Commentaires : « Bienvenue dans l’État islamique français » : avant l'élection américaine, Facebook et Google ont relayé des clips anti-islam

facebook
google
réseausocial
désinformation
religion
Tags: #<Tag:0x00007f920ab62f80> #<Tag:0x00007f920ab62e40> #<Tag:0x00007f920ab62cd8> #<Tag:0x00007f920ab62b98> #<Tag:0x00007f920ab62a58>

#1

Une Mona Lisa voilée, un Arc de triomphe converti en lieu d’hommage aux djhadistes disparus, l’église de Notre-Dame transformée en mosquée… Les montages de la vidéo anti-islam mise en ligne par le collectif conservateur américain Secure America Now le 18 octobre 2016 sont aussi grossiers qu’absurdes, au même titre que la voix de la narratrice à l’accent français qui affirme : « Sous la charia, vous pouvez profiter de tout ce que vous offre l’État islamique français, à condition de respecter les règles ».…. Publié sur http://www.numerama.com/tech/298927-bienvenue-dans-letat-islamique-francais-avant-lelection-americaine-facebook-et-google-ont-relaye-des-clips-anti-islam.html par Alexis Orsini


#2

J'ai adoré la vidéo, tellement décalée...


#3

C’est un bon trailer pour un jeu vidéo dans un univers alternatif ça dis donc.
Une sorte de Homefront à la Française avec l’EI à la place de la Corée du Nord.


#4

Quel est le problème en fait ? Le Premier Amendement de la Constitution américaine ?

Certes, le ton et les arguments de la vidéos sont débiles et absurdes mais ce n'est que mon point de vue. Un point de vue. Tout comme les points de vues opposés de ce que certains appellent les "libtards", jugés débiles et absurdes par leurs adversaires. C'est une façon d'avoir un débat (certes loin de notre conception à nous, Français) mais c'est cette idée que les Américains se font de la liberté d'expression. Et à mon avis, cette manière de faire est bien plus saine que la nôtre, avec ses "limites" (qui ne s'appliquent pas a tous d'ailleurs). Le principe américain semble être : "si tu as le droit de dire ce que je considère comme une énorme connerie, alors j'ai le droit de dire ce que tu considères comme une connerie, et laissons les gens adopter la connerie qu'ils veulent sur la base de nos arguments." Ça évite les frustrations, les procès en victimisation, et les stratégies de dédiabolisation, etc.

Facebook n'est même pas à incriminer : ce n'est juste qu'une plateforme pour faire de la pub. Donc s'ils louent leur espace aux "anti-racistes" pourquoi ne devraient-ils pas, au nom des principe d’égalité et de non-discrimination, le louer aussi aux racistes ?


#5

On a encore quelques dizaines d'année avant un EI français, ça va :slight_smile:


#6

L’hystérie collective occidentale atteint des sommets quand-même. Encore un petit effort et je sens bien qu’Orwell deviendra assez rapidement un des prophètes du millénaire qui se prépare.


#7

vidéo reportée à youtube… Dire des conneries sans aucun avertissement je ne le cautionne pas.


#8

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.