Commentaires : Apple et les iPhone ralentis : une amende record, mais aucun signe d'obsolescence programmée

Smartphone
batterie
apple-iphone
Tags: #<Tag:0x00007f3d362e9328> #<Tag:0x00007f3d362e91e8> #<Tag:0x00007f3d362e90a8>

#1

C’était l’une des affaires tech les plus médiatisées et les moins bien comprises de la fin de l’année 2017 : Apple avait ralenti la cadence des processeurs de certains iPhone, peut-être de manière imperceptible pour l’utilisateur, afin de préserver leur batterie, l’un des composants les plus sensibles. Très vite, l’histoire a été reprise sous l’angle du complot, notamment par la très mal informée association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP), en roue libre dans Quotidien : Apple briderait les iPhone pour pousser à la….

Par Julien Cadot
Revenir à l’article


#2

Évidemment, l’explication technique qui montrait justement que l’opération visait à préserver les iPhone d’une mort prématurée et donc empêcher le renouvellement était la bonne

Oui bien sûr, c’était la bonne, et la bonne pratique de changer de batterie quand cette dernière est morte, par contre, c’est tellement has beeeeeeeeeeeeeeeen!


#3

Je ne sais pas ce qui est le plus inquiétant, des culs bénis, ou des culs technis…
Les deux surement.


#4

Donc vous traduisez “pratique commerciale trompeuse par omission” par “défaut de communication” vous ?
Je comprend mieux l’adage “l’amour rend aveugle”.

Et si vous aviez été un peu plus objectifs vous auriez précisé qu’il est toutefois très compliqué et difficile de prouver l’obsolescence programmée

Pourquoi Apple accepte de payer sans faire appel de la décision dans ce cas ?


#5

Parce-qu’Apple sait qu’elle est en tort.