Commentaires : Carte d’identité électronique : un sénateur relance le débat

Service public
Carte d'identité
Biométrie
Tags: #<Tag:0x00007f9210f3c920> #<Tag:0x00007f9210f3c7b8> #<Tag:0x00007f9210f3c678>

#1

La carte nationale d’identité en vigueur en France sera-t-elle un jour remplacée par la carte nationale d’identité électronique ? Cette hypothèse a fait l’objet d’une question écrite par Cyril Pellevat, sénateur de la Haute-Savoie et membre des Républicains. Repérée par Next Inpact, elle interroge le gouvernement, et plus particulièrement le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. L’élu fait observer que les cartes nationales d’identité étrangères, dont le format est celui d’une carte bancaire, intègrent parfois « un microprocesseur qui permet une vérification des…. Publié sur https://www.numerama.com/politique/393319-carte-didentite-electronique-un-senateur-relance-le-debat.html par Julien Lausson


#2

Nan ? les cartes d’identité françaises sont toujours en papier ?
Comment vous faites pour vous connecter pour la déclaration fiscale en ligne ou signer électroniquement des documents ?
Mince, ça fait plus de 15 ans que c’est initié et presque 10 ans que c’est généralisé chez nous (Belgique).


#3

Elles ont déjà des puces nos cartes non?


#4

Je ne crois pas ; les passeports récents en ont une par contre.


#5

Non, c’est intégralement plastifié.

Pour le reste, la signature électronique ne sert pas beaucoup et le centre des impôts nous fournit un login.


#6

Ah, ça me rassure :slight_smile:

J’espère que c’est ironique.

Très sécurisé un login envoyé par le centre des impôts que pratiquement personne ne modifiera. Chez nous il faut la carte + le pin à 4 chiffres que tu as forcément du modifier à l’enlèvement de la carte (alors, certes, rien n’est sécurisé à 100 %, mais on est quand même un cran ou deux au dessus).

La signature électronique pas utile ?
Par exemple, pour toutes les formalités administratives (ou autre), tu donnes simplement ta carte et ils ont instantanément toutes des infos publiques.
C’est pas utile de signer des documents électronique et de ne pas se taper de la route ou un envoi recommandé pour envoyer un document physique ? D’autant que la signature numérique a une valeurs largement supérieur à la bête signature manuelle. Certes c’est interdit, mais la signature manuelle est falsifiable par n’importe qui, là ou l’électronique est sûre à 99,99 %.


#7

En France, y’a “FranceConnect” qui est une “centralisation” de l’identification de certains services publics. D’après leur propre site, y’a 5 millions de comptes (combien d’actifs ?) pour 60 millions d’habitants (dont plus de 50 millions d’adultes), ça marche pas fort…

Sinon, pour les impots, par défaut c’est numéros fiscal à 13 chiffres + mot de passe du compte.

Le soucis “majeur” d’un système à carte à puces… c’est qu’il faut un lecteur pour pouvoir l’utiliser. Hors la quasi totalité des particuliers n’en ont pas et ne veulent pas payer pour (comme les commerçants à l’époque du déploiement des CB)


#8

Je dis juste comment ça se passe, c’est sûr que c’est améliorable comme système.

Ça mériterait d’être davantage utilisé donc… Mais aujourd’hui en France peu de gens savent même que ça existe.


#9

D’autant que la signature numérique a une valeurs largement supérieur à la bête signature manuelle.

Ca sort d’où ça ? Dans le droit français (je ne sais pas pour la Belgique), c’est la signature électronique qui a été amenée au même niveau de confiance que la signature manuscrite donc les valeurs sont égales.

Très sécurisé un login envoyé par le centre des impôts que pratiquement personne ne modifiera.

Comme dit plus bas, c’est le numéro d’avis fiscal qui est demandé pas un login.

Par exemple, pour toutes les formalités administratives (ou autre), tu donnes simplement ta carte et ils ont instantanément toutes des infos publiques.

Comment se passe la mise à jour de l’adresse dans ce cas car sur certaines démarches l’adresse est prise en compte ? Sachant que pas grand monde ne fait les changements (du moins ici en France).

La France et la Belgique ont à peu près le même ratio de fonctionnaires; c’est intéressant de voir


#10

Sans incitation des pouvoirs publics, ça ne peut pas marcher. Et comment ça fonctionne, s’il n’y a pas de carte à puce pour s’identifier ?

C’est bien ce que je dis, pas sécurisé du tout (mot de passe envoyé, pas forcément changé…).

Tu rigoles ? On en trouve à moins de 10 €, il y en a inclus aux claviers et tu en reçois un peu partout, soit avec pub, soit avec ta mutuelle… rien avoir avec les lecteurs de CB pour commerçants, c’est simplement un lecteur, pas de connexion avec la banque ou quoi que ce soit… un bête lecteur de carte à puce, comme celui qui te sert à te loguer à ton home banking et que tu reçois gratuitement à l’ouverture d’un compte bancaire.


#11

Bah, tu dis que ça “ne sert pas beaucoup”, d’où mon étonnement.

Puisque ça n’existe visiblement pas en France. :slight_smile:
Blague à part, suffit de leur expliquer (et puis, c’est pas obligatoire, tu peux toujours utiliser l’ancienne méthode, mais la nouvelle est bien plus pratique et tu peux aussi l’utiliser).


#12

le Conseil constitutionnel en a censuré les principales dispositions, en visant tout particulièrement le fichage biométrique

Un autre écueil l’attendait au niveau européen de toute façon.

Début 2018, comme le notent nos confrères, un programme interministériel a été installé pour travailler sur une « solution complète » d’identité numérique sécurisée pour la rentrée 2019.

Tout à fait et c’est assez étonnant. Etonnant dans le fait où ce programme n’est pas en lien avec la numérisation des démarches administratives.

Quand on change quelque chose, il faut que d’une part les usagers soient prêts (parcours électronique) et que de l’autre coté (administration) on soit prêt aussi.
Là les deux sont engagés mais ne sont pas connectés entre eux.
On arrivera donc à des situations où des usagers auront des titres électroniques mais l’administration ne pourra pas les lire.
Il en est de même si tout est numérique. Ce n’est pas parce que c’est numérique que ça marche par enchantement. Si pas de budget ben ça marchera pas.
On a vu ce que ça donnait la précipitation pour Parcoursup.


#13

C’est indiqué plus loin dans la même phrase. Je ne parles pas au niveau du droit, mais au niveau technique. Falsifier une signature numérique, c’est quand même autre chose que de recopier une signature manuscrite.

So what ? Ton numéro fiscal fait office de login et ton mot de passe est envoyé… pas sécurisé du tout, sachant quand la plupart des gens ne le modifieront pas.

Pas très pratique ça… du coup, tes nouveaux courriers administratifs tu les reçois comment si tu ne déclares pas ta nouvelle adresse ? C’est genre une des premières formalités à faire de déclarer sa nouvelle adresse.


#14

Non, ,je rigole pas, en France, quasiment aucun particulier n’en dispose, et le simple fait de devoir payer (même pas “cher”) pour accéder à un service qui fonctionne très bien sans, qui plus est public, ça pose soucis… (et non, les banques “n’offrent” pas ça non plus, c’est nada en France ce genre de dispositif, tu trouves ça que dans certains environnements pro…)

Pour les impôts, y’a peu de temps, ils viennent de passer l’obligation de passer par internet, et déjà ça, ça fait chier plein de monde.

Dans le même, y’a le “dossier médical partagé” (numérique en faite, pour le coté partagé entre les professionnels de santé) qui a été un flop, car pas du tout adopté ni par les usagers, ni par les professionnels de santé. Du coup, la situation dont parle @Backlash : le particulier qui veut le faire, il peut 1 fois sur 5, car en face, ça suit pas, comme le pro qui le met en place… pour rien niveau usage, avec un cout qui n’est pas anodin)

J’avoue avoir un doute, mais à la première connexion, il me semble que t’es obligé d’en choisir un. Le mot de passe envoyé uniquement à l’adresse postal correspondant à la déclaration étant à usage unique (si d’autres on une meilleure mémoire ^^)

A chaque formalité, on te demande ton adresse
Tu peux avoir “plusieurs” adresses suivant les demandes.

Les cas courants c’est le permis de conduire / carte grises:
Le permis de conduire, le changement d’adresse n’est pas obligatoire à déclarer
La carte grise si (et même elle, c’est pas systématiquement fait en pratique…)

Y’a pas de “centralisions” des services publiques, le changement d’adresse doit se faire auprès de chaque service, mais n’est pas obligatoire dans de nombreux cas.

La carte d’identité, c’est pas obligatoire de faire le changement d’adresse (c’est une pièce d’identité, pas un justificatif de domicile), pas plus que tu dois la refaire si la taille ou la photo change…


#15

Je suis allé faire un tour sur impots.gouv_fr.
Pour l’ouverture d’un compte c’est:
Numéro fiscal + code d’accès + revenu fiscal de référence
Le mot de passe est choisi après et pas prédéterminé à l’avance. C’est le code d’accès qui doit être envoyé par courrier postal (ça permet de checker l’adresse en théorie).


#16

Bien sur, mais déjà que l’administration l’utilise peu alors demander aux citoyens de le faire relève de l’utopie.
Là où je suis, ta signature électronique est remplacée en 2/3min par ce que tu veux. Tout le monde n’est pas obligé d’avoir les compétences pour le faire. Tu peux payer une boite pour ou quelqu’un. C’est un peu le même principe que pour les faux papiers; la plupart sont achetés à quelqu’un.
Accessoirement la signature manuscrite, SI tu as une signature de référence, c’est pas mal aussi.


#17

Oui, je n’ai pas été très clair, je voulais dire «en France, on ne s’en sert pas beaucoup», à tort sans doute :slight_smile:


#18

Il ne faut pas oublier que jusqu’à pas très longtemps, la règle était le cloisonnement des administrations comme garant des libertés individuelles. Les impôts ne savent pas quand tu es malade et la sécu ne sait pas ce que tu fais au chômage… Donc des numéros d’identification différents alors que notre n° insee aurait pu être utilisé partout.

Petit aparté : n° insee pas très RGPD puisqu’il indique le sexe, l’âge, le lieu de naissance.

Avec l’essor du numérique, on en arrive tout naturellement à l’identité numérique. C’est en cours, cela se réfléchit et ce n’est pas plus mal qu’on prenne du temps à la mettre en place sans se presser. La voie est France Connect qui est un agrégateur d’identité. Tu te déclares une fois, ton identité est vérifiée une fois et c’est France connect qui se charge de faire le lien entre toutes les administrations (et peut être un jour des partenaires privés).

Je connais deux moyens de vérification d’identité sur France Connect :

  • la méthode que j’ai utilisée. Se connecter à partir des identifiants impôts ; il faut deux numéros qui se trouvent sur deux courriers différents envoyés préalablement par les impôts lors des déclarations précédentes. Le risque de s’être fait piquer les deux courriers est faible.
  • la méthode utilisée par un collègues qui a un abonnement Orange. Le facteur est venu chez lui vérifier sa carte d’identité.
    je ne connais pas les autres méthodes d’identification via le compte Ameli

France Connect est en train de se déployer tout doucement. Mais toutes les administrations territoriales sont en train de mettre en place des e-services et l’accès à certains d’entre eux demandant une identification forte va obliger à créer un compte France Connect. Donc, d’ici 4 ou 5 ans, il est fort probable que la grande majorité des gens passent par France Connect (à moins qu’on nous sorte une vraie CI numérique d’ici là).


#19

Mais, justement, ça ne se limite pas à l’accès à la déclaration fiscale. Perso, je trouve que les avantages sont largement suffisant pour justifier l’achat d’un lecteur à moins de 10 €.

Ça, c’est peut représentatif de la différence franco-belge. Chez nous, on propose, mais on impose rarement. On peut accéder à la déclaration en ligne, mais on est encore libre de la faire par papier. Ça changera surement, mais une fois qu’on aura majoritairement une génération habituée à l’informatique.

Pourtant, ça serait bien pour éviter de devoir se répéter à chaque fois qu’on voit un nouveau professionnel de la santé.

Ok, au temps pour moi alors. Il n’empêche qu’un seul moyen de connexion pour l’ensemble de ses formalités administratives est plus pratique.

Ah, bah, encore une fois c’est mieux chez nous alors. On est obligé de le déclarer et les changements sont répercutés sur la carte, tout est centralisé (https://www.belgium.be/fr/logement/demenagement/changement_d_adresse).

Ah si, ça c’est une obligation, chez nous, du moins. Tu dois être clairement identifiable sur la photo. Si tu passes des cheveux courts aux cheveux longs et que tu n’est plus identifiables, tu es tenu de refaire ta carte.


#20

Bah, en Belgique, c’est une pratique courante. Je ne pense pas que le Français soient spécialement plus bêtes.
Après, c’est un outil mis à ta disposition. Tu l’utilises tant mieux, sinon tu peux t’en passer.