Commentaires : Coronavirus : le Mobile World Congress 2020 est annulé à cause des risques

mwc
Santé
coronavirus-chinois
mwc-2020
Tags: #<Tag:0x00007feeed11ef20> #<Tag:0x00007feeed11ede0> #<Tag:0x00007feeed11eca0> #<Tag:0x00007feeed11eb38>

#1

Mise à jour du 12/02/2020  : après une semaine d’indécision qui frisait la comédie, au vu du nombre d’entreprises et de partenaires ayant annulé leur présence, la direction du GSMA qui organise le Mobile World Congress a pris la décision d’annuler le salon. Si l’impact sur l’industrie de la tech devrait être limité, les grandes annonces n’ayant plus lieu dans ces salons, les répercussions pour la ville de Barcelone et les plus petites entreprises qui trouvaient au MWC un lieu où….

Par Julien Cadot
Revenir à l’article


#2

Faut arrêter le délire avec ce truc, moi j’ai écouté Agnes Buzyn et lu tous les articles de numerama sur le sujet, la situation semble bien sous contrôle. So far so good…


#3

Il faut juste éviter la soupe à la chauve-souris.


#4

Le problème est que c’est un congrès mondial, avec des participants qui viennent ou non de zones de diffusion du virus et que si on à un cas qui apparaît lors de ce congrès et que tous les intervenants sont repartis chez eux, ca va faire du monde à surveiller ou confiner.

Donc risque faible mais en cas de contamination qui apparaît sur place une possible grosse merde à gérer.

En plus c’est écologiquement bon avec plein de voyages en avion en moins.


#5

Oué, bah après est-ce le seul congrès mondial qui a lieu? Il y la GDC dans un mois, ils vont interdire tous les gens qui sont passé par la Chine aussi?


#6

" Il y la GDC dans un mois, ils vont interdire tous les gens qui sont passé par la Chine aussi?"

La Chine entière peut-être pas; certaines régions c’est possible.


#7

Tu es en début d’épidémie au niveau mondial et potentiellement ce qui limite aujourd’hui la propagation au niveau mondial de l’épidémie, c’est le fait que la Chine reste une dictature qui contrôle bien plus la circulation de ces citoyens au niveau international.

Dans un mois, la question sera différente car on verra si au niveau mondial les cas restent isolés ou forment des foyers secondaires.

Le risque est faible aujourd’hui, mais par rapport à un congrès qui présente peu d’intérêt sans les acteurs chinois du secteur. Les seul problème étant que si un cas apparaît sur place, il faudra alors pister tous les participants et les personnes qui ont été en contact et peut être définir des quarantaines dans des pays qui doivent respecter les droits de leurs citoyens.


#8

La balance des risques est plus approprié.

Au vu des annulations en série, de l’absence des équipementiers chinois et du faible intérêt du salon, alors oui même face à un risque faible, la nullité de l’intérêt du salon prenait le dessus