Commentaires : Attaque terroriste à Christchurch : que risquez-vous à diffuser les images ?

Justice
Terrorisme
Twitter
Liberté d'expression
YouTube
facebook-live
Tags: #<Tag:0x00007f920bc28a18> #<Tag:0x00007f920bc287c0> #<Tag:0x00007f920bc28608> #<Tag:0x00007f920bc28388> #<Tag:0x00007f920bc280b8> #<Tag:0x00007f920bc3be38>

#1

C’est la pire attaque terroriste de l’histoire de la Nouvelle-Zélande. Ce 15 mars 2019 dans la ville de Christchurch, dans le centre du pays, un homme a tué au moins 49 personnes, selon un bilan provisoire, et en a blessé presque autant. C’est la communauté musulmane qui était visée. En l’état actuel des choses, il s’agirait d’un Australien de 28 ans. L’identité du tireur a pu être rapidement établie dans la mesure où l’intéressé a laissé plusieurs documents sur ses….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Vidéo au go-pro terrifiante, presque irréelle et bourrée de mèmes. Et je ne vais pas parler de son manifeste…

Numérama ne devrait pas cautionner la censure. Ceci est le seul élément documentaire à la première personne d’un meurtre en série à ma connaissance.


#3

C’est toi qui disais savoir faire la différence entre réalité et fiction ?

Qu’est ce que je me marre.


#4

Je donne juste mon impression a défaut de pouvoir partager quoi que ce soit d’autre. Donc hors sujet @tass_ .


#5

Au-delà des raisons morales évidentes

Ben non, y’a même pas besoin d’aller au-delà


#6

C’est exactement ce dont je parle oui.


#7

L’ancien Numérama n’aurait jamais cautionné la censure.


#8

En l’espèce, nous ne sommes pas à l’origine de ce qui est marqué dans le code pénal. Nous avons juste mis en lumière ce que dit le droit actuellement sur ce type de vidéo.


#9

Peut-être que l’ancien Numerama aurait questionné ce code. On peut mettre en balance le respect des familles, le risque présumé de faire des émules et la nécessité de documenter.

C’est sur ces documents que vous avez basé votre analyse puisque “Nous avons choisi de […] ne partager aucune image, vidéo ou extraits du manifeste. Nous avons ainsi très facilement retrouvé un manifeste de 74 pages. Dans une sorte d’auto-interview, il y décrit … Il raconte …”

Donc vous nous dites “ne regardez pas, on pense pour vous”.

Je crois que ça ne va pas marcher.


#10

Il y a plusieurs façons de traiter un sujet, de l’angler ; ici, dans ce papier spécifique, je visais à être factuel avec ce que l’on peut trouver dans le code pénal. Le sujet que je voulais écrire c’était : que dit le code pénal ? Pas : le code pénal a-t-il raison ?


#11

Votre ligne éditoriale ne critique en rien cela.


#12

Oui on connaît : le moins de prise de risque, faudrait pas faire fuir les annonceurs hein.


#13

Effectivement, comme je l’ai déjà signalé précédemment, j’expose ici des faits