Commentaires : Cloud gaming : Electronic Arts lance ses premiers tests publics

Jeux Vidéo
Electronic Arts
cloud-gaming
Tags: #<Tag:0x00007f3d36295110> #<Tag:0x00007f3d36294fd0> #<Tag:0x00007f3d36294e90>

#1

En octobre 2018, Electronic Arts dessinait les contours de Project Atlas, son propre service de cloud gaming développé sur les infrastructures d’Amazon. L’éditeur américain est aujourd’hui prêt à passer à l’étape supérieure. Dans un sujet publié sur Medium le 9 septembre 2019, Ken Moss — directeur technique — a annoncé un test accessible aux joueuses et aux joueurs. Pour Electronic Arts, cette première bêta est un moyen de mettre sa technologie à l’épreuve, sachant qu’il n’y a pas meilleures conditions que….

Par Maxime Claudel
Revenir à l’article


#2

D’accord donc au début Stadia va s’apparenter à Steam puis vont apparaître le “Stadia” origin, le “Stadia” Uplay, le “Stadia” epic games avec chacun leurs exclus et abonnement…

ça va être fun.


#3

Le cloud gaming et même le cloud tout court sont des infamies non résilientes et non durables.
Rendre tout dépendant d’Internet est une très mauvaise idée surtout pour des services qui ont besoin de fiablité alors qu’Internet est un réseau de type “Best Effort” c’est à dire que rien ne peut garantir que le débit, la latence et les pertes sont constantes.

On a déjà des jeux vidéo qui fonctionnent très bien sans Internet sur nos ordinateurs qu’on possède déjà.
Le cloud gaming c’est un DRM.