Commentaires : Démonétisation, restrictions : YouTube s'excuse auprès des vidéastes LGBT

vidéo
lgbt
YouTube
lesbienne
Tags: #<Tag:0x00007f9212327ea8> #<Tag:0x00007f9212327c28> #<Tag:0x00007f9212327700> #<Tag:0x00007f9212327480>

#45

Non. Je dis “faut p’têt en garder des bouts”.

Les révolutionnaires ont théorisé et engagé la déconstruction (mot-code pour : destruction) de la famille. Je dis “faut p’têt en garder des bouts” quand je vois les jeunes gens sans repères.

Les révolutionnaires ont théorisé et engagé la destruction de la binarité. Je dis “faut p’têt en garder des bouts” quand je vois des jeunes paumés dans les 36 genre de la théorie-qui-n’existe-pas.

Ils ont aussi engagé la destruction de l’hétérosexualité, et je dis encore qu’il faut en garder des bouts. Parce que ce n’est pas en attaquant l’hétérosexualité qu’on se sent mieux dans son homosexualité.

En revanche, il y a des trucs que j’ai voulu jeter. Les homos au placard, les “tantes” (je ne veux pas jeter les tantes, je veux jeter cette façon de stigmatiser, tu m’as compris). La relégation sociale, les ricanements, le qu’en dira-t-on. La mise au ban, la solitude, le mal-vivre. Le rejet de soi parce que “je suis pas comme les autres”. La comédie, jouer à l’hétéro, se marier pour céder à la pression sociale, le mensonge, la double vie. Toutes chose qui étaient le lot de l’homosexuel et de l’homosexuelle au milieu du siècle dernier.

Aujourd’hui, c’est trendy et même si je lis encore, et quotidiennement, “les pédés au bûcher”, je sais qu’ils ont perdu.


#46

Voilà un exemple flagrant de phrase confusionniste qui essaye de noyer le poisson, en réalité voici ce que tu sous entends dans ta phrase:
“La société est décadente car à cause des LGBT les jeunes sont pervertis et n’ont plus de repaires”

Encore des sous entendus, mais je le vois très bien. Tu es clairement contre les personnes qui ne sont pas dans binarité du genre, que tu défends sous prétexte d’un ordre naturel ou de respect de la tradition.

Et après tu dis que je suis paranoïaque, mais là je crois que tu es tombé en plein délire d’un théorie du complot. Parce que les personnes LGBT sont plus visible, ta conclusion c’est il y a une destruction de l’hétérosexualité. Juste pour rappel, les violences que subissent les personnes LGBT sont bien plus nombreuse que les personnes subissant des violences parce qu’elles sont hétérosexuelles.

Sauf qu’en continuant à soutenir une société traditionaliste et transphobe tu es complice de ce genre d’agissement.


#47

Pour moi, l’y a pas de chose telle qu’un « ordre naturel ». Il y a un RÉEL et il y a des constructions fantasmées du réel.


#48

Je suis parfaitement “franc” et direct, on me le reproche assez souvent…
Je ne “sous entend” ou cache rien, y’a aucune confusion possible dans l’égalité pour tous, peu importe leur sexe / genre / religion / bord politique, etc…

Pour les commentaires positifs, faudrait encore qu’il est des actions posisitfs relayées sur Numerama pour en voir ici. La plupart des article traitant du sujet le sont surtout à la manière “d’un individu défendant de manière outrée des causes sociales jugées progressiste” (ça te va ? ni de droite ni de gauche ? Faut trouver autre chose ?)

Malheureusement, non, on retrouve cela partout, de la gauche à la droite.
Tu peux me rappeler l’orientation sexuelle de Florian Philippot ? pas assez à droite peut être ? ou pas assez homo ? L’époque de l’extrême droite composé des skinheads qui vont casser du pd, t’as pas mal d’années de retard…

A quel moment je minimise / retourne l’oppression envers les minorités, quand je te dis que justement, ce qui caractérise ce dont tu parles… c’est l’oppression de l’individu différent (l’individu n’a plus de droits en soit, il doit etre la copie du moule politiquement admis comme “bon”, le reste est à jeter, et ça légitime toutes les violences qui en découle, contre toutes les catégories de personnes qui sont pas dans la norme sociale désirées: ça va des homos aux handicapés en passant par pas la bonne religion, ni le bon bord politique)

Des mouvements qui se disent féministes (donc pour l’égalité homme / femme), qui se mettent à exlure les hommes. Des mouvements LBGT qui excluent les gays (car ce sont des hommes après tout, donc des oppresseurs par nature), ou des blancs (car on peut pas être blanc et discriminé voyons), bizarrement, je trouve que ça ressemble bien plus à ce genres de pratiques que moi quand je te parle d’égalités entre tous et de vivre et laisser vivre…

Tu zappes la partie importante: il n’y avait pas égalité à l’époque.
Je te rappelles par exemple, que ça fait à peine 50 ans que l’homosexualité n’est plus considérée comme maladie mentale ou n’est plus un délit…
Ce qu’ils réclamaient à l’époque, c’était l’égalité.
Ce n’est plus le cas actuellement : y’a égalité de droits, pas forcement de faits, mais ça, c’est à la justice de le faire appliquer. C’est ceux qui veulent aller plus loin que ça je classe en extrémiste.

Bah trouve moi un article sur le sujet sur Numerama qui ne parle pas de trucs qui ont merdouillé…
Pour rappel ce sujet:

  • Youtube démonétise les vidéos parlant de sexe (entre autre), et met une limite d’age, sans disctinction de genre
  • Ils s’excusent de l’avoir fait aussi pour du contenu LGBT…

Bah merde non, c’est ça l’égalité, c’est pas avoir des passes droits… C’est aussi con que si on se mettait à enlever le -18 ans aux films de cul gay, car faut pas stigmatiser les gays… Alors que les faits ne concernaient pas “les LGBT”, mais tout contenu lié au sexe.


#49

Tu tombes encore dans le travers du cas particulier, tu prends seulement le titre d’un article, c’est malhonnête.

Tu noies le poisson encore (le mot rééel que tu emploie ne veux pas dire grand chose, d’ailleurs c’est probable que l’ai employé pour pas que tu sois accusé de faire le sophisme de l’appel à la nature), tu confonds volontairement (pour dénigrer) le sexe biologique et la construction sociale du genre.

Bien sûr tu ne veux jamais dire directement pourquoi tu es opposé à cela, tu tournes toujours autour du pot du style “il y a le réel”, “notion de binarité”, ça se voit que tu fais exprès de tourner autour du pot.


#50

Pas sur tous les sujets, car systématiquement tu vas occulter le CONTEXTE historique des discriminations des minorités afin de dénigrer systématiquement les mouvement qui les défendent.

Voilà une preuve que tu ne fais que dénigrer ses mouvement, tu es donc hostiles aux personnes LGBt en général et particulièrement quand elles sont visibles.

Encore une fois tu occultes ce qui t’arrangent, une grande partie des homophobes sont proche de l’extrême droite, Civitas, la manif pour tous ce sont des mouvements d’extrême droite.
Et prendre un cas particulier c’est malhonnête. Que Floriant Philipot soit homosexuel et ait travaillé au Front national en remet pas en cause que cette mouvance politique rassemble un très nombre d’homophobes comparé aux autres partis.

Tu minimises lorsque tu fais exprès d’ignorer le contexte et l’historique des discriminations et lorsque tu dénigre systématiquement les mouvement défendant les droits des minorités alors que ça ne menace même pas ta liberté.

Tu prends des cas particuliers pour discréditer de manière systématiques tous mouvement/association luttant pour les droits des minorités. Pour ce qui est de la non mixité dans certains mouvements, c’est un outil et non une finalité (en génral) ça n’est absolument pas comparable à une ségrégation généralisée dans l’ensemble de l’espace publique comme ça été le cas aux Etats-Unis envers les personnes noires.

C’est faux, la PMA n’est pas accessible à tous les couples aujourd’hui.
La loi ne suffit pas pour stopper les discrimination, les mouvements de luttes sont là pour lutter contre les discriminations indirectes et des violences qui en découlent. Le jour où t’aura moins de chance de te faire taper parce que tu es LGBT par rapport à une personnes cis hétéro. Là oui on pourra dire que l’égalité est atteinte. Et encore une fois tu occultes volontairement l’héritage de la culture patriarcale, sexiste et LGBTphobe.
Certes c’est mieux qu’avant, mais c’est pas suffisant.

Quand ça a “merdouillé” comme tu dis, le problème ne vient pas des LGBT mais du reste de la société qui les discriminent. Je repense à l’article qui parle des Youtubeurs problématique qui prône la haine et le harcèlement.
Mais comme à ton habitude tu ne vois que ce qui t’arranges.


#51

Tu vis. Tu acquières une expérience, un vécu. A partir de là tu te forges une opinion. Je ne suis pas un théoricien. Pour moi, cela (la théorie des 36 genres) c’est du bullshit. Ça participe à ce que je dénonce parfois comme “outrances”.

Cela tourne au dialogue stérile. Je préfère insister sur : ce n’est pas en attaquant l’hétérosexualité (ou en faisant des gender studies ou autres “déconstructions” alambiquées) qu’on se sent mieux dans sa sexualité. C’est en travaillant sur soi.

Il y a un truc étonnamment puissant. C’est le tigre de papier cher à Mao.

Les gens qui te critiquent, te rabaissent, t’empêchent de vivre ce que tu es, sont des tigres de papier. Payent-ils mon loyer? Non. Sont-ils mon employeur? Non. Ils ne peuvent rien sur moi.

Alors tu dis : merde, fuck, je les ignore, je m’en balec. Je les sors de mon champ de vision. Je sais ce que je veux, je tends la main et je le prends.

C’est ce que je te souhaite.


#52

Aller encore du confusionnisme, tu as utilisé le mot “outrances” pour ne pas dire “abomination”, encore une fois tu tourne autour du pot.

Oui parce que tu utilises des tournures de phrase dans tous les sens pour masque le fond te penser pour ne pas passer pour une personne ayant des idées d’extrême droite, et ça c’est énervant, car ça légitimes les discriminations des minorités, c’est détestable.

Toujours dans ta théorie du complot que l’hétérosexualité serait menacée, et bien sûr te te garde toujours de dire pourquoi tu es opposés aux personnes qui ne veulent pas suivre leur genre assigné à la naissance.
Tu te caches derrière des phrases confusionnistes du style “il y a le réel”.

Ca serait vrai si chacun vivait chez soi, soit voir personne. Cette affirmation est fausse, quand ont voit les suicides des personnes LGBT liés au harcèlement sur Internet ou dans vie réelle. Je ne pense pas que tu le supporterai bien que des personnes t’insultent à longueur de journée sur place publique.


#53

Le contexte historique n’a pas grand chose avec les merdes actuelles. A quoi tu fais allusion ?
Je dénigre pas systématiquement les mouvements qui defendent les discriminations, au contraire, je suis entière pour… Sauf que la, encorr eune fois, c’est pas “la défense d’une discrimination”, mais plutôt la mise en place d’une discrimination… : comme on est un groupe tagué LGBT, alors on doit pas avoir les mêmes règles que les autres qui parlent de sexe !

Une preuve que tu sais pas lire / veut pas comprendre surtout…
J’applaudis de tout coeur ceux qui luttent pour l’égalité.
J’ai en horreur ceux qui veulent favoriser le communautarisme, les inégalités, les avantages à accorder à certains, et les sanctions discriminatoires contre d’autre.
Il suffit pas de ce dire féministe ou LGBT pour l’être… C’est pas les actes et les paroles que ça se voit

Je me permet de te retourner la chose, depuis le début, tu ne fais qu’essayer de discréditer, de sortir des affirmations, avec des tas de contre exemples, mais forcement , comme ça t’arrange pas, c’est obligatoirement de la mauvaise foi ou des cas précis, faut pas les prendre en compte…

Continue de fermer les yeux et de vivre dans ta paranoia des fachos partout autour de toi si ça t’amuse, t’es juste à coté de la plaque du monte qui t’entoure.

Être une homme ou une femme n’est pas une “maladie”, nécessitant un acte médical…

D’où la nécessité de faire appliquer la loi, par les autorités compétantes (et non pas des mouvements indépendants sans aucune légitimité)

Encore une fois:

  • soit ce sont des propos illégaux, jugés par la justice, et faut faire respecter la loi (et de mon point de vue, plus rapidement et plus sévèrement)
  • soit ce sont “simplement” des “lui j’aime pas ce qu’il dit”, et ça relève pas de la haine / harcèlement, et même si ils sont pas d’accord avec moi, ils autant leur place que moi sur la plateforme.

Mettre dans le sac de “haine / harcèlement”, de toxique,etc… la simple existence de l’autre, c’est exactement contre cela qu’il faut lutter, et non l’encourager…


#54

L’héritage de la culture patriarcale, l’impacte qu’a laissé la culture de la religion (homophobe) chrétienne. La manif pour tous et Civitas qui défendent la famille “traditionnelle”, c’est lié à l’héritage historique de la société.

Les espaces non mixtes et les avantages qu’on donne aux minorités ne sont pas une finalité, mais un outil temporaire pour compenser une situation inégale à la base liées au contexte et à l’histoire de la société.
Alors que les fachos qui discriminent les minorités ils le font car c’est une finalité pour eux car ils les jugent inférieurs.
Dans ce cas précis de l’article je ne suis pas assez renseigné pour dire c’est justifié, le remarques que je font à l’égard d’autres commentateurs sont générale par rapport à ce que j’observe sous chaque article traitant du féminisme et des droits LGBT.

Mauvaise foi encore, je ne t’ai pas vu une seule fois défendre un groupe/association de défense des droit des minorité, à chaque fois que tu as écrit un commentaire à leur égard c’était négatif. La seule hypothèse que j’envisage c’est que tu es hostile envers ces personnes.

Retourner quoi exactement ? Tu n’a toujours pas dit pourquoi tu occultes à chaque fois le contexte et l’héritage historique sur le féminisme et les droits LGBT. Tu refuses d’expliquer pourquoi, tu dénigres sans cesses les personnes défendant leur droit ou simplement ce qu’elles sont mais tout ça en utilisant volontairement des tournures de phrases confuses. La seule hypothèse que je vois c’est que tu as des idées réactionnaires que tu essayes de rendre acceptables pour que plus de personnes y adhèrent.

Et? en quoi ça rend légitime l’exclusion aux couples homosexuels ?

C’est ce qui est fait mais c’est insuffisant pour lutter contre la culture sexiste et LGBTphobe (où du moins contre son héritage historique). C’est pourquoi il est important de laisser les personnes concernées lutter tant que ça reste dans le cadre de la légalité et pour info bannir sur une plateforme les contenus haineux et favoriser les minorités n’est pas illégal.

Il ne faut pas seulement se contenter de corriger les symptômes d’un problèmes, il faut y aller à la source, ça prends plus de temps certes mais c’est nécessaire.
Croire que la loi va régler tous les problème c’est naif ou de la mauvaise foi.
C’est trop facile de dire “on se contente de la loi”, mais ça t’arrange bien car tu sais que les minorités sont opprimées même dans le cadre de la loi et comme tu ne les aimes pas ça t’arrange que ça reste comme tel et surtout que ça n’avance pas.


#55

@dev_tty & @Chitzitoune Sérieusement les gars ? Vous avez eu la patience de répondre à toute cette diarrhée verbale ? :joy:

Quand on a pour seul argument que répéter inlassablement “vous êtes des fascistes confusionnistes homophobes patriarcaux”, y a normalement un indice sur la manière de gérer ce genre de discours…

Rien que le patriarcat déjà, les gars, ça aurait dû vous faire tilter : on en sait assez maintenant sur la pensée magique pour l’évacuer une bonne fois pour toute

https://www.cairn.info/revue-journal-francais-de-psychiatrie-2011-1-page-31.htm

http://revuesocialisme.pagesperso-orange.fr/s8patriarcat.html

Quant aux 70 (!) genres différents, sans commentaire hein…

Attendez qu’ils soient un peut moins ridicules pour leur répondre. Là pour le moment ils font le boulot tout seul…


#56

Le PCF ou Mélenchon qui parle au nom des ouvriers, c’est également du pipeau, car il y a des ouvriers qui ne sont pas d’accord. Et c’est pareil pour n’importe quel groupement ou communauté.

Et si on foutait la paix aux gens de temps en temps : tu ne te reconnais pas dans le mouvement LGBT, personne ne te le reproche. D’autres s’y reconnaissent : laisse leur en avoir le droit.

Tu crois que dans les années 60, tous les noirs américains étaient derrière les assoc de défense des droits civiques ?

En attendant, pendant ce temps-là, il y a des homosexuels, transexuels, ou tout ce que tu veux qui se font tabasser parce qu’ils ont le tort d’exister aux yeux de certains. Et même si tu les vomis, les assoc LGBT permettent de mettre le problème en évidence parce que quand tu es plusieurs, ta voix porte plus que quand tu es tout seul.

Alors les guéguerres pichocrolines entre partisans ou adversaires des associations, franchement, on s’en tamponne le coquillard. L’important, c’est la lutte contre l’homophobie, la lutte contre le racisme, la lutte contre l’antisémitisme, la lutte contre le sexisme, la lutte contre toutes les formes de discrimination et d’intolérance.


#57

Tiens, il ne manquait plus que le stalinien de service, celui qui ne supporte pas que le peuple s’exprime.


#58

Tu as oublié fan de Torquemada, Goebbels et Ben Laden…

Ce que j’aime dans ton sempiternel troll @petitepoupee11 , c’est ton manichéisme rafraîchissant…

https://youtu.be/DDRXFtXN8zY

Si je te dis que deux mecs ou nanas qui se tiennent la main dans la rue ou vivent ensemble ne me posent aucun problème, ils peuvent bien vivre comme ils veulent, je m’en tamponne le coquillar. N’est-ce pas là une victoire de leur combat ? Ou bien le fait que je ne les calcule ni plus ni moins que n’importe quel couple hétéro fait de moi un homophobe juste parce-que je les considère, finalement, comme tout le monde ?

Un des paradoxes de la “communauté” gay est sa volonté à vouloir être considéré “comme tout le monde” tout en cultivant un exhibitionnisme pour afficher ostensiblement leur “différence”.

Moi les homos j’en ai rien à foutre, et tu devrais t’en réjouir car c’est ça votre plus grande victoire. Par contre me sentir obligé d’approuver toutes les revendications pour ne pas être considéré comme un facho, la ça me chiffonne. Pour faire appel à la tolérance d’autrui il convient de savoir l’être avec des idées qui ne sont pas les nôtres et, à défaut de les partager : les comprendre.

J’ai eu des potes payday qui nous mettaient une ambiance de ouf dans nos sorties et je ne béni le ciel (noooon Christine sors de ce post !!) que nous ayons tous une liberté sexuelle dont nous pouvons profiter jusqu’à plus soif. En tant qu’hetero j’aurais pu me faire lapider sur le même poteau d’exécution que des homos dans certains pays. Moi je kiffe les lesbiennes et je sais qu’un orgasme de la prostate est un truc extraordinaire.

Alors, je suis homos ? Anti-homo ? Ou bien ?

Pour autant, je n’étais pas favorable au mariage gay, et suis opposé à la PMA, la GPA et l’adoption pour les homos. J’ai le droit d’avoir cet avis ? Je suis de facto un facho ? Et les homos qui comprennent, voire partagent mon point de vue, c’est des fachos ? Le mouvement famille pour tous et ses relants de culs benis me fait gerber, pour autant ma conception de la famille et de la filiation n’en est pas si éloigné. Je suis un facho ? Si oui, pourquoi ?

Peu importe toutes ces questions. Dans ce thread la moins ouverte à la discussion c’est toi… T’es la facho du jour.

Tu veux nous forcer à penser comme toi, faute de quoi nous incarnons un mal à éradiquer. C’est le principe de base du fascisme.

Hé oui.


#59

Et c’est là que tu comprends que ces vidéos explicatives sont nécessaire, car confondre des vidéos qui expliquent comment vivent les personnes trans (bah oui, il y a autre chose que le scalpel dans la vie des personnes trans !) et des vidéos de cul gay montre bien un manque d’éducation flagrant.


#60

Sauf que j’ai pas comparé les 2, mais l’attitude face aux restrictions (le principe du "comme c’est pour du contenu LGBT, dire non serait forcement de l’homophobie, discrimination, etc… alors que non, c’est justement car c’est sur un peid d’égalité que c’est bloqué…)

Les contenus pornographiques et sexuels ont des contraintes différentes, y compris légalement. Peu importe que ça soit pour parler d’hétérosexualité, d’homosexualité, de transsexualité,…

Vie ma vie de trans, homo, bi, hétéro, ou autre, c’est du contenu à caractère sexuel (rien de porno, mais le sexe est le sujet). On peut le déplorer ou pas, mais voila, parler de sexualité, ça se fait pas socialement comme légalement de la même façon que de parler cuisine ou mécanique, notamment car c’est considéré comme “intime” et personnel (ça empêche personne de faire ces vidéos si il le veut, mais pas de les diffuser n’importe où / n’importe comment / auprès de n’importe qui)


#61

Bordel, j’en ai lu des conneries mais là c’est incroyable.
Le monde se résume donc en deux catégories: les méchants de droite et les gentils de gauche. Et quand les méchants de droite ont l’air d’être gentil, ils cachent leur méchanceté pour attirer des gens de gauche gentils et vertueux pour se faire élire et être encore plus méchant. Et ça veut faire des leçons de morale après? C’est donc ça la consécration de la civilisation occidentale qui se dit anti-raciste qui veut dire au monde entier comment il faut se comporter ? Je suis sur le cul.


#62

Tu es un troll petitepoupee c’est pas possible ? Tu passes ton temps à dire que les gens sont de mauvaise tout en faisant preuve d’un manichéisme ahurissant. La gymnastique intellectuelle est pas trop compliquée ?


#63

Parce que des groupes ultra-communautaires et sectaires qui représentent une minorité de minorité de population sont le peuple ? Ils doivent imposer à l’ultra majorité leur mode de vie, leurs fantasmes et leur sexualité ? Non éviter de parler de peuple quand tu chies à la gueule du peuple quand son avis ne te plait pas.


#64

Bim, raté !
Être transgenre n’est pas une sexualité, encore une éducation nécessaire.
Expliquer que l’on se fait mégenrer dans la rue n’est pas sexuel.
Expliquer les limitations de la loi sur le changement d’état civil n’est pas sexuel.
Expliquer comment avoir une apparence plus féminine/masculine n’est pas sexuel.
Expliquer ce que signifie être transgenre n’est pas sexuel.
Expliquer que c’est le genre et pas le sexe (transgenre pas transexuel) n’est pas sexuel.
Eduquer les gens n’est pas sexuel.

Un jour vous comprendrez :stuck_out_tongue: