Commentaires : Des scientifiques de Google veulent créer un « trou de ver » pour confirmer la théorie des cordes

espace
physique
Google
informatique-quantiq
trou-noir
Tags: #<Tag:0x00007f3d2a56fc48> #<Tag:0x00007f3d2a56fb08> #<Tag:0x00007f3d2a56f9c8> #<Tag:0x00007f3d2a56f888> #<Tag:0x00007f3d2a56f748>

#1

De Star Trek à Interstellar, la science-fiction nous donne envie qu’ils existent… mais ils ne sont que théoriques : les trous de ver seraient des objets astrophysiques reliant deux régions distinctes dans l’espace et le temps. À Mountain View, chez Google, une équipe de scientifiques propose un système censé reproduire, en laboratoire, le principe physique des trous de ver. Comme ils l’expliquent dans un article de pré-publication sur arXiv, disponible depuis mi-novembre 2019, leur technique est basée sur l’informatique quantique. Ces….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2

Deux théories sur la structure de l’Univers sont en concurrence :

Elles ne sont pas en concurrence, elles sont complémentaires : elles ne décrivent pas la même chose.

L’ idée des chercheurs de Google est de diviser les qubits en un circuit de deux « couloirs ». Dans celui de gauche, ils coderaient un message. Puis, en ajoutant de fortes impulsions énergétiques différentes dans chaque couloir, ils reproduiraient les propriétés brouillées de particules entrant dans un trou noir.

Les chercheurs expliquent qu’en passant à cet état de la matière, les qubits devraient s’intriquer jusqu’à ce que le message codé dans le couloir de gauche se retrouve dans les qubits du couloir de droite.

C’est incompréhensible.


#3

Si tu sais ce qu’est l’Intrication quantique, c’est pas tellement incompréhensible.
En version courte :
Ils cherchent a maîtrisé l’intrication quantique pour y faire circuler de la donnée.