Commentaires : 5G : tout comprendre au réseau mobile du futur en 10 questions

5g
Mobile
Réseau
voiture-autonome
internet-des-objets
Tags: #<Tag:0x00007f3d2b279650> #<Tag:0x00007f3d2b2794c0> #<Tag:0x00007f3d2b279308> #<Tag:0x00007f3d2b279150> #<Tag:0x00007f3d2b278fc0>

#1

Qu’est-ce que c’est ? La 5G est, comme son sigle le laisse deviner, la cinquième génération des standards en matière de téléphonie mobile. Elle succédera à la 4G, qui est toujours en cours de déploiement en France en 2019. Pour le dire vite, cette norme apportera des débits plus importants encore, mais aussi un temps de latence bien plus faible qu’aujourd’hui, et pourra supporter énormément de connexions en simultané. Mais la 5G ne doit pas être vue comme une simple évolution….

Par Julien Lausson
Revenir à l’article


#2

La 4G n'est pas encore entièrement déployée que la 5G est déjà sur toutes les lèvres.

C'est le propre de l'innovation. Si tu attends que la 4G couvre 99,9% du territoire pour commencer à imaginer la mise en place d'étude sur la 5G, elle est pas prête d'arriver.

Avec de telles performances, on peut légitimement se demander l’intérêt de développer — en tout cas dès maintenant — un nouveau standard

Légitimement ??? On se demande si l'auteur de l'article est lui-même légitime pour se poser ce genre de question. Il veut quoi ? Que l'on attende 2029 pour définir les standards de 2030 ?

alors la prochaine génération de réseau mobile pourrait être assez flexible pour s’adapter à toutes évolutions, sans forcement passer par la création de futurs standards.

Ouahou ! Nostradamus nous explique que la 5G sera la norme pour les 300 ans qui viennent.


#3

“Alors que trouver un signal 4G relève toujours de la chance”
(Oui peut être pour free)
Perso mes cartes SIM Orange et Bouygues, depuis 2013 l’activation de la 4G, c’est vraiment très très rare de ne pas la recevoir ! Vraiment pratique !

Vive la 5G :slight_smile: :slight_smile:


#4

Perso j’ai commandé la carte SIM gratuite 1 mois de Bouygues pour tester leur fabuleuse 4G et pas de bol mais aucun des endroits où j’en aurais l’utilité n’est couvert…


#5

Vu les appels des scientifiques à faire un moratoire (et des études supplémentaires) avant le déploiement général, j’ai du souci à me faire en étant en zone urbaine :


Le principe de précaution n’est rien face aux profits…


#6

Pour la catégorisation “cancérogène possible”, regardez exactement à quoi correspond la classification !
Il existe plein de classifications, ce n’est est qu’une parmi d’autres, et c’est une classification de la certitude des effets, pas de leur dangerosité.
Ainsi, si on n’est pas sûrs qu’un produit cause +90% de chances de cancers, ce sera un “cancérogène possible”, mais si à force d’études on est certains qu’un autre cause +0.0001% de chances de cancer, il sera “cancérogène avéré”.
Bref cette classification ne dit rien sur les dangers et est très mal comprise, il faut arrêter de la relayer sans l’expliquer.

A noter également que la liste des produits classés 4 est entièrement vide (un seul produit y est entré, mais en a été retiré)

Et pour vous souvenir que ce classement est mal compris, rappelez vous du scandale que ça a fait quand la viande rouge a été classée 2A.
(donc les anti ondes qui présentent ce classement comme preuve de dangerosité feraient mieux de râler contre la viande rouge)


#7

Moi, outre les problèmes de santé et le nombre d’antenne beaucoup plus important demandé, ce que je questionne, c’est l’idéal de société qu’on désire, l’utilité, et la possibilité de vraiment réaliser ceci.

Au final, pour ce qui est de l’utilité, a-t-on vraiment besoin de ça ? Les pays ne sont de loin pas couverts en 4g, dont la 4g+ est déjà tellement rapide, plus rapide que l’internet “home” de beaucoup de gens. Et le déploiement de la fibre optique, qui n’émet pas d’onde et est beaucoup plus fiable ? Pourquoi vouloir déjà passer aux technologies suivantes sans avoir fini de déployer les premières ? Et pourquoi plus de données ? Ne peut-on pas se stabiliser et améliorer ?

Pour ce qui est de l’idéal de société, je dirais qu’aujourd’hui, de plus en plus de gens comprennent que l’avenir ne passe pas par la technologie de pointe. Pourquoi continuer de tout mise dessus ? Pourquoi ne pas commencer, doucement, à composer intelligent sans. Pourquoi ne pas réserver la technologie aux utilités réelles, et l’empêcher dans ce qui est vraiment inutile (voitures autonomes, le tout connecté, les frigos connectés, les montres connectés…). Le constat est simple : les entreprises vivant de haute technologie, les gens qui veulent tous ces gadgets se tirent tout simplement une balle dans le pieds. Dans quelques années, on va se retrouver dans l’incapacité de construire tout ce matériel. Si on était resté raisonnable, avec quelque appareils liés à la technologie, on aurait pu tenir longtemps. Maintenant, les estimations de stock de matériaux cruciaux tel que le cuivre, l’argent, l’or, le nickel estiment qu’on a des réserves pour encore quelques années. Pour certains matériaux, on parle de 5 à 10 ans, d’autres 30 à 50 ans. Dans tous les cas, on peut pas continuer à produire plus, plus fort très longtemps. Que préfèrent les gens ? Un monde plus simple, moins dans l’esprit “sud-coréen” mais avec un niveau de confort technologique confortable ? Ou un monde où la technologie va devenir compliquée à produire parce qu’on aura grillé toutes nos ressources ?

Et pour l’aspect écologique, faut-il vraiment en parler ? C’est évidemment un désastre, avec des déchets hautement toxiques à travers le globe, et qui sont mal traités et recyclés en plus…

Soyons intelligents, et essayons de revenir un peu à la simplicité pendant qu’on le peut encore, ou alors ça sera de manière forcée et beaucoup plus violente.


#8

NOUS ALLONS DROIT DANS LE MUR
Avec les 100 000 satellites qui s’apprêtent a etre installés autour de la terre, nous allons gravement déséquilibrer les énergies de la Terre
( voir résonnance de Schuman, reseau Hartman, reseau Curry)
Bien sur les études disent le contraire, et bien elles sont fausses
Ça vous étonne ??
Bizness is bizness
Rappelez vous bien de ce message.
STOP 5G !!
Page Facebook: 5g Danger.


#9

Vous oubliez que Dieu va se fâcher.
Et la colère de Dieu est terrible !


#10

La 5G des véhicules autonomes ne va pas utiliser les réseaux Telecom…
Ils ne seraient plus autonomes s’ils étaient reliés à quoi que ce soit.
Les véhicules autonomes vont communiquer avec les véhicules autonomes à proximité façon talkie walkie.
Ils vont utiliser un protocole, l’UE a hésité entre le WiFi et la 5G… Et c’est la 5G qui a été choisie pour ‘profiter’ des investissements.
Après tous ce qui sera entertainment dans l’habitacle pour les humains passera par un réseau cellulaire éventuellement 4/5/6/7G
A bientôt (7G dans 20 ans)


#11

Pour les métaux, vous oublier les nodules métalliques des océans où il y en a pour quelques milliers d’années. Reste a mettre au point la bonne technologie drone avec IA dans quelques années c’est jouable.
Pour les déchets toxiques pourquoi les écolos sont contre les centrales à Thorium qui pourraient brûler le plutonium et les actinides des centrales à uranium ? Probablement de l’inculture scientifique et technologique.
Nous avons une ministre au top diplômée de sciences… Po

Regardez l’OMS qui ne réagit qu’aux études scientifiques robustes… et non en fonction des stocks de quoi que ce soit, ni des opinions des populations ou des politiques… Ils sont vilipendés parce que la pensée scientifique n’est pas un acquis pour nos dirigeants. Pour certains médecins non plus, mais c’est symptômatique… Rester croyant après des années d’études scientifiques montre qu’il est très difficile de s’en défaire.