Commentaires : Bientôt des caméscopes numériques 3D pour le grand public ?

sony
panasonic
3dstéréoscopique
caméscopenumérique
Tags: #<Tag:0x00007f921102d348> #<Tag:0x00007f921102ca10> #<Tag:0x00007f921102c678> #<Tag:0x00007f921102c538>

#1

Ca arrivera nécessairement avec le développement des téléviseurs 3D, promis à un avenir radieux dès cet été. Tout comme la couleur, le numérique, puis la haute-définition sont passés des mains des cinéastes professionnels à celles des vidéastes amateurs, la 3D devrait elle-aussi devenir accessible au grand public dans les prochaines années. Ca n'est qu'une question de temps, mais l'envie irrésistible d'immortaliser en trois dimensions le dernier né de la famille et le prochain voyage en Egypte devrait inciter à la production massive de caméscopes 3D. Une condition sine qua non à sa commercialisation à un prix acceptable.

En attendant, ce sont les cinéastes qui essuient les plâtres de la miniaturisation. Panasonic a ainsi annoncé en début d'année la commercialisation de sa caméra semi-professionnelle AG-3DA1 capable d'enregistrer en 3D et en 1080p, à un prix de 21.000 dollars. Il s'agit de la première caméra tout en un au monde réunissant deux lentilles et trois capteurs CMOS.

Sur le même modèle, Sony devrait bientôt présenter sa caméra Sony EX3, dont Engadget publie la première photo. Il s'agirait là aussi d'un caméscope 3D qui réunit en fait deux caméras PMW-EX3, avec optiques interchangeables. Mais le prix et la date de sortie ne sont pas encore connus.

Lire la suite


#2

Sinon, une autre solution, c'est d'attacher deux camescopes identique ensemble, de filmer en même temps, et après de regarder les deux films en meme temps dans les oeilletons...


#3

Et bientôt le nec plus ultra,
l'appareil qui influera sur le nerf optique
en synchronisation avec la diffusion des images 3D
en alternance...

Sans ça, ben leurs lunettes, question champ de vision,
ce sera sans moi.

Je déconne, ce sera sans moi, point barre.
j'ai pas apprécié les effets 3D limités à la surface des verres,
cerclés par une monture autant grossière que épaisse.


#4

[quote name='MattCoalman' date='03/05/2010 - 18:06' timestamp='1272902810' post='1207983']Sinon, une autre solution, c'est d'attacher deux camescopes identique ensemble, de filmer en même temps, et après de regarder les deux films en meme temps dans les oeilletons...[/quote]

ah ouais, l'espace entre les deux lentilles sera plus important
que de nature, ça devrait amplifier l'effet 3D,
mais gare au maux de tête, le cerveau va bosser dur...

Et question confort d'utilisation, chaud devant.

Sinon, sur des lunettes actives ( à micro écrans )
ça devrait être de la balle...

A tester.


#5

La 3D, toujours la 3D, rien que la 3D... mais... la 3D serait-elle à ce point vitale ? Même les caméscopes s'y mettent maintenant... demain, ce sera les appareils photos... puis viendra le tour des jumelles 3D, puis des lunettes de vues 3D Oooooooooptic 2000 (merci Johnny), ect... Je dis n'importe quoi mais... ne serions-nous pas dans le n'importe quoi ?


#6

Bof, le 3D qui arrive, c'est aussi chiant qu'Apple, aussi intéressant que Steve Job conseillant Android.


#7

Je travail dans le domaine de l'image. En tant que technicien cinéma. Et des fois réal. En fait la 3D c'est simple, on prend 2 appareil photos canon 5D (ils permettent de filmer en HD et en qualité supérieur aux caméras cinéma HD pro comme la RedOne) ensuite il suffit de filmer avec les 2 appareil l'un à côté de l'autre tout en jouant avec les lentilles pour avoir plus ou moins de distance, et après en post-prod (un simple ordi suffit) on créé l'effet 3D. Et si on a une télé 3D l'effet marche. Mais bon, pour moi la 3D est un gadget qui sert à compenser les mauvais scénarios et à rendre les films merdiques médiocre. Car si on a un bon scénar, une bonne mise en scène et assez d'émotionnel je vous garantie que les gens ils en on rien à faire de la 3D, par exemple cela changerai il quelque chose qu'un film comme La liste de Schindler soit en 3D ou pas ? Pas du tout, au contraire même.

PS : Les appareils photos ou caméra ou l'on peut changer la lentille (5D ou RedOne), il suffit de mettre une lentille à double objectif et ca marche aussi, et pas besoin de dépenser 20.000 Dollars.


#8

“Ca arrivera nécessairement avec le développement des téléviseurs 3D, promis à un avenir radieux dès cet été.”

On en reparle en septembre ?


#9

EN 10 FOIS SANS FRAIS ! Achetez nos merdes pour la coupe du monde ^^


#10

Même les caméscopes s’y mettent maintenant… demain, ce sera les appareils photos… puis viendra le tour des jumelles 3D, puis des lunettes de vues 3D Oooooooooptic 2000 (merci Johnny), ect… Je dis n’importe quoi mais… ne serions-nous pas dans le n’importe quoi ?

En effet vous dites bien n’importe quoi puisque des appareils photo 3D existent déjà (Fujifilm Finepix Real 3D W1), une paire de jumelles est par définition “3D” (stéréoscopique), idem pour les lunettes de vue (Atoooooool !! les opticiens !), la plupart des petits microscopes pas cher grand public sont des loupes binoculaires, certains microscopes optiques scientifiques sont également binoculaires (beaucoup plus cher) etc… etc…


#11

cela changerai il quelque chose qu’un film comme La liste de Schindler soit en 3D ou pas ? Pas du tout, au contraire même.

Je crois que si au contraire. Sur un putain d’écran t’as l’impression d’être dans le film. Tous les films gagnent à immerger le spectateur, la 3D fait un pas de plus dans cette direction.


#12

Et 15 ans plus tard on est tous bigleux ou fou ! Car voilà comment le cerveau va travailler sur le nerf optique si tout est en 3D :frowning:


#13

Mais ce sera impossible que tout soit en 3D. IM-POS-SIBLE !!! Le cerveau, notre cerveau, n’est pas fait pour “analyser” pendant des heures la 3D. Regarder de la 3D stéréoscopique (ou holographique) nécessite, de la part de notre cerveau, des efforts supplémentaires. Evidemment, si l’on ne me croit pas, il faudrait que je rentre dans les détails. Mais je ne suis pas un médecin, ni un scientifique. Mais eux, ils sont formels là-dessus. Je ne fait que répéter, en résumé, ce qu’ils disent. Et, effectivement, j’ai éprouvé une légère fatigue à la fin des 2h30 d’Avatar. Autrement dit, même pour ceux qui ont regardé Avatar et qui se targuent, au bout des 2h30 du film, de n’avoir aucun mal de crâne, auront, tôt ou tard, mal à la tête. C’est irrémédiable.

Les gens, parmi lesquelles ont retrouvent un paquet de geek, qui croient au “tout 3D” dans les futurs années se plantent complètement. La 2D sera toujours là et continuera a exité. Les films 3D ou programmes 3D devront continuer à proposer leur version 2D. Bref, ne leurs en déplaise, jamais la 3D stéréoscopique ou holographique ne pourra supplanter la 2D. Cette technologie se heurte à une réalité “biologique”, tout simplement.*

Et puis, et puis… Il y a des personnes qui peuvent regarder des films parfaitement (elles ne sont pas aveugles ni mal voyantes), mais pas en 3D, la faute à des problèmes de santé. La 3D, ils ne peuvent pas en profiter. Vous en faîtes quoi de ces personnes ? On leur dit que dans l’avenir, ils ne pourront plus regarder des films ? Allons donc… Dîtes cela à un aveugle, ils s’en foutra complètement, mais pas à ces personnes !

Vive la rétrocompatibilité 2D des films 3D, sur blu-ray 3D. Mais je me pose toujours la question aux sujets des programmes TV en 3D. Et, aussi, quid du cinéma ? Il faudrait que les distributeurs proposent les films aussi dans leur version 2D (elle sera toujours disponible), mais comme c’est moins rentable, ils le font de moins en moins. A tel point d’ailleurs qu’Avatar, dans certains cinémas, n’étaient proposé que dans sa version 3D stéréoscopique.


#14

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.