Commentaires : Confinement : la galère des Français privés d’Internet et de téléphone

numérique
Smartphone
Internet
coronavirus-covid-19
Tags: #<Tag:0x00007f9209463dc0> #<Tag:0x00007f9209463c80> #<Tag:0x00007f9209463af0> #<Tag:0x00007f92094639b0>

#1

Pour beaucoup de Françaises et Français, difficile de compter les heures passées sur Internet ou sur son téléphone depuis le début du confinement, tant elles défilent. Certains télétravaillent pendant que les plus jeunes poursuivent leur scolarité grâce à des plateformes en ligne. Le reste du temps, on se divertit en appelant ses amis, en regardant des séries sur Netflix ou en traînant sur Tik Tok… Mais, selon des données de l’Insee, 15 % de la population française n’a pas utilisé Internet….

Par Cyrielle Cabot
Revenir à l’article


#2

Comme souvent, c’est ceux qui étaient en marge qui deviennent les premiers exclus. Les inégalités s’aggravent en temps de crise, il va falloir ramer pour refermer la fracture


#3

Malheureusement, ceux qui sont déjà sur la ligne de crête en temps normal sont les premeirs impactés.

« Tout cela a été organisé trop tard par le gouvernement ! »

Sauf erreur de ma part les dotations en équipement des écoles/collèges/lycée ne dépendent pas du gouvernement.
C’est aux établissements de prêter le matériel; quitte à l’acquérir en 4ème vitesse. Encore faut-il le vouloir.


#4

Ouais on veut pas d’antennes relais c’est pas bon pour la santé (alors que pas du tout) !
La bise fût venu … on veut du réseau ! Bah non …


#5

Et si on pouvait demander à nos charmants prestataires d’arrêter de bidouiller le réseau pendant la journée, ça éviterait aussi un certain nombre de plantage.


#6

On peut avoir internet sans antenne. Difficile d’avoir un réseau mobile, sans internet.
La priorité, il me semble, est bien plus le développement du réseau filaire ou fibreux, que celui de la 5G qui ne traverse pas les murs. Surtout en ces temps de confinement où la moitié de la population bouffe le réseau à regarder des merdes en streaming.