Cinéma, série TV, court métrages


#242

Pour me faire l'avocat du diable, il n'y a pas de coups, mais des "approches" / tentatives de saisir la personne / habits (ce qui est la base du judo: mise à terre / immobilisation)


#243

Ca m'aurait étonné que tu ne ramènes pas ta fraise sur un sujet auquel tu ne connais rien.
Le judo se pratique avec les mains des deux combattants sur le judogi de l'autre.
Et là, ce n'est pas une tentative d'approche ou de saisie, c'est un coup de poing au visage esquivé, puis avec contre-attaque. C'est une technique de self-défense, donc cela n'a strictement rien à voir avec du judo qui n'est pas de la self-défense. A la limite cela aurait pu être du jujitsu, mais il manque une phase entre l'esquive et la contre-attaque.

Je sais bien qu'un néophyte peut avoir du mal à faire la différence entre les dames et les échecs, mais quand il ne connaît pas, il évite d'en parler.

Si tu veux, on peut parler pendant des plombes sur un sujet que je maîtrise et pas toi.


#244

Le Tori et le Kumi-kata :

http://www.judopourtous.com/PagesAnnexees/KumiKata.htm


#245

Avec une main “ouverte” et un mouvement circulaire, il est vraiment mauvais pour donner des coup de poing au visage ^^


#246

???
Tori, c’est celui qui porte l’action. En face, il y a Uke, qui donc subit l’action. On ne dit pas le Tori et le Uke, juste Tori et Uke
Et le kumikata, c’est la prise de garde, la saisie du judogi : kumikata à droite, à gauche, croisé, … C’est un des éléments les plus importants du judo.

Je ne suis pas allé regarder image par image. Mais si veux faire mal à l’adversaire, il vaut mieux fermer le poing, ou alors main ouverte avec le tranchant de la main.
D’un autre côté, c’est une démo, le but n’est pas d’assomer la partenaire. Mais si tu veux pinailler, vas y.

Ben oui, 5 types de coups au visage : direct, uppercut (bas en haut), circulaire, circulaire croisé et de haut en bas, certains poing fermé, d’autres main ouverte.

Tu es surtout très mauvais sur le sujet.


#247

Hmmm ça s’écharpe ici, heureusement nous avons Chuck Norris pour apaiser le débat !

:wink:

De toute façon, le meilleur sport de combat c’est Sumo !

Honda wins ! \o/


#248


#249

Pour moi, Chuck, c'est surtout ça :


#250

:smile::+1:


#251

On me souffle qu’il était seul à participer au championnat départemental de Los Angeles et qu’il a été battu à plate couture par Kanye West au championnat régional de Californie.


#252

C’est marrant, l’était moins chiant celui du manège enchanté…


#253

C'est sûr qu'il était plus docile. C'est peut-être pour ça que tu l'aimais bien : tu pouvais dire ce que tu voulais à la télé, il ne te contredisait jamais.


#254

Allez, ça me titille depuis ce matin, hop ! - Post 11 Novembre - (parce-que c’est une période de l’histoire que “j’aime bien”).

La 1ere GM au cinéma a été moins exploitée que la seconde (en partie à cause des difficultés à faire des scénarios variés dans les tranchées) mais il y a tout de même eu de bonnes choses de faites. Je liste quelques films, vous approfondirez (résumé, toussa, c’est sur le lien Allociné)…

Sur le tournage de “Les sentiers de la gloire”. Kubrick.


Liste de films/téléfilms en vrac :

Les sentiers de la gloire, évidemment. Un des films de référence sur le sujet, on en a déjà parlé ici. Film de Kubrick.

Un long dimanche de fiançailles, de Jean-pierre Jeunet, avec Audrey Tautou…

Johnny s’en va t’en guerre. On en a déjà parlé. Un film terrible. A voir.

La chambre des officiers. Très bien. Ici on parle des gueules cassées, à l’hôpital. Schéma assez classique, choc de la blessure, apprendre à vivre avec, se re-crééer un “chez soi” avec les autres malades tout en appréhendant le retour à la vrai vie. Avec Sabine Azéma.

La vie et rien d’autre. Encore avec Sabine Azéma et avec Phillpe Noiret. Film de 1989 de Bertrand Tavernier. De mémoire, c’était pas mal.

Ha bein tiens, Allociné a fait un dossier qui en recense plusieurs, alors je vais en lister qui n’y sont pas.

Commandos de l’ombre. Film Australien sans grandes prétentions, se laisse voir pour peu qu’on aime les histoires un peu claustro de mecs qui creusent des galeries pour faire du travail de sape. (#guerredesmines)

Tunnel + dynamite : Boum !

La tranchée. Survival fantastique si mes souvenirs sont bons. Ne m’a pas marqué.

Flyboys. Avec James Franco et Jean Reno. Cette fois, on se bat dans les airs !

Cheval de guerre.

Film de Spielberg. j’en ai surement déjà parlé mais je remet le couvert car la surprise avait été proportionnelle à ma faible motivation pour le regarder, ayant peur de voir un film gnangnan avec un cheval “il est mort le cheval musique triste arc-en-ciel et on pleure…”… En fait non, c’est un vrai bon film de tranchée, très violent, et l’acteur principal est le cheval. Et il joue bien ! On sent l’Actors Studio ! :grin:

Je fini par une allusion à Sucker Punch et à ce passage dans les tranchées filmé en traveling arrière comme pour le cheval ci-dessus et dans l’esprit de la scène de la tranchée des Sentiers de la gloire. Je ne pense pas qu’il s’agisse de clins d’œil (encore que…) mais je trouve que ça illustre bien le genre de prises de vues assez limitées qu’on peut faire dans des tranchées.

Et à la fin des fins, la fameuse scène de la tranchée, avec Kirk Douglas ainsi que deux analyses de la séquence. Celle-ci est assez complète et l’analyse de la séquence est en page 4 et vous pouvez le lire en regardant en parallèle ce document d’un atelier ciné de collège qui a soigneusement découpé la séquence (il y a un peu plus d’images et de descriptions). L’ensemble vous dira comment la scène à été pensée par Kubrick. :slight_smile:


#255

Même Karambolage s’y est collé aujourd’hui :

Finalement, c’est plus sympa quand les Allemands et les Français s’observent curieusement au lieu de se taper sur la tronche, mmh ?

Alors ça, ça m’intrigue. Allez hop, dans ma todo-list. Après tout, Beberg est pas trop chiant quand il cause de conflits en tout genre.


#256

#257

Docu :


#258

Il va y avoir un remake du film Das Boot ainsi qu'une mini série.




#259

Dans un futur proche, un père de famille se réveille du coma dans le corps d'un flic de choc dont il ignore tout. En six épisodes vertigineux, ce thriller d’anticipation interroge les dérives du transhumanisme et de l'État policier.
Florian Bassot, un père de famille ordinaire, se réveille après cinq années de coma dans un corps qui n’est pas le sien. La science a récemment découvert comment transférer l’esprit d’un corps à un autre, permettant à l’homme de se rêver immortel. D’abord autorisé à des fins thérapeutiques, le transfert est devenu illégal depuis la découverte d’effets secondaires meurtriers, crispant d’autant plus une société gangrenée par la peur de l’autre et le repli sur soi. Une nouvelle police spécialisée, la Bati, vient d’obtenir les pleins pouvoirs pour traquer et interner les transférés. C’est dans ce contexte que l’épouse de Florian, Sophie, a décidé, malgré tout, de le sauver par amour, avec la complicité d’un médecin. Dans ce monde qu’il ne comprend pas, Florian se retrouve hors-la-loi dans le corps d’un étranger, condamné à assumer tant bien que mal l’identité de Sylvain, sous peine d’être arrêté à son tour. D’autant que son avatar est un officier de la Bati qui prenait son rôle très à cœur…


Depuis YoutTube :astonished:


#260

Sans ça tu as visionné ? J’ai lu l’alerte Arte et Télérama (je crois) mais cela n’a pas vraiment déclenché le facteur curiosité …

(Le pitch ne me motive pas plus que cela, mais la caution d’Arte et de télégraba, je me dis que … )


#261

Non, je viens découvrir que ça existait…