Commentaires : Astronomie : les 5 choses que vous ignorez probablement sur l'Observatoire de Paris

espace
paris
astronomie
Tags: #<Tag:0x00007f920c8a9a58> #<Tag:0x00007f920c8a9698> #<Tag:0x00007f920c8a9440>

#1

Tout a commencé par des mathématiciens qui ont tracé des lignes sur le sol, il y a plus de 350 ans. Le 21 juin 1667, jour du solstice d’été, ces membres de la jeune Académie royale des sciences se retrouvent à l’emplacement actuel de l’Observatoire de Paris. Ils dessinent les directions du futur bâtiment, lui-même pensé comme un instrument scientifique (son plan médian définit le méridien de Paris). Même s’il n’est pas ouvert au public, l’Observatoire de Paris est encore en….

Par Nelly Lesage
Revenir à l’article


#2

Source Wikipedia :
Le premier dispositif d’automatisation de la diffusion de l’heure par téléphone est inventé en 1933 par Ernest Esclangon, directeur de l’Observatoire de Paris qui était excédé de voir la seule ligne de son institution régulièrement occupée, un agent de l’Observatoire répondant aux appels téléphoniques incessants pour connaître l’heure. Ce dispositif utilise la technique du film parlant : la machine est constituée d’un cylindre portant 3 ensembles de bandes de films parlants : le premier pour l’énoncé des heures de 0 à 23 heures, le deuxième pour celui des minutes de 0 à 59 minutes, le troisième correspondant à 10, 20, 30, 40 secondes puis à l’annonce « au quatrième top, il sera exactement », l’ensemble étant couplé à une horloge fondamentale de l’Observatoire de Paris qui donnait le top. C’est Marcel Laporte, un speaker de la radio SFR Radiola puis de Radio Vitus, qui a alors enregistré sa voix sur ces bandes sonores
Et oui, l’horloge parlante a été inventée en France à l’Observatoire de Paris et a été plus tard une source de revenu car interroger le 3699 avait un coût dont une partie y était reversé.