Commentaires : Ce robot policier sert à effectuer des contrôles routiers plus sécurisés

police
robot
robotique
Voiture
Tags: #<Tag:0x00007f921046e688> #<Tag:0x00007f921046dc60> #<Tag:0x00007f921046d9b8> #<Tag:0x00007f921046d800>

#1

Imaginez que vous êtes en voiture, au volant. Tout à coup, vous faites l’objet d’un contrôle de police. Vous abaissez votre fenêtre et là, vous tombez nez à nez avec un… robot à casquette. Cette scène pourrait bien se réaliser d’ici quelques années. L’entreprise californienne SRI International a publié le 1er mai une vidéo dans laquelle elle présente un robot policier, qui sait effectuer des contrôles de véhicules. Un assistant pour les forces de l’ordre Le robot est rattaché à….

Par Perrine Signoret
Revenir à l’article


#2

Un robot qui me parle, je ne lui réponds pas, je remonte ma vitre et j’attends.


#3

Je suis certainement atteint de paréidolie, mais je trouve un certaine apparence canine à ce robot, avec la caméra faisant office de museau.


#4

Il est mignon .


#5

Matt Daemon n’aime pas les robots policiers.


#6

Ou alors, ils peuvent interdire le port d’arme. Du coup, les policiers ne craindront plus pour leur vie au moindre contrôle, lorsqu’ils tombent sur des conducteurs énervés. Et les blacks ne craindront plus de se faire descendre par des flics qui envisagent toujours le pire.


#7

Les alcoolos au volant sont tranquilles avec ce système.

A la fin de la vidéo le “you’re free to go” questionne. Le robot met une herse le temps du contrôle; pratique ^^


#8

Le port d’arme est déja totalement interdit en Californie et il est bien plus compliqué d’avoir légalement une arme en Californie qu’en France.

Et non… les Americains sont trop attachés au second amendement pour que “interdire” le port d’arme soit un argument…


#9

What if au lieu de perdre son temps, son énergie et des matières premières pour concevoir un robot à la con, on faisait le taff d’éducation nécessaire pour apaiser les tensions au sein de la société qui conduisent à ce que des flics dégainent plus vite que leur ombre lors de simples contrôles routiers (surtout si le conducteur est bronzé) ¯_(ツ)_/¯

Just saying…


#10

Le monsieur te dit qu’il y a autant de noirs et de blancs qui sont tués dans ce genre de situation mais qu’il y a un biais journalistique qui fait que seules les affaires qui traitent des noirs sont traitées par la presse pour amplifier le racisme et augmenter les ventes.

Enfin même en France lors des contrôles routiers, malgré l’absence d’armes et un droit d’emploi qui est différent, les policiers ont la main sur le booster.

Enfin, une règle de base aux états unis. Tu n’a aucune raison légale de tirer depuis une voiture. Cela implique que l’arme doit être transportée de manière sécurisée et que cette illégalité de l’utilisation ouvre la légitime défense.


#11

Le monsieur oublie également plein d’informations qui ne vont pas dans son sens :

  • Les policiers blancs représentent 72% des policiers américains (contre 12,2% pour les Noirs).
  • Les Afro-Américains ont plus de risques de mourir lors d’une altercation avec les forces de l’ordre qu’un Blanc.
  • Les hommes noirs sont plus susceptibles de mourir lors d’une intervention policière que les femmes blanches.
  • Il y a plus de blancs tués par les policiers, certes. Mais en proportion, les hommes noirs victimes sont surreprésentés par rapport à leur nombre dans la société américaine.

Je sais pas où t’habites mais personnellement je me suis jamais fait contrôlé par John Wayne : les flics ont rarement la main sur le flingue quand ils tapent au carreau.
De plus, on ne parle pas ici de la situation en France mais de celle des États-Unis.

Le problème, c’est que les flics tirent même quand ils ne voient pas d’arme (et que l’enquête révèle qu’il n’y en avait effectivement pas)…

https://www.chicagotribune.com/news/watchdog/ct-chicago-police-shootings-no-gun-20160914-story.html


#12

Le monsieur te dit qu’il y a autant de noirs et de blancs qui sont tués dans ce genre de situation

Le monsieur te dit d’enlever tes oeillères parce que faut être sacrément aveugle pour ne pas reconnaitre le tire au pigeon effectué par les policiers américains sur des NOIRS en priorité.
Les manifestations “Black lives matter” ça te dit quelque chose ?! Non, toujours pas ? Ah oui j’suis con, c’est un biais journalistique pour amplifier le racisme bien évidemment…


#13

La question de fond, c’est uniquement: est ce parce qu’ils sont noirs qu’ils se font tirer dessus ou pour d’autres raisons (notamment la résistance à un contrôle / arrestation pour prendre un cas courant) ?
(car en France, on a aussi la version “émeute de banlieues contre la violence policière et le racisme” quand un “jeune bien sous tout rapport et aimé de son quartier” est blessé ou encore se tue lui même en fuyant la police, lors de son énième délits…)


#14

Clique sur le dernier lien d’unMarxetçarepart et tu auras ta réponse…


#15

Unfortunately, our website is currently unavailable in most European countries. We are engaged on the issue and committed to looking at options that support our full range of digital offerings to the EU market. We continue to identify technical compliance solutions that will provide all readers with our award-winning journalism.

^^
(et au vu de l’URL de retour, c’est parcequ’ils veulent pas s’emmerder avec le RGPD)


#16

Ouais ouais c’est ça, donc quand le commissariat t’appels au téléphone tu leurs réponds pas et t’attends nen ?


#17

Donc le flic est bien protéger par son robot si il sent le danger, et le flic qui veux casser du nègre a juste à ne pas utiliser le robot et faire comme avant :smiley:
Super Sécure !


#18

Unfortunately, our website is currently unavailable in most European countries

Oui, effectivement, je suis passé par un vpn américain.
Je te mets juste le titre : “In 14 cases, no gun is found after Chicago police shot someone they said was armed”
(avec la photo d’illustration d’une dame noire dont le fils s’est fait abattre par la police de Chicago qui certifiait que l’individu avait une arme…alors que bien évidemment aucune arme n’a été retrouvée)


#19

Rien qui ne montre que la couleur de peau est la cause du tir au contraire: c’est le fait que le flic croyait qu’il était armé, alors que non.

En France, c’est très encadré pour que la police puisse faire feu. Tu changes les règles en “si vous pensez que votre sécurité peut être en danger, alors vous pouvez tirer”, et tu auras le même résultat: des tirs “préventifs”, par sécurité, même si après coup, on analysant à froid, et avec du recul, c’était pas nécessaire.


#20

Ok j’abandonne…