Commentaires : Boogaloo : quelle est cette mouvance extrémiste que Facebook a décidé de bannir ?

racisme
Facebook
Etats-Unis
réseaux-sociaux
Tags: #<Tag:0x00007f3d2e9b4138> #<Tag:0x00007f3d2e9b4868> #<Tag:0x00007f3d2e9bbfa0> #<Tag:0x00007f3d2e9bbd70>

#21

A la lecture, je l’ai plus compris comme FB s’arroge le pouvoir de juger de façon partiale.

Soit un fait est un délit/crime, soit il ne l’est pas. On pourrait penser alors qu’on applique la même action pour tout, pas besoin de se poser de questions si l’un est une atteinte aux biens et l’autre une atteinte à la personne car FB n’est pas juge à la base.


#22

quel est le problème ?

dans le code penal par exemple, la fausse monnaie c’est aussi grave que le meurtre : 30 ans.


#23

FB n’est pas un service public. C’est une entreprise privée avec une stratégie éditoriale qui est d’attirer un public familial.

Est-ce qu’on gueule contre Youtube parce qu’ils n’acceptent pas qu’on y dépose des films pornos ?
Est-ce qu’on gueule contre un modo d’un forum consacré au zen vegan bouddhiste s’il vire les messages des mecs qui viennent polluer son forum avec des posts sur “BMW versus Audi” ?
Est-ce qu’on gueule contre un journal parce qu’il ne publie dans le courrier des lecteurs un message qui dit qu’il faut tuer tous ces salauds d’arabes et de juifs ?

Quand tu signes pour FB, tu es censé avoir lu et accepté les conditions :

Afin d’éviter et d’empêcher tout danger réel, les organisations ou individus qui revendiquent des objectifs violents ou qui sont impliqués dans des activités violentes ne sont pas les bienvenus sur Facebook. Cela comprend les organisations et les individus impliqués dans les activités suivantes :
* Les activités terroristes
* La haine organisée
* Les tueries (y compris les tentatives) ou homicides multiples
* La traite des personnes
* La violence ou les activités criminelles organisées

Nous supprimons également tout contenu soutenant ou faisant l’éloge de groupes, dirigeants ou individus impliqués dans ces activités.

Si tu n’es pas d’accord, tu ne vas pas sur FB. Il y a plein d’autres forums qui accepteront tout à fait que tu viennes y déverser tes discours racistes, suprémacistes, neo-nazis, pronant la haine de tel ou tel groupe.

Il ne s’agit pas pour FB de faire la loi, il s’agit pour FB, comme tout commerçant, d’indiquer ce qui est permis ou ce qui n’est pas permis de faire dans ses “locaux”.

Et si tu n’es pas content, alors toi, tu peux demander à la justice d’arbitrer ton différend avec Facebook.


#24

Non, ce n’est pas aussi grave parce qu’il s’agit de la peine maximale qui peut être prononcée, pas de la peine qui est obligatoirement prononcée.

Un mec qui a produit 10 millions d’euros de faux billets en 5 ans, il a pris 8 ans de prison. Pas 30 ! C’est pourtant la plus grave affaire de faux billets de ces 30 dernières années.

Alors que des peines de 30 ans pour meurtre (qui on le rappelle est un homicide volontaire sans préméditation), il y a une tout les 4 à 5 mois.


#25

Heu non, pour avoir du 30 ans, faut que ça soit plus qu’un simple “meurtre” (avec une cruauté particulière)

Par exemple, 30 ans, c’est le cas de l’affaire Elodie Kulik (enlèvement, viol, meurtre et corps brulé…)

Y’a eu le cas Jean-Michel Bissonnet condamné à 20 ans pour assassinat de sa femme (pas simple meurtre, il a mis un contrat sur sa tête) … et au final sortie au bout de 9 ans.

Les “juste” meutres tous les quelques mois, c’est plutôt 5 à 10 ans max

De plus, d’un point légal, c’est la peine max qui fixe la "gravité générale d’un acte illégal. La peine d’une affaire précise fixe la gravité au sein des règles enfreintes.


#26

Je n’ai jamais dit que c’était un simple meurtre.
J’ai dit que les condamnations à la peine maximale pour meurtre sont relativement courantes, pas tous les jours heureusement, mais pas exceptionnelles non plus.

Contrairement aux peines maximales pour fausse monnaie où, d’après mes recherches, la peine la plus lourde prononcée est celle indiquée de 8 ans de prison pour un mec qui a produit pour 10 millions de faux billets pendant 5 ans. Les autres que j’ai trouvées, c’est 30 mois, 8 mois,…

Willy Bardona a été acquitté pour le meurtre d’Elodie Kulik et condamné pour enlèvement et viol.
Est-ce qu’on peut rester sur ce que disait @camilledarmont à savoir que la fausse monnaie et le meurtre sont aussi graves l’un que l’autre puisque la peine maximale est la même ?

Et hop, un petit saut sur le côté : on n’est plus dans le meurtre, mais dans l’assassinat dont la peine maximale est la réclusion criminelle à perpétuité, ce qui est un peu plus que 30 ans, non ?

Non, c’est la sentence prononcée en application des limites imposées par la loi qui fixe la gravité générale d’un acte illégal.
La loi permet de dire jusqu’où on peut aller : un réseau de faux monnayeurs qui inondent la France de milliards de faux billets, causant des faillites, une explosion du taux de chômage, des centaines, suicides d’épargnants ruinés… alors la loi permet d’aller jusqu’à 30 ans.


#27

des mecs qui sortent au bout de 8 à 10 ans, coupable de meurtre, c’est tout le temps…


#28

en fait tout dépend non pas des faits mais de la personnalité de l’accusé au procès.

c’est ahurissant… tu fais tuer ta femme par un tueur à gage : 10 ans si tu pleurniches et demande pardon… 30 ans si tu dis au juge que tu l’encules lui et sa mère.


#29

Car les peines sont ont des mini et des maxi.

Les cas de meurtres sanctionné au max, c’est car y’a des circonstances particulières, qui alourdit la peine Et ça arrive bien plus souvent que des cas de contrefaçon avec des circonstances particulièrement graves (faut tomber sur une organisation “industrielle” en gros, ce qui est très exceptionnel)

Oui.
Après, la différence dans la peine prononcée par rapport au maxi dépend de la gravité au sein du délit / crime, du comportement des coupables, etc…

La sentence prononcée fixe la gravité d’un cas particulier, au sein de l’acte illégal.

Si l’acte A risque 5 ans de prison et l’acte B risque 10 ans, alors B est plus grave que A pour la société.
Si une personne qui fait l’acte A prend 5 ans, et une autre qui fait l’acte B prend 4 ans, ça ne signifie pas que B est moins grave que A, mais que au sein de A et B, le premier était un cas particulièrement important, et que le second non.

Oui, et c’est pour ça que le faux monnayage est particulièrement grave dans les sanctions possibles. Ca peut potentiellement foutre par terre l’économie d’un pays entier sans soucis.
Au sein de ça, y’a toutes les échelles de gravité possible. Le gars qui imprime chez lui 2 faux billet en papier , c’est très peu grave dans l’échelle possible du faux monnayage, et il aurait aucune peine de prison. Mais ça rend pas l’acte “bénin”, et ça monte surtout la mentalité de la personne, ce qu’elle est prête à / capable de faire. Par exemple, dans les “activités communales”, c’est courant quand on fait les comptes de voir que des gens ont payés avec des faux billets ou fausses pièces (pièces d’un autre pas qui ressemble visuellement à d’autres pièces) le sandwich du barbecue, brocante, à la buvette, fête communale,… C’est dans l’absolue très bas sur l’échelle du possible. Pour des trucs associatifs, déjà à budget serré / vendu à prix coutant, c’est déjà plus gênant…

Tout comme c’est parce que le meurtre prévoit x année, que celui qui l’a que la moitié n’a pas commis un acte grave. La peine est “juste” adaptée en fonction du contexte sur l’échelle du possible de l’acte en lui même.

@camilledarmont
on peut même rebondir sur le thread qui parle de code vestimentaire ^^
Présente toi en short / tong devant le juge -> c’est limite de l’outrage / affaire prise avec légèreté, tu reconnais pas ta faute, hop, ça monte.
Un des conseils courant des avocats, c’est de venir dans une tenue “qui fait bien” au yeux du juge, même sur des affaires bien plus petites.

.


#30

Enfin quelqu’un qui a les pieds sur Terre. Merci pour ta réponse.

Si FB reste une entreprise, elle ne cesse de s’abriter régulièrement derrière certaines législations pour s’affranchir de leurs responsabilités. Législation qui interdit la stratégie éditoriale si on veut s’affranchir de responsabilités. C’est dans ce sens que je disais que FB s’arroge le pouvoir de juger alors qu’il crie de partout que ce n’est pas un éditeur.

Ca monte plus haut.
L’exemple de la fausse monnaie n’est pas le bon. Sur les billets figurent les signatures dont celle d’un trésorier général etc. Il est archiconnu que les faux imitant des signatures de l’Etat (ou ses délégations) sont sanctionnés à mort (et c’est normal). Il y a donc un cumul d’infractions qui rend la comparaison biaisée (l’intérêt national rentre en jeu).
La monnaie serait émise par X ou Y et on aurait plusieurs monnaies sans que l’Etat ait son mot à dire dedans, la peine serait ridicule.

La nuance entre le meurtre et les faux billets pour les peines vient du fait que dans un cas on est déjà au maximum des faits, dans l’autre non.
Un meurtre, la personne est morte et rien ne changera la donne (jusqu’à preuve du contraire). On peut discuter des causes de la mort, de ses auteurs etc
Le trafic de faux billets C’est l’inconnu. On a peut-être arrêté une personne qui avait écoulé 20 millions mais si ça se trouve dans 2 ans on choppe une personne qui aura écoulé 100 millions. Il faut en garder sous la semelle au cas où.
Le plus simple est de cumuler les peines, ça évite bien des débats sur les peines “amalgamées”. Un meutrier trafiquant de faux billets prendrait 30ans ici alors qu’il a quand même le trafic de faux billets sur le dos, on ne lui fait payer que le meurtre généralement.


#31

Tiens, on change de débat. On ne parle plus des condamnations, mais du temps d’exécution de la peine.

C’est vraiment compliqué d’être cohérent, hein ?


#32

Ni le meurtre, ni la fausse monnaie.

Pléonasme.

Oui.
On trouve fréquemment des meurtres condamnés au max ou quasiment.
Et la peine la plus grave prononcée ces dernières années pour fausse monnaie, c’est 25% de la peine maximale.

Non.
Parce que la loi sanctionnant A n’est pas votée en même temps que la loi sanctionnant B.
Et que chaque fois que les parlementaires votent une loi, ils ne vont pas vérifier par rapport aux autres sanctions pénales, ni les ajuster. Et que le niveau de sanction est une décision politique : une majorité de droite condamnera plus sévèrement certains actes qu’une majorité de gauche et inversement.

Il y a eu un truc marrant il y a quelques années lors du vote de la loi sur les signes religieux : le mari qui impose le voile islamique à sa femme dans l’espace public risque moins que s’il lui impose de porter n’importe quoi d’autre (sanction d’une loi précédente).

Cela n’a rien avoir avec la loi, mais avec du simple bon sens.


#33

Ce qui veut pas dire que la fausse monnaie c’est moins grave que le meurtre, seulement qu’il y a quasiment pas de cas très grave, au sein des pratiques de fausses monnaies, alors qu’il y a beaucoup plus couramment dans les cas de meurtres.


#34

Ben si.
Puisque tuer une personne peut t’emmener à prendre la peine max.
Alors qu’il faut ruiner l’économie d’un pays pour peut-être arriver au max en faux monnayage.


#35

Faire de la fausse monnaie aussi.

Tout comme il suffit pas de faire de la fausse monnaie artisanale, en petit volume pour se prendre le max, il suffit pas “tuer” une personne pour avoir le max non plus.

La seule chose que ça montre, c’est qu’on a plus souvent affaire à des meurtres “aggravés” de circonstances particulières, que de fausse monnaie dans le même cas.


#36

Quand ? Un exemple ? Une condamnation à 30 ans ?


#37

c’est pareil… à max égal, on prend en vrai autour de la moitié, voir du tiers si on présente bien


#38

Faire de la fausse monnaie industrielle de qualité est autrement plus difficile que de tuer une personne.

Par le passé, il y avait quelques “grand monnayeurs”, mais ça disparu, au profit de monnayeur du dimanche, à une échelle très réduite. Les organisations capable de faire de la fausse monnaie à grande échelle se sont tourné vers des marchés plus rentables / faciles .

Le fait qu’il n’y ait pas de cas récent ne change rien à la gravité si certains le refaisaient à ce niveau, et des peines encourues pour le faire.


#39

Tu as raison, il suffit de mettre une cravate pour ne prendre que la moitié de la peine pour meurtre.

Bon, les arguments niveau Mickey Magazine, ça me saoule. J’arrête donc de répondre.

Sauf qu’il y a un exemple de faux monnayeur à grande échelle (18 millions d’euros sur 5 ans) et qu’il n’a pris que 25% de la peine.

Donc je termine là mon argument : non la peine maximale inscrite dans le code pénal ne permet pas de classer les délits en fonction de leur gravité de manière précise. C’est sûr qu’un crime qui permet de prononcer une peine de réclusion criminelle à perpétuité est plus grave qu’un délit qui est sanctionné de 25 euros d’amende. Mais ça ne permet pas de juger de manière précise. L’argument 'tel truc est sanctionné de x années de prison comme tel autre, donc ils sont aussi graves l’un que l’autre" est faux car cela a été voté à des époques différentes, par des parlementaires différents, avec des sensibilités politiques différentes et sans se soucier d’un “classement” des peines.

Enfin, le fait que la peine maximale de l’assassinat ne soit plus la peine de mort, mais la réclusion criminelle à perpétuité n’a pas baissé le niveau de gravité de l’assassinat.


#40

Ce n’est pas un faux monnayeur à grande échelle.
Le faux moyennage à grande échelle c’est un état qui inonde le marché de fausse monnaie pour détruire l’économie d’un pays entier.

La où un meurtre peut etre particulier violent / cruel /… par une personne seule, la faux monnayage de façon poussée, ça demande des moyens très avancés, que seul des organisations mafieuses / états peuvent avoir.

en France, y’a eu Bojarski qui a sa petite “célébrité”, car c’est une des rares personnes au monde a avoir réussi à maitriser l’ensemble de la chaine de production… seul (papier, encre, impression, machine fabriquée par lui même, etc…), et le tout avec une qualité exceptionnelle.(il a pris 20 ans, et à l’époque, c’était perpette la peine max)

Dans les affaires plus récentes, mais avec des montants significatifs, y’a eu Dominique Patrom : peine de 8 ans pour 10 millions de fausse monnaie dans les années 2010 (en faite sur 5 ans à lui tout seul, ça correspond à la valeur qui est saisis d’habitude sur une année sur toute la France)

Même si à l’échelle d’un particulier et même d’une entreprise, ça peut sembler beaucoup, 10 millions, c’est assez faible sur l’échelle du possible si on prend l’économie du pays comme impact possible.

Si tu considères uniquement que c’est la peine prononcée qui définit la gravité d’un point de vue global, sans se poser de question sur l’acte lui même, certes.
Si tu considères que des actes ont une gravité “globale”, et chaque cas, après, à son propre degrés au sein du fond, alors non.

Personnelment, je suis une personne de principes, je suis dans le deuxieme cas:

La personne qui me vole 10 €, même si c’est que 10 €, et donc “pas important” sur l’échelle possible du vol, ça reste un voleur , une personne capable de … qui a l’état d’esprit de le faire, et donc bien plus grave que “juste” le montant de 10 €

Pareil pour une personne qui va en frapper une autre, mais sans la blesser trop fort.