Commentaires : Article 13 : la France et l'Allemagne poussent pour imposer le filtrage à un maximum de sites

Filtrage
Liberté d'expression
droit-dauteur
Tags: #<Tag:0x00007f920c0e0e48> #<Tag:0x00007f920c0e0ce0> #<Tag:0x00007f920c0e0b78>

#1

À quoi faut-il s’attendre pour le très controversé article 13 proposé dans la réforme en cours des règles du droit d’auteur dans l’Union européenne ? Probablement à une version encore plus contestable, si l’on en croit à un document d’entente franco-allemand qui a fuité ce mardi 5 février, dont l’eurodéputée Julia Reda se fait l’écho sur son blog. Cet accord transnational entre Paris et Berlin a, selon la journaliste Laura Kayali, fortement influencé le document de travail de la Roumanie, qui….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

Ça va leur revenir dans la gueule, ça va être très drôle. Gouverner c’est prévoir. Nous ne sommes plus gouverner.


#3

Je ne vois pas vraiment qui pousse pour cet Article 13, y a pas déjà assez de protection du droit d’auteur?

@kerlutinoec Malheureusement je pense que c’est surtout les petits sites communautaires qui vont se prendre cette loi dans les dents :confused:


#4

Les trois contraintes sont en fait TRES FACILES à satisfaire en même temps: les plateformes existantes se déclieront vite en autatn de sous-platerformes, avec des sites dédiés, fermés et remplacés mois de 3 ans après, scindés pour garder un seul sous les 5 millions d’inscrits à chacune.
Ce n’est pas un problème pour les grands groupes qui ont l’habitude de créer tout un tas de sociétés écrans.
Au final le consommateur ne saura plus avec quelle plateforme il communique réellement et qui le facture réellement, ce sera comme chez Amazon avec ses collections de “vendeurs virtuels”.
Au final il sera même dur au consommateur de prouver qu’il a acquis une licence légalement car la plateforme n’existera déjà plus juridiquement.
Regardez déjà ce qui se fait sur eBay: des tas d’acheteurs lésés tous les jours avec plus personne contre qui se retourner, eBay prétendant n’avoir servi que comme intermédiaire pour ne prendre sa commission de vente mais pas livrer le service ni le garantir.
La tendance est déjà amorcée aussi chez Amazon, elle touchera bientot tous les secteurs de vente de médias, et globalement on assistera à une concurrence sauvage, entre des tas de sociétés fantômes.
Le vrai danger de cette réforme est en fait chez les consommateurs qui seront les plus lésés (et à qui les “ayant-droits” menaceront à tout moment de leur couper les droits d’accès, comme cela arrive maintenant massivement pour les acheteurs de smartphones qui voient du jour au lendemain leur appareil bloqué (et leurs données effacées) sous prétexte de “vol”, mais aucun recours même contre le vendeur.
Cette réforme présentée ainsi sans que le consommateur dispose d’un véritable portefeuille personnel de droits, est une arnaque. Ce système est une bombe à retardement où seule le consommateur sera lésé, mais qui ne fera rien pour protéger le véritable droit d’auteur, mais posusera encore plus les consommateurs à boycotter les offres commerciales “légales” mais pas du tout fiables à long terme.
On n’a pas comme pour la monnaie et les banques une institution qui nous garantie le moindre accès et un titre de propriété ou de droit d’accès, et on va nous dépouiller de tout droit de cession, car l’essentiel du commerce sera à terme dématérialisé (le matériel ne sera plus qu’accessoire à la vente, un jour on nous vendra de la nourriture ou de l’eau sous forme d’écritures invérifiables, incessibles, mais plus moyen ensuite d’avoir le matériel associé car le vendeur ne sera plus responsable et pourra nous déposséder du jour au lendemain; à la place au souscrira un abonnement à un service théorique avec engagement long, mais dont le contenu réel disparaitra comme peu de chagrin avant qu’on puisse y accéder ne partie en payant encore de nouveaux intermédiaires eux aussi responsables de rien)


#5

Le lobby des ayants droits est extrêmement puissant en Europe, en particulier en France.


#6

Démocratie - nom féminin : Système politique, forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane_ des lobbies_