons ce que voient les personnes tous les jours dans leur vie quotidienne ou aux infos et c’est certain que ça ne change rien à l’opinion des personnes.
Mais ça permet à certains bouffons de se dire qu’ils ont fait du bon taff et de capter quelques électeurs.


#4

Internet, C’EST la vraie vie, précisément… c’est juste que vous n’en avez pas conscience. Et c’est à cause de ce manque de conscience que l’opinion publique est dans cet état de délabrement.


#5

Donc avant 1998 on était pas dans la vraie vie ?


#6

Précisément et internet n’a rien changé à cet état de fait. C’est juste un haut-parleur, les cons ont fini de brailler a capella.


#7

Donald Trump, Man of Reaction.
Pierre Martin
@pmartin_UdeM


#8

Eh non Donald Trump a de bonnes raisons pour modifier l’art. 230. Si vous êtes intelligent et ouvert d’esprit en faisant vos propres recherches, vous verrez que l’industrie internet qui est complice avec l’élite démocrate des Usa, ne veulent pas que les citoyens et internautes disent la vérité sur ce qui ce passe réellement aux usa et ce que Trump fait de bien. Ne vous faites pas manipuler, svp.