Commentaires : Cette IA de Google abandonne les labels genrés « homme » et « femme » pour les photos

Intelligence artificielle
Google
Tags: #<Tag:0x00007f9209e0c0e8> #<Tag:0x00007f9209e0bee0>

#41

Attend, j’ai retrouvé l’original. Donc tu veux dire que cette personne est une femme :

femme-pour-simplet140

C’est ça ? :rofl: Je commence à mieux cerner ton problème.

On attend toujours ta réponse sur les chromosomes qui, d’après toi à l’origine, sont les seuls critères valables. Cet échange a quelque-chose de magique. Explique-nous comment font les Maasaïs, fais-nous rire encore.


#42

Vu que la gauche est à droite pour lui, c’est cohérant aussi de confondre homme et femme…

Sinon!

C’est pas une avancée majeure, c’est au contraire l’application absurde et volontaire de biais: nier l’existance des homme et des femmes.dir que ce sont toutes des personnes et uniquement ça, et donc fausser les résultats / analyses par “vision sociale” du résultat auquel on veut arriver


#43

Voyons le bon côté des choses.

Nous avons échappé à “mammifère”.


#44

C’est toi qui a dit pouvoir les définir autrement que par le sexe, pas moi.


#45

Ha ben tu vois que ce n’est pas si simple, et là ?

Pas vu de question sur les chromosomes


#46

J’imagine une réponse plausible vu son niveau de mauvaise foi : il pourrait dire qu’il voulait parler de la femme au milieu (probablement la reine) assise à gauche du roi. En oubliant bien-sûr qu’il parlait aussi de “premier plan” alors qu’ils sont au second plan par rapport à d’autres (même s’ils sont le sujet central), et en oubliant aussi de noter que l’image qu’il a postée souffre d’une aberration chromatique qui fait apparaître la reine en vert plutôt qu’en bleu clair (comme dans l’original) pour correspondre à sa description.

Peinture originale ici.

Comme tu dis !

N’oublions pas qu’à la base, les IA ont justement été créées pour faire ce que les algorithmes avaient bien du mal à faire. À savoir, la reconnaissance de forme en grande partie, puis de détails plus subtils (qui sont évidents pour nous, humains), comme le sexe, la couleur de peau etc… ou encore pouvoir discerner les espèces animales, ou des objets dans une photo et dire de quel objet il s’agit, entre autres choses.

L’équivalent d’années d’entraînement, comme on élève un enfant, tout ça pour finalement opérer une sorte de régression délibérée des IA afin de satisfaire des putains de twittos turbulents.

Qu’on en crève de cette profonde bêtise si elle se généralise et perdure. Qu’on en crève.


#47

Question amusante, donc tu reconnais qu’il n’y a pas de sexisme systémique depuis des siècles qui existerait puisque tu serais incapable de reconnaître un homme d’un femme de cette époque.

Comme avec ton image sur les masai, tu veux faire croire qu’il n’a pas de différence de sexe qui existerait alors qu’elle existe très clairement pour ces personnes qui ne se définiront pas comme gender fluid, makis bien comme des hommes et des femmes de manière précises.

Et Oui, une vraie IA devrait être au contraire capable de passer outre les question de culture et être capable de différentier les deux sexes comme les masai sont capable de le faire ou comme les personne de cette période étaient capable de le faire.


#48

C’est évidemment de genre féminin. Pourquoi tu enfonces des portes ouvertes?


#49

En apparence oui, mais je parie que non. Ça sent le traitement hormonal extrême, œstrogènes & co. Au final ça les fait ressembler à des poupées comme ça.

Je peux me tromper, car les poupées existent aussi.


#50

Il nous demande son genre. Son type, si tu préfères. Le type est féminin, sans hésitation.

Punaise, mais vous êtes tous à l’ouest. Dites-moi que c’est un gag.


#51

Faire comprendre la différence entre genre et sexe n’est visiblement pas gagné ^^


#52

Non, la photo s’adressait à moi et le contexte était de distinguer un homme d’une femme, que ce soit au XVIème siècle, aujourd’hui ou chez les Maasaïs.

Ce que tu nommais “portes ouvertes” n’est qu’un piège idiot. Bien-entendu que si je discutais avec cette personne, je pourrais lui dire qu’ELLE est jolie. Simple question de respect pour ce à quoi ELLE s’identifie. Dans d’autres situations, je préfère savoir ce qu’il y a entre les jambes. Donc le sexe. Il se trouve que bien souvent ça correspond au genre. C’est mal ? Je dois consulter ? Tu trouves toujours que je ne sais pas faire la différence ?

Ce n’est quand-même pas moi qui cherche à entretenir la confusion ici.


#53

ELLE s’identifies ou TU l’identifies ?

Cette personne projette une apparence femme et tu la reconnais comme telle. Justement parce que, contrairement à cette IA idiote, elle et toi connaissent le genre homme et le genre femme, savent l’interpréter et l’identifier.


#54

Le genre ne dépend pas de ce à quoi s’identifie la personne, ,mais à son l’image, ses traits non sexuels, par rapport à la société.

Dans notre société actuelle, mettre une robe, c’est un caractère féminin. Avoir une barbe, un caractère masculin… Peu importe le sexe de la personne, et le genre auquel elle s’identifie.


#55

JE l’identifie, mais ELLE aussi très probablement. J’ai connu des garçons manqués, elles ne ressemblent évidemment pas à des princesses (épargnez-moi Stéphanie de Monaco SVP).

Quand un individu de mauvaise foi poste la photo de ce qui ressemble à une poupée de cire, j’ai tendance à penser qu’il n’en est rien dans les coulisses. Ce n’était qu’une remarque, j’ai probablement eu tort de penser qu’il était inutile de rajouter “sexe” pour être clair dans mon propos. Ça tend d’ailleurs à montrer que la confusion est plus facile que certains le croient… j’y ferai plus attention à l’avenir.

Tu sembles oublier qu’elle n’était pas si idiote que ça avant que Google l’abrutisse. But wait… c’était le sujet !

Explique donc ça à ceux qui enfoncent des portes ouvertes dans l’unique but de te confondre. Merde, vous ne voyez pas le stratagème là ou quoi ?


#56


Nous vivons une époque formidable !
Dommage que ça doive s’arrêter si vite à cause du réchauffement…


#57

Ce n’est pas le même mot.

Tu l’identifies au sens reconnaître : j’identifie cet avion comme étant un A440.

Elle s’identifie au sens déclaratif : Je suis un A440.

Je souligne cette évidence parce que la concordance n’est possible que si vous partagez la même notion d’A440, qui n’est pas un Boeing 747.

Si un A440 décide de s’identifier comme un Boeing 747, parce qu’il se sent 747, ça donne cette vidéo virale (et Tassienne) “Je ne suis pas un homme monsieur!”.

C’est le malentendu, la fin de la communication pour avoir voulu décorréler le déclaratif et la reconnaissance (a.k.a. déconstruction du stéréotype).

Tu es obligé de pinger l’entité en face pour qu’elle te retourne son identité. Alors se produit un renversement : l’entité en face te dicte tes mots (chose que n’a pas accepté Jordan Peterson de ses étudiants et lui a valu son excommunication ad hitlerium). Tu ne peux plus voir et décrire le monde de façon autonome (j’ai rencontré une entité qui m’a dit que).


#58

Lol bon ben on pourra pas dire que j’aurai pas essayé… merci pour le cours de grammaire, je penserai à tout ça la prochaine fois que je voudrai faire décoller un 747 dans mon pieu :wink:


#59

Le sexe est un critère biologique.
Le genre est une construction sociale, qui associe une apparence, une attitude, une place dans la société aux termes masculinité et féminité (donc variable au cours du temps)

Google, a mon sens, fait une erreur.
Il doit renoncer à essayer de trouver le sexe d’une personne sur une photo (car il ne peut pas analyser les chromosomes de la personnes), mais il pourrait persister à essayer de trouver son genre : analyse du contexte de la photo, de l’apparence de la personne, de la période de la période à laquelle cette photo à été prise, etc…

Enfin, si on en avait quelque-chose à foutre.


#60

“Une définition est forcément universelle”

En géométrie oui et dans les sciences dures en général; dans des domaines plus “conceptuels” ou “sociologiques” pas forcément.