Commentaires : Audible propose des sous-titres pour les livres audio et déclenche la colère des éditeurs

audible
Amazon
Livres
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007f9211823f70> #<Tag:0x00007f9211823c28> #<Tag:0x00007f9211823a98> #<Tag:0x00007f9211823868>

#1

Les livres audio rencontrent un succès grandissant. Leur croissance est même impressionnante : 16 % des Français auraient déjà écouté un audiobook en 2019, contre 7 % en 2017. L’un des leaders du secteur est sans conteste Audible. Dernièrement, cette société détenue par Amazon voulait « innover » en proposant Audible Captions, un service qui génère des sous-titres aux livres audio. Si cette fonctionnalité doit être lancée en septembre 2019, plusieurs grands éditeurs américains ont déposé plainte, ce vendredi 23 août 2019, afin de s’y….

Par Marcus Dupont-Besnard
Revenir à l’article


#2

J’aime bien le concept de livre audio pour les sourds ou d’émissions de radio filmé avec des caméras :stuck_out_tongue:


#3

De toute façon, pour les éditeurs, si il y a moyen de faire payer plusieurs fois le consommateur pour la même chose, ils ne se privent pas.

D’ailleurs l’évolution des supports est une aubaine pour eux.

Ils ont beau dire que l’œuvre nous appartient pas, qu’on ne paye que le support, les tarifs ne sont pas tellement en rapport avec cette affirmation.

Pourquoi si je paye un bouquin papier 15€, il faut que je repaye 15€ pour son format numérique?


#4

J’aurais tendance à dire que le maquettage d’un livre numérique est totalement différent de celui d’un livre papier, mais de là à ce que la version numérique coûte aussi chère que la version imprimée, c’est de l’abus.

Généralement, tu peux acheter l’epub de l’œuvre pour 1 à 3€. Si tu l’achètes plus chère, c’est que tu te fais pigeonner.


#5

En 2019, les éditeurs agissent toujours comme de vieux dinosaures réactionnaires. Déprimant.