Commentaires : Captain Marvel : notre critique sans spoiler du premier Marvel féministe

test
critique
marvel
Cinéma
marvel-studios
captain-marvel
Tags: #<Tag:0x00007f920c43f198> #<Tag:0x00007f920c43f058> #<Tag:0x00007f920c43ef18> #<Tag:0x00007f920c43edd8> #<Tag:0x00007f920c43ec98> #<Tag:0x00007f920c43eb58>

#1

« Ce monde me force à te tenir la main, parce que je ne suis qu’une fille, une petite fille. Ne me laissez pas hors de votre vue. Je ne suis qu’une fille, toute jolie et menue. Alors, ne me donnez surtout aucun droit. Oh, j’en ai vraiment ras-le-bol. » Les paroles de No Doubt retentissent pendant que Brie Larson envoie valser ses ennemis au son des guitares énervées de Just a Girl. Le message est transparent, mais on décroche un sourire sans….

Par Marie Turcan
Revenir à l’article


#2

Je prends bonne note qu’on ne peut pas faire de remarque à une femme sans prendre le risque de parler de sexisme.


#4

Là où Wonder Woman (2017) de DC s’émerveillait devant des flocons de neige, amourachée d’un coéquipier tragiquement tiède, Carol Danvers déploie force, malice et intelligence avec beaucoup de justesse.

Il me semble que le feminisme c’est aussi le fait de laisser une femme emerveillée par des flocons de neige et amourachée d’un coéquipier tragiquement tiède tranquille :slight_smile: :slight_smile: :slight_smile:

la manière déplorable dont Black Widow (Scarlett Johansson) a été jusqu’ici intégrée dans les précédents opus

Difficile d’intégrer un personnage qui n’a aucun pouvoir à un film de “super” héros …


#5

Sur la dernière remarque, il y a quand même Iron Man qui n’a pas à proprement parler de vrais pouvoirs : Tony Stark est un humain tout à fait lambda, il doit tout à son armure. On a pourtant produit trois films sur lui et son histoire est le point de départ du MCU. Certes, c’est un esprit brillant, mais l’on pourrait dire de Black Widow que c’est une excellente combattante. Même remarque pour Le Faucon, War Machine ou même Ant-Man et La Guêpe.


#6

Bonjour, vous ne savez même pas de quelles remarques l’article parle, je vous conseille de regarder le film et de revenir ici pour en discuter, au lieu d’imaginer des choses juste parce que le mot “féminisme” vous hérisse.


#7

Un humain tout a fait lambda qui doit tout à son armure qu’il a inventé lui-même dans une cave chez Daesh et ensuite repliqué à l’infini en versions plus ou moins puissantes… En effet black widow sait se battre, à un système immunitaire supérieur et vieilli plus lentement,pas hyper utile quand les méchants sont des aliens avec des pouvoirs magiques … Le faucon et war machine au mieux sont des sides kicks d’iron man qui ne peuvent faire que ce que Stark leur permet de faire et Ant-Man et la Guêpe ont des capacités superhumaines, notamment cellle de communiquer avec les fourmis, d’agrandir / rétrécir des objets / eux-même. Stark est l’un des points de départ du MCU parce que c’est un personnage, relativement connu, facile à représenter de manière relativement fidèle et facile à faire aimer au public.


#8

Les capacités d’Ant-Man et La Guêpe découlent de leurs combinaisons, pas de leur métabolisme, il me semble


#9

Ne vous tracassez pas, je comptais voir ce film. Juste que reprocher à quelqu’un son émotivité n’a aucun rapport avec son sexe. Et pour conclure, je n’ai aucun problème avec le féminisme mais avec une certaine partie (non négligeable ou peut-être plus bruyante) des féministes. C’est une véritable obsession à notre époque de vouloir tout surinterpréter parce que la personne concernée est une femme, un homo, un noir, etc.


#10

Oui, mais ça en fait tout de même des persos plus utiles que Black Widow …


#11

Le problème vient du film. A la base ant man fabrique sa combinaison et est un scientifique comme l’homme élastique des 4 fantastiques. il est aussi le créateur d’ultron qui lui échappe.
Pour les films, ils ont choisit un seconde version d’ant man.


#12

Ca, c’est parce que les films ne l’ont jusqu’à présent pas vraiment mise en valeur ! C’est vraiment une question d’écriture du personnage ; ils ne tiennent qu’aux scénaristes/cinéastes de montrer une BW bien plus capable et décisive


#13

L’on pourrait aussi objecter qu’il est dommage qu’un film doive, pour être qualifié de féministe, présenter un personnage de femme qui se comporte comme un homme en distribuant gnons et bourre-pifs :slight_smile:


#14

Tout à fait d’accord avec vous ! Je vous conseille cette lecture qui aborde ce sujet très intéressant :slight_smile: http://www.mirionmalle.com/2015/06/les-personnages-feminins-forts-bagarre.html


#15

Je viens de lire et ça me fait saigner les yeux. Je rejette totalement et inconditionnellement cette idée de complot patriarcal ourdi pour rabaisser la femme au rang de poupée décorative. Je n’ai pas été élevé comme cela et l’immense majorité des hommes que je connais n’a pas été élevé comme cela. Et pour en revenir à l’article, il me semble qu’il y a pléthore de films qui offrent de très beaux personnages de femmes sans les cantonner à des valeurs dites masculines. A-t-on besoin de proclamer que tel ou tel film est féministe?


#16

Donc vous êtes d’accord que ça n’a rien de féministe en faite…

Le féminisme, c’est pas avoir une femme qui se conduit en brute, mais l’égalité des droits, laisser le choix / possibilité d’être. Le stéréotype de la blonde cruche et sexy qui s’assume est nettement plus féministe que la femme qui se comporte comme une brute épaisse juste pour être aussi conne que d’autres… (tout comme la personne émotive ou casse-cou… vous feriez pas dans le sexisme en considérant que ce sont des comportement d’homme / femme ?)

Accessoirement, des personnages féministes chez Marvel, y’en a par paquet… (la plupart des femmes le sont en faite). Tout comme les longs métrages avec des super-héroïnes… Vous connaissez vraiment rien, ou c’est juste pour placer votre propagande ?

C’est vraiment triste d’avoir eu de vrais féministes qui se sont battues pour l’égalité des droits, la liberté d’être… et d’avoir des kékés brandir le même combat pour réclamer… la fin de ces libertés, et le retour à des cases où les femmes doivent entrer pour être considéré comme de “vraies” femmes…


#17

ce qui est hérissant, c’est de vous voir projeter votre trip féministe sur un simple film où le héro est une femme.

déja vous dites que le film est bon, mais après on apprend que l’histoire est convenue, que les gros clichés du genre sont enfilés et que le fx sont nazes.
Désolé, mais ça c’est un film PAS bon.

Ensuite, à aucun moment vous ne démontrer le féminisme du film. On se doute bien que c’est pour surfer sur le #metoo et qu’il faut placer le terme tous les 10 lignes, mais ça n’a rien de nouveau… je vous suggère de revoir “Thelma et Louise” ou “A armes égales”, sans parler de Lara Croft.

Pour info aussi, Wonder Woman la serie TV, c’est en 1940 sur ABC… soit légèrement avant twiter.

Pour finir, “non sexualisée” … ah bon ? gros seins et combi hyper moulante c’est quoi ?


#18

Attention, si tu commences à dire que la majorité des hommes est respectueuse envers les femmes, ils vont te sortir la carte « LOL #NotAllMen, le mascu ? » Et si tu continues à essayer d’argumenter, ils vont te lâcher un « mansplaining ! » dans les dents, tu vas rien comprendre !


#19

Batman, ça te parle ?


#20

“Qui se comporte comme un homme” le féminisme a encore pas mal de combats à mener on dirait…


#21

Tous les mecs qui ragent et expliquent tant qu’ils peuvent…

Allez, retournez mater “300”, ça vous fera du bien.