Commentaires : Business douteux : EmmaCakeCup abandonne les poursuites contre deux youtubeurs accusés de diffamation

YouTube
société
influenceur
Tags: #<Tag:0x00007f920cef02e0> #<Tag:0x00007f920cef0150> #<Tag:0x00007f920cef0010>

#1

Le procès devait avoir lieu en septembre 2020. Finalement, il n’en sera rien : les poursuites engagées contre deux youtubeurs par la vidéaste EmmaCakeCup ont été abandonnées. L’une des accusées, Manon Delcourt alias Dairing Tia, s’en est réjouie sur sa chaîne mardi 16 juillet. Son avocat lui a adressé un email pour lui indiquer qu’EmmaCakeCup se « retirait du dossier ». L’autre accusé, Anthony Valerio, ainsi que l’avocat des deux vidéastes ont confirmé cette information à Numerama. Fin novembre, nous vous racontions dans….

Par Perrine Signoret
Revenir à l’article


#2

Je ne connaissais pas, et à lire l’affaire c’est génialement effarant, j’espère que ça va se retourner contre les ‘stars’, #StreisandEffect


#3

Pauvres petits millenials… c’est pathétique.


#4

Soutient total aux youtubeurs qui dénoncent les pratiques cancereuses de ces “”"“influenceurs”""" (qui nuisent à tous le monde: des viewers aux marques legit), très dommage qu’ils aient cédés et retirés les vidéos.
Je me souvient de l’article Numerama à ce sujet, il était top.


#5

si t’es sur de ton coup (visiblement oui d’apres vos ecrits), moi j’aurais pas enlevé la video, c’est les “arnaqueurs” qui risquent le plus en allant devant un tribunal.
ils jouent sur le fait que les “videastes” ne pourront pas les attaquer en justice rapport aux frais que ca couterait.

Apres les vices de procedures ca marche bien si y’a pas eu de recommandé.


#6

Que ces youtubeurk n’aient plus d’influencés manipulés et n’ayant plus d’audience leur petit traffic cessera de lui même …


#7

Scandaleux que de telles pratiques soient permises, j’espère bien que les youtubeurs qui ont l’ont dénoncé gagne le procès.


#8

“Pour qu’une mise en demeure elle doit être envoyé par courrier”
Quel est le fondement ce cette affirmation ?


#9

Moi je regarde l’autre côté de la médaille. Ce sont des youtubeurs assez populaire, donc des personnalités publiques, si on peut dire. Parler publiquement d’un sujet en ce basant sur un article sans citer la référence et en disant que la personne arnaque sans aucune preuve. Là est le problème.

Tout le monde est rendu des experts d’un sujet juste en ce basant sur un twit ou un article lu quelques parts et en parle publiquement avec une audience qui les crois et qui pense qu’il a des preuves.


#10

Goulag pour cette guenon !


#11

Je dirai la réglementation en vigueur.
La LRAR permet de donner une date de façon probante sans qu’il y ait quelconque débat puisqu’un “tiers de confiance” la certifie.
Sans cela, l’adversaire a plus de latitude pour répliquer; les opérateurs mails ne sont pas considérés comme des “tiers de confiance” et encore moins gmail.

Dans le cas présent, je serai moins affirmatif que l’auteur de l’article sur le mail.
Mais ce n’est pas parce qu’on a eu une mise en demeure qu’on doit agir. Comme on est sur que ce sont des huissiers “privés”, avant qu’ils aillent au tribunal…