Commentaires : Bouygues vend des forfaits « compatibles 5G » alors que la 5G n’existe pas

forfaits
télécoms
5g
Téléphonie
Bouygues Telecom
Réseau
Tags: #<Tag:0x00007f3d2891bd80> #<Tag:0x00007f3d2891bc18> #<Tag:0x00007f3d2891bab0> #<Tag:0x00007f3d2891b970> #<Tag:0x00007f3d2891b808> #<Tag:0x00007f3d2891b6a0>

#1

La 5G n’a actuellement aucune réalité commerciale en France, mais cela n’empêche pas les opérateurs de prendre position avec beaucoup d’avance. On l’a vu en octobre dernier quand SFR s’est mis à commercialiser des smartphones compatibles avec la future norme de téléphonie mobile. On le voit aujourd’hui avec Bouygues Telecom, qui a présenté ses premiers forfaits « 5G ready ». Ces premiers abonnements, remarqués par nos confrères de Frandroid, imposent une période d’engagement de deux ans et proposent trois enveloppes de données….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

ouvrant ainsi de nouveaux usages, notamment dans la consommation de contenus lourds, comme la vidéo en haute et très haute définition. Par ailleurs, ces offres s’articulent avec des smartphones en partie subventionnés par le prix du forfait.

Ah la modernité.
Pouvoir regarder un film 4k sur un écran de 15cm.


#3

À moins d’envisager de se servir d’un smartphone 5G comme d’un modem 5G ; et là, ce n’est plus si idiot ! (puisque l’on dit que la fibre optique n’ira pas partout)


#4

Certes.
Dans tous les cas c’est clair que les packs de gigas proposés seront vite épuisés.


#5

C’est pas si nouveau que cela. Free à fait globalement la même chose pendant des années le temps de déployer son réseau. Ils ont vendu un service qu’ils étaient incapable de fournir aux conditions vantées dans les pubs.

Pour ce qui est de la 5g qui permettrait de fournir du débit là où la fibre est absente, les opérateurs de télécoms s’installent déjà là où il y a des clients. Et en dehors d’un équipement du cheptel animal pour des raisons de développement d’une agriculture portée par les datas, les zones équipées prioritairement seront les grosses agglomérations et les zones touristiques comme à l’habitude.