Commentaires : Apple : confidentialité et sécurité résisteront-elles à l'ère du tout algorithme ?

Sécurité
Vie privée
Apple
Tags: #<Tag:0x00007f9210b2e810> #<Tag:0x00007f9210b2e680> #<Tag:0x00007f9210b2e540>

#1

Depuis quelques années, Apple a articulé une partie de ses produits et de sa communication autour de la sécurisation des données et des communications de ses utilisateurs. Des procédés de chiffrement et de cryptographie inscrits by design dans l’architecture des produits et des services Apple de longue date, mais qui, année après année, ont pris une importance considérable dans les prises de paroles publiques de la marque. On se souvient de ses positions fortes contre les backdoors ou de l’affaire….

Par Julien Cadot
Revenir à l’article


#2

Oui, parce qu’il est bien connu que les aspirateurs s’achètent par deux.
Ça montre le degré zéro du ciblage.

Et non, parce qu’il est tellement facile de bloquer les cookies.

Peut-être qu’on n’a pas besoin de recommandations et qu’on demande juste aux GAFA d’arrêter de nous langer. Si Apple respectait vraiment ses utilisateurs, il y aurait un bouton “la ferme”.


#3

La “sécurité et la confidentialité” ça commence par ne rien dire de soi à Apple. Quant à prétendre qu’il est “un des derniers géants de la tech à faire du respect de la vie privée un composant essentiel de son offre”, je pense que même Tartuffe n’aurait pas osé celle là… La géolocalisation systématique et à outrance, la transmission de 100% des données, des échanges avec Siri, des achats, des déplacements et j’en passe dans les bases de données d’Apple, tout ça est évidemment fait pour protéger notre vie privée…
Quant aux annonceurs naïfs qui s’extasient devant ce “graal” pourtant 100% inefficace qu’est la fameuse “publicité ciblée”, on se demande combien de temps ils vont continuer à jeter leur pognon par la fenêtre en achetant cette daube. Celle là même que les agences fourguent auxdits annonceurs à grand coup d’études prouvant que les consommateurs adorent qu’on les cible… le pompon c’est qu’ils y croient…
Tout comme numerama nous répète gentiment les sermons d’apple et de son respect de notre vie privée.
Ca ferait rire si ce n’était pas aussi pathétique.


#4

Apple récolte peu ou prou les mêmes choses que les autres, c’est juste que leur business model est plutôt centré sur le hardware (à noter qu’ils cherchent maintenant ouvertement à dépasser cette limite).

Qu’ils n’utilisent pas ces données pour autre chose que leur propre écosystème (mais donc ils les utilisent eux aussi) pour le moment ne signifie en rien qu’ils ne changeront pas d’avis demain ou un autre jour.

Donc se faire le chantre de la confidentialité c’est bien c’est beau mais les faits parlent contre eux, ils ne le sont pas.

Et si nous apprenons demain à nouveau (parce que c’est déjà arrivé) que telles ou telles données d’utilisateurs de l’écosystème Apple a fuité ou été vendu, je n’en serai pas plus étonné que pour un autre.