Commentaire : « Les menaces de mort, on a l’habitude » : 6 ans après


#1

Les commentaires ont été fermés sur cet article, j’ouvre ce topic car j’ai quelques suggestions/commentaire sur ce domaine. Je trouve cependant déplorable le verrouillage des commentaires sur un sujet si important.

Il est triste de voir ce genre de comportement. Je ne regarde pas de stream, ainsi je ne suis pas au fait de ce genre de comportement. N’étant pas une femme et même si je peux concevoir ce qu’elles vivent je suis probablement loin de la réalité.

Je ne remet pas en cause la nécessité de nombre de personne de changer de comportement et de comprendre que ce qu’il font est au mieux immoral et souvent illégal.

Si les gens ne sont pas capable de comprendre, va falloir jouer du bâton et donc aller déposer plainte.

Il est grand temps d’avoir des forces de polices dédiées aux méfait sur internet et d’avoir l’ensemble des policiers et gendarme un minimum formé dans le domaine. Ceci pour faciliter le dépôt de plainte pour l’ensemble de ces comportements déviants et surtout éviter le “mais que voulez vous qu’on fasse Madame ?”.

Pour info injure ou menaces c’est 6 mois de prison et 22500€ d’amendes.


#2

Les fans occidentaux qui veulent que leurs valeurs soient respectées.


#4

Bonjour,

Merci pour votre message, clair et construit. C’est dommage de fermer les commentaires, mais c’est à chaque fois tragique sur ces sujets et nous n’avons plus le courage de laisser se déverser un torrent de haine et d’insultes sur nos journalistes.


#5

Les commentaires disparus sur ce thread (et d’autres) ne contenaient aucune haine ou insultes… mais des discussions sur le sujet, et parfois des remises en cause de l’article lui même.


#6

go sur les sims


#7

C’est clair que l’article soulève la discussion, c’est dommage d’avoir fermé les commentaires.

Y a du vrai et du faux dans cet article. La position des femmes dans l’univers du jeu vidéo est assez bien transcrite, mais les causes moins.
D’ailleurs c’est dit dans le texte : la situation n’était pas comme ça avant, elle évolue négativement pour les femmes, et c’est intéressant de se demander pourquoi.

Aujourd’hui, les femmes pro-gamers sont rares et souvent ne concourent que dans des compétitions limitées aux femmes (alors qu’aucune compétition d’esport ne restreint l’accès aux seuls hommes). Pourtant elles ne manquent pas d’audience sur Twitch. Il faut croire que l’absence de corrélation entre le mérite en compétition et l’audience agace ceux qui n’en bénéficient pas.

Le phénomène #metoo a aussi impacté négativement la représentation des femmes. Pour sembler défendre la cause des femmes, certaines ont été mises exagérément en avant au détriment d’hommes qui accomplissaient un travail similaire. Ça a sans doute créé de la frustration chez certains hommes. Mais surtout, ça dénigre tout effort que peuvent faire les femmes, car il suffit alors d’être “une femme” pour être mis en avant.

Alors que la situation aurait pu s’améliorer si hommes et femmes avaient été placés sur un pied d’égalité, le choix de mettre en avant les femmes, de les placer systématiquement en victime (et inversement pour les hommes systématiquement coupables ou agresseurs), n’a fait que déconsidérer la position que les femmes avaient eu tant de mal à obtenir. On se retrouve dans une situation où les femmes dans le jeu vidéo sont méprisées.

Enfin, il ne faut pas oublier qu’un jeu vidéo n’est pas sexiste : jamais il ne déterminera la victoire selon le sexe. Si les femmes veulent de la considération dans le domaine du jeu vidéo, elles n’ont qu’à challenger les hommes dans les compétitions officielles. Je suis régulièrement quelques streameuses qui se sont distinguées dans leur discipline, et honnêtement il n’y a pas la moindre injure dans les commentaires. Mais je sais aussi que d’autres types de streameuses sont très exposées aux insultes.


#8

Mec tu racontes n’importe quoi. Le métier de streamer et le métier de joueur⋅se pro sont complètement différent :woman_shrugging: .
Les meilleurs joueurs pro du monde ont des audiences sur Twitch ridicules par rapport aux plus gros streameurs, qui n’ont jamais gagné de tournois.
Parce que c’est deux métiers différents. Qui demandent des compétences différentes.


#9

Je parlais essentiellement des pro-gamers.

Mais ce que je dis peut aussi s’entendre pour les autres streamers, dans une moindre mesure. La qualité d’un stream est plus subjective que des résultats en compétition, mais souvent une production soignée, des casteurs/commentateurs dynamiques et motivés, des exclus pour la redif de gros tournois, etc. peuvent faire moins d’audience que d’autres casteurs qui misent sur des techniques plus classiques pour attirer du monde. Ça peut agacer ceux qui font des efforts de créativité et ne sont pas récompensés pour ça (hommes comme femmes).


#10

Comme les sites d’actualités, comme quasiment tous les métiers: y’a ceux qui font de la quantité, mais “crade”, et ceux qui font de la qualité (mais en plus petit volume)

Sachant que les publicitaires voient que la quantité de visibilité de leur produit, les putaclic sont plus rentables financièrement que les productions de qualités / soignées.


#11

Totalement. Et les critiques envers les sites/magazines qui abusent de techniques putablics sont souvent assez violentes.
Mais contrairement à Twitch y a un côté un peu impersonnel quand on dit qu’un site c’est de la merde, on n’insulte pas directement quelqu’un. Sur Twitch (ou sur les autres réseaux sociaux), la critique vise directement une personne. Du coup des critiques (voire même des insultes) qu’on tolère lorsqu’on parle d’un site/magazine, ne sont plus tolérées lorsqu’on parle d’une personne. Ça ne veut pas dire que ce n’est pas de la merde pour autant…


#12

Arrivé là, j’ai pouffé.


#13

Je vais parler de ce que je connais : Starcraft 2.
Dans Starcraft 2, il y a une discrimination flagrante : les joueurs non-coréens peuvent librement jouer dans les tournois coréens, mais l’inverse n’est pas vrai.
Bah, la scène est plus vivante grâce à ça, le niveau des non-coréens a énormément augmenté depuis que ce changement a été implémenté. Et je ne vois quasiment jamais de plaintes là dessus.
C’est pourtant infiniment plus impactant que les tournois réservés aux femmes.
Quand à la mesure des audiences sur Twitch pour juger du niveau de succès d’un progameur… lol c’est complètement con.

Techniques plus classique ? Bah t’as une étrange définition de classique. Techniques plus facile ? Ahah, on voit que t’as pas essayé !

En fait, tu nous parles des losers jaloux de ceux qui ont du succès, et qui se trouvent des excuses dans la misogynie, c’est ça ?


#14

Tu veux quel expression pour désigner quelque chose qui est à la fois la source de revenu principale ET l’occupation principale de certaines personnes ?


#15

Saltimbanque.


#16

Toutes les activités génératrices de revenus ne sont pas des métiers (indépendamment du temps que tu y consacres)


#17

Est ce que tu as un exemple d’ “activité génératrice de revenue” qui nous prends une bonne partie de la journée qui ne soit pas un métier ?

Je n’en ai pas trouvé, je serais preneur pour comparer.


#18

Les casinos, la bourse, … youtube ^^


#19

ouais… je vois …
Qu’est ce que tu as pas compris en faite dans la phrase suivant ?

Un mec qui a comme occupation principale le casino est soit un addict soit un pro ( poker par exemple )
Un mec qui a comme occupation principale la bourse est un trader, investisseur ou gestionnaire de portefeuille, qui sont des métiers ( même à titre personnel )

Donc ce sont bien des professions.

Et enfin tu parles Youtuber, quelle différence avec un présentateur TV ou animateur , un chroniqueur quelque soit le sujet , ou même un humoriste ? ( selon les chaînes )
Pour les gamers, quel différence avec un joueur d’un sport pro? du point de vu d’un spectateur on regarde une autre personne jouer? Quelle différence y a t’il entre un gamer qui divertis sur un jeu vidéo et un mec de Top Gear qui fait le con dans une voiture?
La seule différence notable c’est le média.

Ce que je vois en plus, c’est que le Youtuber ou streamer à souvent besoin d’une connaissance technique plus poussé pour son montage, sa mise en forme, pour le traitement audio, et je ne parle même pas de la partie communication ou même de la fiscalité.


#20

Quand à la mesure des audiences sur Twitch pour juger du niveau de succès d’un progameur… lol c’est complètement con.

Ça dépend ce qu’on met derrière “succès”. Evidemment, on ne parle pas que des victoires en tournoi là.
Le succès ne se mesure pas qu’à ça.

Techniques plus classique ? Bah t’as une étrange définition de classique. Techniques plus facile ? Ahah, on voit que t’as pas essayé !

Non, c’est bien de “techniques classiques” dont je parle (cf. le screenshot que j’ai mis en lien). Ou encore de “techniques éculées”.
Entre les casteurs qui font l’effort de produire du contenu de qualité et ceux qui jouent seulement sur l’angle plongeant de leur caméra, y a un écart en terme d’inventivité. Et évidemment, être inventif, c’est difficile.

En fait, tu nous parles des losers jaloux de ceux qui ont du succès, et qui se trouvent des excuses dans la misogynie, c’est ça ?

La misogynie n’est pas une excuse. C’est la conséquence de la jalousie.
La jalousie est elle même la conséquence de la perception du mérite.

Mais cette forme de jalousie n’est pas limitée au domaine des streamers. Elle n’est même pas limitée aux hommes.


#21

T’es un vrai clown toi.