Commentaires : Donald Trump menace de fermer les réseaux sociaux, accusés de censurer les Républicains

Etats-Unis
Twitter
Liberté d'expression
donald-trump
réseaux-sociaux
Tags: #<Tag:0x00007f3d28982f80> #<Tag:0x00007f3d28982df0> #<Tag:0x00007f3d28982c38> #<Tag:0x00007f3d28982a80> #<Tag:0x00007f3d28982788>

#1

À son réveil le 27 mai 2020, Donald Trump a eu des mots forts : le président des États-Unis menace de réguler fortement, voire de fermer, les réseaux sociaux. Pourquoi ? Parce qu’il estime qu’ils censurent la parole des Républicains, ce qu’ils auraient fait depuis 2016. Republicans feel that Social Media Platforms totally silence conservatives voices. We will strongly regulate, or close them down, before we can ever allow this to happen. We saw what they attempted to do, and failed, in….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

L’intéressé s’attaquait à ce moment-là au vote par correspondance dans l’État de Californie, en affirmant que ce mode de scrutin favorise la fraude électorale.

Ça me fait un peu mal de le dire, mais ce n’est pas entièrement faux, il y a un risque accru de fraude électorale si le bulletin ne passe pas directement de la main de l’électeur à l’urne.

C’est sans doute un risque mieux maîtrisé que ce que Trump laisse entendre ici, mais ce n’est certainement pas un risque inexistant.


#3

"…

A former judge of elections and Democratic committeeperson from South Philadelphia has pleaded guilty to accepting thousands of dollars in bribes to inflate the vote totals for three Democratic candidates for Common Pleas Court judge in 2015, and for other Democratic candidates for office in 2014 and 2016, U.S. Attorney William M. McSwain announced Thursday.

Domenick J. DeMuro, 73, pleaded guilty to conspiracy to deprive Philadelphia voters of their civil rights by fraudulently stuffing the ballot boxes for the judicial candidates and for other candidates seeking office in the 2014 and 2016 primary elections. And he admitted violating the Travel Act, which forbids the use of a cell phone to promote illegal activity, McSwain’s office said.

…"


#4

@Anzufvytar

Et quand bien même ce serait vrai (ce qui est déjà sujet à caution), pourquoi est-ce que ça favoriserait les pro-démocrates ? Les pro-républicains ne sont pas intrinsèquement moins tricheurs – et là il y a du passif en 2016 !


#5

même la Suède, qui n’a pas choisi cette voie-là, commence à s’en rendre compte, avec un taux de mortalité quotidien désormais le plus élevé au monde.

Ahahah, tous les tenants du “Regardez la Suède, ils ont pas confinés et s’en sortent très bien eux!”, je me demande si on va les entendre autant maintenant…

Bon sinon avec 1.7 millions de cas, soit plus de 10 fois plus qu’en France, pour 5 fois notre population, j’espère pour Les USA qu’ils ne vont pas se taper dix fois le nombre de décès (25000 en France pour 145000 cas recensés).
Et ce même si Trump s’en prendrait plein la gueule suite à ce désastre…


#6

Parce que ce sont les mêmes qui s’opposent au justificatif d’identité pour pouvoir voter.


#7

Ah, donc les républicains donnent tous leurs justificatifs quand aucun démocrate ne le fait?


#8

Les républicains voulaient le rendre obligatoire mais les démocrates s’y sont toujours opposés (surtout au niveau de la Californie).


#9

C’est certain qu’envoyer les patients Covid dans des “nursing homes” qui sont globalement des epahd était un choix très avisé des gouverneurs de ces états.


#10

Ah, mais je ne dis pas ça, clairement pas !

La fraude électorale profite en général au parti au pouvoir localement, c’est l’exécutif local (mairie par exemple) qui est en charge d’organiser les élections après tout, c’est eux qui ont le plus accès aux mécanismes de fraude. Donc ici, en Californie, c’est plutôt les démocrates qui auraient la possibilité de frauder, il y a très peu de counties républicains.

Après, que Trump ne s’inquiète que de la fraude électorale qui lui serait défavorable n’est pas spécialement surprenant non plus…

La fraude électorale est un danger qui existe par défaut, vu les enjeux de ce genre d’élection, on ne peut pas exclure que quelqu’un cherche à exploiter la moindre faille, c’est pour ça qu’en France les urnes sont transparentes, que les dépouillements sont nécessairement publics, que les assesseurs sont en principe de plusieurs bords politiques, que le citoyen lambda doit avoir la possibilité de surveiller que les résultats de son bureau de vote sont pris en compte correctement en vérifiant les résultats publiés par bureau de vote, précisément pour cette raison.

Il y a tant de critères dans cette liste qui ne s’appliquent pas au vote par courrier que la fraude est une possibilité à ne pas négliger.

Après, il est certain que la Californie (puisque c’est l’exemple actuel) a pris des dispositions pour se préserver de la fraude, et que Trump choisit de l’ignorer parce qu’il n’est pas un homme de nuance.


#11

Oui et donc? On en revient à la question de celeri…
Tous le monde étant à la même enseigne (personne ici ne doit justifier son identité), en quoi ça favorise qui que ce soit?


#12

Même réponse, c’est beaucoup plus facile de frauder quand tu organises les élections.

Ça parait juste hallucinant, vu de la France, d’organiser des élections où tu n’as pas à justifier de ton identité.

Après, le problème de la carte d’identité aux USA va beaucoup plus loin que ça, parce qu’il y a une grande partie de la population qui n’a pas de papiers d’identité, même si ce sont des citoyens américains.

Et puis le côté « tout le monde peut frauder donc tout va bien » n’est tout de même pas la bonne réponse aux problématiques de fraude électorale, si je puis me permettre !


#13

Pourquoi pars-tu du principe qu’il n’y a pas les mêmes précautions qu’ici pour la récolte et la dépouille?
De plus on parle ici d’un vote par correspondance.
Pourquoi pars-tu du principe que la boite aux lettres (et pas urne) dans laquelle on place son bulletin de vote par correspondance permettrait à un démocrate de tricher et pas à un républicain?
Y’a des détecteurs de partis politique dessus qui font qu’un républicain qui tenterait la fraude se ferait bouffer la main?

Ce n’est pas le sujet ici, ici, le sujet c’est pourquoi affirmer qu’un démocrate est plus enclin à pouvoir frauder juste car certains des politiques républicains ont voulu rendre obligatoire l’identification et ont échoué?


#14

S’il n’y a pas de vérification de l’identité, ça part assez mal.

Précisément, quel est le contrôle en place ? Qu’est-ce qui permet au citoyen lambda de vérifier que les lettres qui arrivent proviennent bien d’électeurs légitimes ? C’est la seule question à se poser quelque part.

La fraude électorale n’est pas le fait d’un individu qui arriverait à voter deux fois en exploitant des failles. Ça arrive peut-être, mais c’est totalement négligeable. Les vrais cas de succès de fraude électorale profitent en général du fait que le pouvoir en place est en charge d’organiser les élections, ce qui donne accès aux modalités de comptage, aux modalités de report, à l’impression des bulletins, des enveloppes, etc.

En clair, bourrer les urnes c’est moins difficile quand tu as la garde des bulletins vierges et des enveloppes et en Californie c’est les démocrates qui ont le pouvoir.

Ce n’est vraiment pas ça que je dis…

Ne pas contrôler l’identité des électeurs peut conduire par exemple à un groupe de militant qui repèrent des inscrits qui ne votent jamais et qui font le tour des bureaux de vote.

Pour repérer les inscrits qui ne votent pas, c’est beaucoup plus pratique pour le pouvoir en place qui gère les listes électorales, prévenir quelques militants sans scrupules pour qu’ils aillent voter 50 fois, tout le monde peut le faire, mais le parti en place dirige les enquêtes de la police ou de la répression des fraudes, qui peut être encouragée à regarder ailleurs.

En Californie, il s’avère que c’est démocrate. Au Texas, ça pourrais profiter davantage aux républicains. Je suis prêt à parier que c’est plutôt les démocrates qui réclament un justificatif d’identité pour les élections au Texas.

En clair, je ne cherche pas à dire que les démocrates fraudent davantage que les républicains, ce serait grotesque, les républicains ne sont pas intrinsèquement plus honnêtes.

Je dis simplement qu’en territoire acquis au parti x, le parti x a beaucoup plus les moyens d’organiser une fraude d’échelle.

La Californie est acquise aux démocrates, plus ou moins, et Trump ici parle de la Californie.

Ce dont Trump ne parle pas, c’est que c’est sans doute le même problème au Texas où ce sont les républicains qui auraient les moyens d’organiser de la fraude, mais ça il s’en fout, vraisemblablement parce que ça va dans son sens et qu’il voit ça comme une guerre partisane et pas comme un problème d’intégrité de l’expression du peuple étasunien.


#15

C’est pour ça qu’à la base ce n’était pas à toi que mes posts s’adressaient, mais à Snake56 qui semble croire que seuls les démocrates peuvent fausser les élections.


#16

#17

Twitter a effectué une vérification des faits et a conclu que Donald Trump affirme sans fondement que les bulletins de vote par correspondance entraîneront une fraude électorale.

Pourtant c’est sur cette base qu’il a été interdit en France.


#18

Je n’ai pas dit ça.