Chez Teleperformance, il faut envoyer un mail pour demander une pause-pipi


#1

Leader mondial des centres d'appel, Teleperformance va mettre en place à Blagnac un logiciel qui impose de demander sa pause-pipi par mail. Les syndicats dénoncent "une atteinte à la dignité de la personne humaine".

Teleperformance, c'est "le leader mondial de la gestion multimédia de l'expérience client externalisée", avec "311 centres de contacts dans 65 pays". A Blagnac, près de #Toulouse, cette entreprise qui a dégagé 3,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015 s'apprête à améliorer encore son fonctionnement avec un nouveau logiciel qui va permettre aux centres d'appel de mieux se partager la charge de travail.

Problème: pour les 140 salariés du centre chargés des clients #SFR Numericable, ce logiciel implique de faire par mail toute demande de pause.

Même une pause-pipi, décomptée des 30 minutes auxquelles les salariés ont droit sur une journée de 7h00. "Une atteinte à la dignité de la personne humaine" selon le Comité d'hygiène et de sécurité de l'entreprise. "Ce n'est pas une contrainte acceptable", confie une salariée anonyme. Elle rappelle en effet que 7% des effectifs étant "âgés ou souffrant d'un handicap", ils ne peuvent attendre un feu vert hiérarchique pour satisfaire ce besoin naturel.

Pour perdre moins de temps on peut proposer à cette entreprise, les sièges de bureau avec toilettes incorporées.


#2

“Même une pause-pipi, décomptée des 30 minutes auxquelles les salariés ont droit sur une journée de 7h00.”

Heu légalement, la pause pipi décompté du temps de travail c’est déja pas top…

Sinon, sur le fond, c’est un problème d’organisation de l’employeur de toute activité “à la chaine”: quand un des salariés veut prendre une pause pipi, il en avertit son supérieur / responsable, qui envoie une personne prendre son poste au lieu d’arrêter toute la chaine de prod.

Le “soucis”, c’est pas tellement de prévenir pour que le relais soit assuré, mais que le supérieur ne soit pas “immédiatement” disponible pour gérer cela et qu’ils doivent donner une autorisation.


#3

C’est un call center. Un employé peut s’absenter 3 minutes sans mettre à mal tout la production.


#4

Bien sur, mais justement, même les chaines de productions qui tournent non stop, employé ou pas devant les machines, y arrivent sans soucis.

C'est uniquement un problème d’organisation, et donc de la responsabilité de l'employeur à veiller que ça se fasse correctement

Après, Call Center, ça veut pas forcement dire appel de masses à la chaine. Il peut très bien y avoir des personnes dédiées à une tache particulière, et donc, qui assurent à eux seuls une continuité de service précise.


#5

Exactement.


#6

Si rien ne justifie techniquement cette mesure, alors c’est une forme de violence symbolique.

Obliger les salariés à demander la permission pour aller aux toilettes fait partie d’une stratégie visant à les infantiliser afin de les rendre plus dociles avec leurs supérieurs et éventuellement plus agressifs avec les clients. C’est bon pour le commerce.

Ca peut aller plus loin encore, en imposant toutes sortes de contraintes plus ou moins humiliantes appelées “normes” en novlangue.

Comme nous sommes habitués à la plupart d’entre elles, que nous soyons d’un coté ou de l’autre de la barrière (client ou employé), nous ne les voyons pas la plupart du temps, sauf à tomber sur une particulièrement choquante comme les vendeuses qui doivent arborer une étiquette indiquant leurs mensurations dans certains magasins de sous-vêtements.


#7

D'un autre côté, une adresse mail qui reçoit 10000 demandes par minute, je doute qu'elle fonctionne longtemps.


#8

Je me permets de relancer ce petit sujet étant moi même téléprospecteur depuis plusieurs années.
Les conditions de travail sont difficiles dans les centres d’appels (pas que chez téléperformance…) !

Ceci dit, il ne faut pas mettre toutes les sociétés dans le même sac (bien que le domaine dispose d’une réputation plutôt négative). Je peux par exemple citer la startup française JobPhoning qui propose une solution plutôt originale : faire travailler des téléprospecteurs indépendants depuis leur domicile. C’est ce que je fais depuis deux petites années et fini les horaires de travail fixes ! :stuck_out_tongue:

Bon courage aux collègues du secteur !