Commentaires : Canonical devient un mécène officiel du projet KDE

logiciellibre
ubuntu
canonical
Tags: #<Tag:0x00007f920c787378> #<Tag:0x00007f920c787210> #<Tag:0x00007f920c7870a8>

#1

En 2014, Canonical décidait d’offrir à Kubuntu, une variante de la distribution Ubuntu livrée avec les logiciels KDE, un financement constant et une reconnaissance dans l’entreprise, transformant ainsi un projet uniquement communautaire en version officielle et soutenue par la société. Aujourd’hui, c’est l’ensemble du projet KDE qui reçoit l’attention et le financement de Canonical, à travers sa fondation KDE e.V. Bien que KDE ne soit toujours pas l’environnement de bureau sur lequel Canonical travaille pour Ubuntu, Mark Shuttleworth et sa…. Publié sur http://www.numerama.com/business/190184-canonical-devient-mecene-officiel-projet-kde.html par Corentin Durand


#2

Ils sont fourrés partout … Je sens ça comme une dépendance et une privatisation de ces types de projets.
Dommage


#3

C’est une bonne chose !
Espérons que de grâce à ça Kubuntu sera un peu plus suivi (les paquets ne sont pas les “ultra” dernière versions).


#4

Ce ne sont pas les dépôts Debian et Ubuntu qui sont utilisés pour la plupart des paquets ?


#5

C'est fort probable.
Je crois que pour avoir les dernière versions il faut utiliser les backports (kubuntu-ppa/backports).


#6

En soit on peut un peu craindre leur présence.
Et on peut aussi craindre qu’il se “vende” (cf l’histoire avec Amazon…).

Toutefois on ne peut que reconnaître que Canonical, via Ubuntu, a aidé à “démocratiser” GNU/Linux au près du grand public.


#7

Oui, c’est les principe sur les distributions qui ne sont pas en “rolling release”.
Les paquets sont figé sur une configuration stable mais du coup on ne profite pas des dernières mise à jours (ce qui peut-être problématique pour une LTS qui dure plusieurs années).
Les dépôts backport et les ppa permettent d’apporter une solution au problème.


#8

Mouais… pas convaincu mais je vois ce que tu veux dire :wink:


#9

Tant que tous le travail reste open source, où est le problème?
Le soutient de Cannonical ne peut pas être plus soupçonnable que celui de Google.
Et pour ma part je suis bien content qu'il y ait comme alternative Touch pour les smartphones, ça m'a permis de me barrer d'androïd pour un environnement encore plus libre.


#10

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.