Cinéma, série TV, court métrages


#344

J'en rajoute un peu, si je veux une série limite niveau racisme, pensée unique de bobos sur la province, avec des acteurs très très mauvais (et pas faute du réa) ainsi qu'un scénario pour les 2 premiers épisodes, point barre ... Et béh! je vote Holly weed ... Voili ...


#345

Bah, les gros clichés c’est plus ou moins inévitable, on est pas dans une démarche sociologique.

Je suppose que tu n’as pas aimé non plus “Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu” ou “Vive la France” avec M.Youn ? N’est-ce pas aussi un peu “pensée unique bobos” de chicaner parce-qu’une vanne est un peu raciste, homophobe ou autre ? On dégage Coluche, Groland, Desproges, Reiser… ?

Pour les acteurs, on est dans de la petite comédie gentillette qui me semble ne pas avoir d’autre ambition que de broder autour du concept. Ils ne jouent pas plus mal que ceux de la série Héro Corp à laquelle j’ai pensé puisqu’elle se déroule également à la campagne avec des acteurs qui jouent mal.


#346

Non, non et non. Cette série est une grosse bouse. Pas vu les 2 autres que tu cites, et ne pas ramener “Coluche, Groland, Desproges, Reiser” ici, rien à voir.


#347

Bref, t'as pas aimé.

Mouai, un peu facile. C'est clair que dans Groland le monde rural est présenté sous son meilleur jour...


#348

Je n'ai pas vu le premier mais Deutschland 83 est effectivement très bien.


#349

Falling Water S02 Youpie ! :smile:


#350

#351

The man from earth.

J'ai vu hier soir ce film qui, bien qu'imparfait, est très sympa.

Un scientifique qui quitte tout, son travail, ses amis, du jour au lendemain est pressé de questions par ses amis qui cherchent à comprendre cette décision insensée.

C'est un huis clos. Le genre de film à petit budget ou le concept prime sur les décors et tout le tintouin habituel. C'est minimaliste. Le film est la discussion.

Le scientifique "dévoile" sa véritable identité tout en laissant planer le doute car qui pourrait croire qu'il est un immortel âgé de plus de 14 000 ans. En plus ses amis sont tous des universitaires. Son histoire ébranle l'assemblée qui oscille entre doute, stupéfaction, réel questionnement ou colère d'être pris pour des cons...

Il y a des maladresses et quelques incohérences mais l'idée générale, la discussion et les réactions des divers personnages sont bien vus.

SPOIL
.
.
.
.
.

La principale incohérence pour moi : il parle plusieurs langues et il suffirait qu'il se mette à leur parler en Araméen (ou autre) pour prouver qu'il dit vrai. Mais non, il ne le fait pas.
.
.
.
.
.
.
/SPOIL

L'oeuvre d'origine est d'un écrivain de SF, Jerome Bixby qui a été scénariste d'un épisode de Star Treck et de la 4eme dimension.

Le film a été primé et a connu le succès grâce au piratage (ce qui a été apprécié du staff car ils n'auraient pu le faire si bien connaitre autrement). Sa suite est sortie récemment et est d'une nullité affligeante. Grosse, grosse déception. Notons tout de même que le mode de financement choisi pour le film est celui du don participatif. Film en libre téléchargement et donne qui veut.

edit: correction


#352

Je suis tombé sur ce film par hasard.
J'avais lu un synopsis en quelques lignes, et je me suis dit "j'ai pas envie de me prendre la tête aujourd'hui, ça doit être un navet avec un scénario qui a l'air très simple, je vais voir plein d'époques différentes de l'histoire humaine, certainement aux moments les plus critique, ça doit être une super aventure pleine d'action".

Après j'ai compris que c'était un huis-clos en fait :sweat_smile:

J'ai vraiment bien aimé, ça a été très bonne surprise de voir ce film, surtout que je ne m'attendais pas du tout à ça.
Avec très peu de moyens (le budget est ridicule par rapport à ce qui se fait aujourd'hui) le film arrive à transporter le spectateur.

Je ne savais pas qu'il y avait une suite, mais je ne la regarderais pas (surtout si c'est nul), c'est sans intérêt je trouve.


#353

Ils ont fait une espèce de teenage movie avec des étudiants de type "abrutis" qui cherchent à percer le secret du professeur. Il n'y a plus rien des dialogues philosophico-historico-cocorico du premier film. Seulement quelques discussions fadasses noyées au milieu du reste. J'ai trouvé le 3eme tiers du film incroyablement nullissime.


#354

:warning: Alerte Bijou :warning: ... HAPPY! oui, je le suis ... :warning: Série Culte :warning:

Sans ça "Counterpart" à l'air bien partie ( j'aime bien J.K. Simmons) Reprise de "Occupied" Saison 2, moi j'ai accroché à la saison 1, saison 3 de "The Detour" Idiot mais agréablement déjanté et "Cardinal" la saison 2 tant attendue par ... moi quoi ... :wink:


#355

Ah! zgeg, j'ai oublié "Mosaïc" qui démarre très très fort, distrib superbe, du Soderbergh, pas moins ... Lien autre, 3ème saison de "Basket" annoncée ... Veulent me rendre fou ... O.o ...

voili, Enjoy!


#357

Mais t’arrive à tout voir en même temps ? :astonished:

Que du bon tout ça. Je n'en connais aucune mais toutes me branchent. "Counterpart" je m'étais déjà arrêté sur la fiche...

Moi je suis sur Deadwood. Rien de révolutionnaire mais ça passe. Du HBO quoi. On sait ce qu'on va avoir. J'ai regardé ça dans la foulée de la série Klondike (qui est bien). Je suis dans un trip cowboy cette semaine :smiley:. Et du coup j'ai trop envie de jouer à Red dead redemption 2.


#358

Bah tout ça est étalé dilué en une année aussi :wink:

Mais sérieux, la claque là c'est Happy! ...:clap::clap:


#359

Faut-il aller voir le dernier Woody Allen ?


#360

Ce qui me gêne surtout avec Woody Allen, c'est que ça fait 152 fois qu'il nous fait le même film. De temps en temps, c'est bon, mais le plus souvent c'est assez moyen, et parfois très mauvais.
A la différence d'un Kubrick qui ne faisait un film que lorsqu'il était prêt à le faire, Allen se force à faire un film par an. Du coût, la qualité s'en ressent forcément.


#361

Johdo1 Top 5 cà dépend des époques mais j'ai découvert des petites merveilles ces dernières années; le top du top par périodes de 5 ans ( je triche un peu c'est sûr )

The Man From Earth
Adam's apples
Safety not guaranteed
Little miss sunshine
Paï

Hidden
La grande menace
Le témoin du mal
Festen
Enemy mine

Quand aux séries, je regrette la belle époque de Being Human UK, de Sherlock, Misfits, Malcolm etc. Alors je regarde Good doctor, Lethal weapon, Lucifer, Hard sun. Avec intérêt mais sans passion.

Il y a quelques années j'ai regardé une émission sur le rock et son avenir, un type racontait que le rock était mort, toute la musique que nous écoutions en masse était prémachée et lissée, les grosses maisons de disques misaient sur la musique la plus apte à séduire le grand public et ne laissaient pas leur chance aux outsiders. Pour moi l'industrie du cinéma fait la même chose et même Sundance a primé des films que j'ai trouvé vraiment mauvais ( genre Waitress ). Alors je traîne sur Internet et je découvre les pépites citées plus haut.

Pour répondre à Numérama qui me demande si ma réponse améliore la discussion : euh oui je l'espère. Si des curieux comme moi en profite pour éviter l'ennui d'un programme TV au mieux lénifiant voici de quoi secouer vos soirées.


#362

Je trouvais que ça avait un bon potentiel mais j'ai été déçu en fin de saison 1 de...heu... .. sans vouloir trop spoiler... que le titre de la série soit finalement assez mensonger.

Paï semble sympa, ça me dit bien.

Moi j'ai fini la série Deadwood la semaine dernière. J'ai aimé inversement proportionnellement à la déception de la fin de la série.

C'est pas parce qu'une série doit être interrompue qu'il faut la clore de façon aussi naze. Certainement la fin de série la plus pourrie que j'ai jamais vu.

Pendant toute la 3eme saison on fait monter la sauce pour un grand final de gunfight de cow-boy (la base quoi) et rien, nada, zoby ...

Frustration over 9000 !

Bonne surprise récente : The end of the f***ing World".

Road movie d'ados, lui est limite psychopathe, elle est totalement antisociale. En rupture avec la société ils quittent leurs foyers respectifs pour rejoindre le père de la miss...

C'est une version soft de Tueurs nés d'Oliver Stone, avec un côté Doom génération et Thelma et Louise.

Netflix envisage une suite. Je suis partant. La fin de la première saison m'en a donné envie.

Format très court, épisodes de 20 min.

Vu cette nuit : Salyut-7. Une station spatiale Russe en perdition que tentent de remettre en marche les Russes.

C'est un Apollo 13 en Russe. Très bien ! Nettement mieux et plus crédible que Gravity.

Enfin, pour amateurs d'art (mais pas que), La passion Van Ghog, (qui vient aussi d'arriver chez tout bon fournisseur d'images ISO Linux) vaut le coup d'œil.

Le scenar et un peu "prétexte" au visuel.

Visuellement par contre ça vaut des points et chaque image ayant réellement été peinte "à la Van Ghog" par une centaine de peintres "faussaires" apportent une bonne immersion dans l'univers du peintre. Ces toiles les plus célèbres y sont évidemment intégrées.

Un tour de force Visuel accompli par des passionnés.


#363

John Doe, tu parles de Being Human pour la série dont la fin de la 1ère saison t'a déçu? Parce que justement c'est toute l'ironie du titre si tu as vu tous les épisodes.
Si tu parles de The Man From Earth c'est bien un film de Richard Schenckman ? La suite, sortie il y a peu, est assez abominable mais le 1er est à regarder au moins une fois.
Je vais regarder Salyut-7 et c'est vrai que pour Gravity je n'ai pas compris l'engouement.
Sinon puisque j'aime les films et séries qui sortent de l'ordinaire, il y a cet étonnant ''The OA'' injustement oublié.
J'ai tenté The end of the f***ing World" mais trop glauque pour moi, j'aime une certaine humanité même désabusée dans les personnages et là c'est du bien glauque quand même et j'ai du mal à apprécier les personnages.
Tu nous diras si tu as apprécié Paï ?


#364

Perdu !

:white_check_mark: Laurens Bancroft se balade la bite à l'air dès le second épisode
:white_check_mark: Femmes vivantes, mortes et holographiques à poils à plusieurs reprises