Commentaires : Apple peine à convaindre les producteurs de contenus pour son futur té

apple
téléviseur
appletv
googletv
itv
Tags: #<Tag:0x00007f3d2dd64950> #<Tag:0x00007f3d2dd64630> #<Tag:0x00007f3d2dd642c0> #<Tag:0x00007f3d2dd72528> #<Tag:0x00007f3d2dd72398>

#1
 Alors que la biographie de Steve Jobs a enflammé les rumeurs à propos d'un éventuel téléviseur fabriqué par Apple, il semblerait que la firme rencontre quelques difficultés à convaincre les producteurs de contenus de participer au projet. C'est, en effet, la première fois qu'Apple travaille sur un produit qui sera totalement indépendant du reste de son offre. Aujourd'hui, les iPhone ou iPad ont besoin d'un ordinateur (et de préférence un Mac, selon Apple) pour fonctionner, et les ordinateurs de la firme incitent à l'achat de terminaux iOS en les mettant en avant dans des logiciels et en empruntant même parfois certains éléments de leur interface, comme dans MacOS X Lion.

Mais un téléviseur n'aura pas besoin de téléphone ou d'ordinateur pour fonctionner, et pourrait donc se résumer à une fenêtre ouverte par Apple sur des contenus ne lui appartenant pas. Google et sa Google TV ont déjà fait l'expérience que l'innovation technologique ne suffit pas et qu'il est nécessaire d'avoir les producteurs dans sa poche pour que le produit fonctionne.

Or, USA Today affirme qu'Apple serait en difficulté pour négocier avec eux. La firme de Cupertino souhaite avoir l'offre de contenus la plus globale possible et peinerait à convaincre tous les acteurs importants de rejoindre son service. Les chaînes n'ont pas oublié qu'Apple avait changé l'industrie musicale sans que les maisons de disques en soient réellement conscientes notamment parce que, à l'époque, Apple n'était pas aussi puissante qu'aujourd'hui. Ils ne souhaitent donc pas laisser à Apple toutes les parts du gateaux qu'ils savent déjà gros, puisqu'ils sont aujourd'hui les seuls à se le partager. Google avait connu les mêmes problèmes avec son offre.

L'opportunité est évidente, puisque des géants comme Google et Apple s'y jettent, mais ils n'arrivent pas encore à comprendre comment ils peuvent en profiter sans perdre leur position dominante actuelle.

Cependant, comme l'explique TechCrunch, Apple a suffisamment d'argent pour faire ce qu'il faudra pour boucler ces négocations et les convaincre qu'ils gagneront, eux aussi, de l'argent avec ce téléviseur. Sa philosophie est différente de celle de Google qui tend à diffuser les contenus gratuitement, moyennant l'affichage de publicités dont les revenus sont ensuite partagés. Apple, de son côté, a habitué ses clients à payer et devra lui aussi trouver un taux de répartition des revenus qui satisfera tout le monde. Sans ça, son futur téléviseur ne sera qu'une coquille vide.<br /><br />[Lire la suite](http://www.numerama.com/magazine/21168-apple-peine-a-convaindre-les-producteurs-de-contenus-pour-son-futur-televiseur.html)

#2

Apple ? OSEF !


#3

àa ne m'étonne pas vraiment... Vu comment ils se sont fait enfler avec le mythique 30% sur l'appStore, (et aussi la leçon des journaux sur iPad), je pense qu'ils ont bien raison !

Pourquoi intégrer sur le marché un concurrent supplémentaire qui, s'il réussi son coup, sera un des leader et dictera la ligne à suivre à l'avenir ?

Suicidaire d'accepter leur truc...


#4

Peut-être qu’un jour Apple comprendra que demander 50% du chiffre d’affaire sur le travail de leurs “partenaires” ça ne plait pas vraiment à ces partenaires…


#5

C’est 30 % mais c’est encore plus vicelar que cela. Avec les journaux, Apple refuse de partager la base de donnée clients des abonnées. En gros, les clients qui passent par Apple pour un abonnement, reste chez Apple. Le journal peut se gratter pour obtenir ces coordonnées.


#6

Ahhah! Deux gripsous qui doivent négocier, ça peut durer longtemps. :D


#7

"convaindre" ?


#8

A force d’émasculer ses partenaires et ses clients Apple aurait-il plus de mal à les convaincre ?? Etrange…
Forcément si le deal c’est, je prends 30% de TOUT ce que tu gagnes + tu n’as pas ton avis à donner sur ce que je fais de tes contenus + c’est moi qui contractualise, qui reçoit l’argent et qui ensuite réparti… Je comprends qu’ils soient frileux…

Board
http://monprogramme2012.lkws.fr/


#9

ouaip sauf qu’avant itune et son modèle 30 % personne n’avait réussi à faire acheter en ligne des titres par les consommateurs. Plus personne n’y croyait et les maisons de disques allaient droit dans le mur.
Les majors ne comprennent de toute façon rien (voir leur réticences par rapport à spotify) , ne font rien (l’objet cd avec sa petite jaquette pourrave alors qu’on peut faire 100 fois mieux) et sont en train avec SOPA et autres Hadopi de museler la liberté d’expression des adultes vivant dans une démocratie. Apple est un marchand certes, mais au moins ils connaissent les enjeux et comprennent mieux que les majors comment fonctionnent les nouvelles technologies


#10

Et toujours concernant APPLE, je sais : Mozart n'a rien inventé , il s'est contenté de mettre dans un certain agencement des notes de musiques sur du papier pour des instruments qu'il n'a pas inventés. Imposteurs !!


#11

Quand est-ce que Apple révolutionnera nos chiottes ?


#12

C'est 30 % mais c'est encore plus vicelar que cela. Avec les journaux, Apple refuse de partager la base de donnée clients des abonnées. En gros, les clients qui passent par Apple pour un abonnement, reste chez Apple. Le journal peut se gratter pour obtenir ces coordonnées.

30 %, ça vous semble énorme, mais ça ne l'est pas vraiment. Certains éditeurs était satisfait, car en échange, ils n'avaient plus besoin de s'occuper de (et donc de payer pour) l'hébergement, la bande passante, tout en bénéficiant d'une bonne publicité de leurs logiciels. J'ajouterai que quand les autres éditeurs ont sorti leur boutiques d'applications, bizarrement, ils sont arrivés à ces mêmes 30 %.

Pour la base de données qu'Apple ne veut pas communiquer aux éditeurs, je suis étonné que ça vous choque. Apple ne va rien faire de cette base, alors que certains éditeurs n'hésitent pas à revendre leurs liste d'abonnées à des publicitaires ou l'utilisent pour cibler la publicité dans leurs publications. Donc, ce n'est pas totalement "vicelar", c'est plutôt protecteur.


#13

Moi ce que je me demande surtout, c'est comment ils vont vendre leur télé. Quand je vois le prix des télé actuelles, et le prix des produits Apple... si on mélange les deux ça donnera quoi ? Vendez vos voitures pour acheter une ITélé ?


#14

ITélé c’est gratuit et sur la TNT nan mais oh :) Plus sérieusement il y aura toujours des bobos pour s’acheter du Apple donc les iTv à 10.000 euros trouveront toujours preneur, parce que Apple c’est IN, c’est plus solide que la concurrence et pas fabriqué en Chine mais sur le mont Olympe.


#15

Non 30% pour tout le service ça ne me parait pas énorme, c’était pour rectifier ce que pensait Captain en disant 50%.
Par contre, garder la BDD de tes clients, oui, je trouve ça un peu énorme. Si il y a pas de journaux en ligne, il y a pas d’ipad. Logique. Sauf que le deuxième revenu des journaux ce sont les abonnements. Et les journaux ont besoin de ces données pour proposer d’autres services ou journaux. Comme maintenant ils font tous partie de grand groupe, ca permet de revendre d’autre titre.
Ce que je trouve pas normal, c’est que pour vendre son ipad sous pretexte de journaux électronique, ils se permettent de dicter leur loi. Avec Apple ca va toujours dans un sens, le leur. Jamais dans les deux sens. Et c’est pareil avec leur propre client.

C’est peut-être très bien la protection de tes données, ca marche pour des boîtes qui font des jeux où t’envoie des oiseaux en l’air, mais pas avec des journaux. Ce que fait Apple, c’est piquer en quelques sortent la bdd de ses clients.

Il faut arrêter d’encenser Apple sous prétexte que leur produit sont beaux et pratique, oui, c’est vrai il faut le reconnaître. Mais c’est surtout qu’Apple se moque complètement de l’avis de leurs clients.
Là où j’ai une sacré dent contre Apple, ce sont les professionnels qui les ont soutenus pendant les moments durs, et du jour au lendemain ca été “Les pro, osef, de toute façon maintenant c’est grand public.” (plus d’xserve, le macpro actuel sont 3 fois plus cher et est complètement dépassé et pas si modulable que ça.)
J’ai dépensé des fortunes pour avoir du matos de qualité chez eux, maintenant la qualité se perd pour des igadgets. Tout ça pour suivre les lubies d’un seul bonhomme psycho-rigide. C’est le patron, certes, mais il vivait dans sa bulle se foutant complètement des avis de ses collaborateurs et surtout de ses clients. L’antenna gate en est un très bel exemple. OU encore l’éloignement de plus en plus marqué entre Adobe et Apple.

Alors maintenant, imagine ce qu’il va en être d’une télé Apple. Ils viennent de racheter les droits de diffusion de la league Américaine. A ton avis, qu’est ce qui va se passer? Tu pourras les regarder uniquement sur une itv et par abonnement de 0.99$ par match. Et c’est Apple qui décidera quel pub pourra être diffusée durant les mi-temps. enfin, je vois ça comme ça, je me plante peut-être, mais cela ne m’étonnerai pas.
Bref, maintenant Apple va nous dire ce que nous pouvons regarder ou pas. Vois ce qui s’est passé avec la censure sur l’appstore concernant un prix Pulitzer, et surtout… pas de porno. Il faut que tout soit lisse et propre avec eux.
Je veux bien qu’on soit en admiration devant ces produits, parce que jusqu’à présent, aucune marque informatique n’est capable d’aligner design et faciliter d’emploi. Mais à la base Apple c’était de faire des ordinateurs, et ordinateur ca va souvent avec bidouilleur, or maintenant ils choisissent à notre place ce qui est bien pour nous.
En gros maintenant un mac, c’est “Oh c’est beau” et “oh c’est tellement facile” mais surtout tu fais ce qu’on te dis de faire.
T’es au courant que si tu es fumeur, la garantie risque de sauter. Tu vois jusqu’où ça peut aller avec eux.
La prochaine machine pour moi, ca sera du Seven, oui ça sera moche, oui ca sera un peu moins intuitif, mais c’est l’écran que je regarde et ce qui se passe dessus, pas la tour sous le bureau quand je travaille.

ouaip sauf qu’avant itune et son modèle 30 % personne n’avait réussi à faire acheter en ligne des titres par les consommateurs. Plus personne n’y croyait et les maisons de disques allaient droit dans le mur.
Les majors ne comprennent de toute façon rien (voir leur réticences par rapport à spotify) , ne font rien (l’objet cd avec sa petite jaquette pourrave alors qu’on peut faire 100 fois mieux) et sont en train avec SOPA et autres Hadopi de museler la liberté d’expression des adultes vivant dans une démocratie. Apple est un marchand certes, mais au moins ils connaissent les enjeux et comprennent mieux que les majors comment fonctionnent les nouvelles technologies

Là Apple a marqué un grand coup de maître, il faut le reconnaître aussi. Mais c’est venu un peu par hasard avec l’ipod. Ils ne voulaient pas à juste raison, se faire passer pour des acteurs du piratage, donc il fallait bien qu’ils trouvent une solution et ainsi créer l’ITMS.


#16

On peut rajouter la navrante histoire de FCP X (FinalCut Pro). Les pros, Apple n’en a plus rien à cirer vu qu’ils ne représenteront plus qu’une toute petite partie du chiffre. Il vaut mieux vendre un truc à 500€ à un million de moutons qu’un truc à 5000€ à 10000 gus. Je ne serais pas plus étonné que ça que le MacPro disparaisse.

Il faut nous y faire, Apple est maintenant un vendeur de iGadgets bourrés de limitations qui les rendent impropres à un usage autre. Je pense qu’il est sage d’aller voir ailleurs. La PAO a quitté le navire depuis longtemps. Se reposer sur Logic, FCP, Aperture, c’est s’exposer à se retrouver à poil un beau matin.


#17

[quote name='Khefin' date='05/01/2012 - 14:23' timestamp='1325769782' post='1428021']
30 %, ça vous semble énorme, mais ça ne l'est pas vraiment. Certains éditeurs était satisfait, car en échange, ils n'avaient plus besoin de s'occuper de (et donc de payer pour) l'hébergement, la bande passante, tout en bénéficiant d'une bonne publicité de leurs logiciels.
[/quote]
Je sais pas trop comment ça marche chez Apple, mais je suppose que les appli des éditeurs récupèrent leurs contenus sur les serveur de l'éditeurs, non ?
Si c'est le cas, les éditeurs gagnent l'hébergement d'un logiciel et la bande passante nécessaire à son téléchargement... C'est peanuts à côté des données qui transitent une fois l'appli téléchargée...

Moi 30%, ça me paraît énorme, mais si les éditeurs ont envie de payer ça, c'est leur problème.


#18

Avec une iCuvette ? ou une iBrosse ?


#19

[quote name=‘ceddec’ date=‘05/01/2012 - 15:56’ timestamp=‘1325775398’ post=‘1428056’][quote name=‘Khefin’ date=‘05/01/2012 - 14:23’ timestamp=‘1325769782’ post=‘1428021’]

C’est 30 % mais c’est encore plus vicelar que cela. Avec les journaux, Apple refuse de partager la base de donnée clients des abonnées. En gros, les clients qui passent par Apple pour un abonnement, reste chez Apple. Le journal peut se gratter pour obtenir ces coordonnées.

30 %, ça vous semble énorme, mais ça ne l’est pas vraiment. Certains éditeurs était satisfait, car en échange, ils n’avaient plus besoin de s’occuper de (et donc de payer pour) l’hébergement, la bande passante, tout en bénéficiant d’une bonne publicité de leurs logiciels. J’ajouterai que quand les autres éditeurs ont sorti leur boutiques d’applications, bizarrement, ils sont arrivés à ces mêmes 30 %.

Pour la base de données qu’Apple ne veut pas communiquer aux éditeurs, je suis étonné que ça vous choque. Apple ne va rien faire de cette base, alors que certains éditeurs n’hésitent pas à revendre leurs liste d’abonnées à des publicitaires ou l’utilisent pour cibler la publicité dans leurs publications. Donc, ce n’est pas totalement “vicelar”, c’est plutôt protecteur.
[/quote]

Non 30% pour tout le service ça ne me parait pas énorme, c’était pour rectifier ce que pensait Captain en disant 50%.
Par contre, garder la BDD de tes clients, oui, je trouve ça un peu énorme. Si il y a pas de journaux en ligne, il y a pas d’ipad. Logique. Sauf que le deuxième revenu des journaux ce sont les abonnements. Et les journaux ont besoin de ces données pour proposer d’autres services ou journaux. Comme maintenant ils font tous partie de grand groupe, ca permet de revendre d’autre titre.
Ce que je trouve pas normal, c’est que pour vendre son ipad sous pretexte de journaux électronique, ils se permettent de dicter leur loi. Avec Apple ca va toujours dans un sens, le leur. Jamais dans les deux sens. Et c’est pareil avec leur propre client.

C’est peut-être très bien la protection de tes données, ca marche pour des boîtes qui font des jeux où t’envoie des oiseaux en l’air, mais pas avec des journaux. Ce que fait Apple, c’est piquer en quelques sortent la bdd de ses clients.

Il faut arrêter d’encenser Apple sous prétexte que leur produit sont beaux et pratique, oui, c’est vrai il faut le reconnaître. Mais c’est surtout qu’Apple se moque complètement de l’avis de leurs clients.
Là où j’ai une sacré dent contre Apple, ce sont les professionnels qui les ont soutenus pendant les moments durs, et du jour au lendemain ca été “Les pro, osef, de toute façon maintenant c’est grand public.” (plus d’xserve, le macpro actuel sont 3 fois plus cher et est complètement dépassé et pas si modulable que ça.)
J’ai dépensé des fortunes pour avoir du matos de qualité chez eux, maintenant la qualité se perd pour des igadgets. Tout ça pour suivre les lubies d’un seul bonhomme psycho-rigide. C’est le patron, certes, mais il vivait dans sa bulle se foutant complètement des avis de ses collaborateurs et surtout de ses clients. L’antenna gate en est un très bel exemple. OU encore l’éloignement de plus en plus marqué entre Adobe et Apple.

Alors maintenant, imagine ce qu’il va en être d’une télé Apple. Ils viennent de racheter les droits de diffusion de la league Américaine. A ton avis, qu’est ce qui va se passer? Tu pourras les regarder uniquement sur une itv et par abonnement de 0.99$ par match. Et c’est Apple qui décidera quel pub pourra être diffusée durant les mi-temps. enfin, je vois ça comme ça, je me plante peut-être, mais cela ne m’étonnerai pas.
Bref, maintenant Apple va nous dire ce que nous pouvons regarder ou pas. Vois ce qui s’est passé avec la censure sur l’appstore concernant un prix Pulitzer, et surtout… pas de porno. Il faut que tout soit lisse et propre avec eux.
Je veux bien qu’on soit en admiration devant ces produits, parce que jusqu’à présent, aucune marque informatique n’est capable d’aligner design et faciliter d’emploi. Mais à la base Apple c’était de faire des ordinateurs, et ordinateur ca va souvent avec bidouilleur, or maintenant ils choisissent à notre place ce qui est bien pour nous.
En gros maintenant un mac, c’est “Oh c’est beau” et “oh c’est tellement facile” mais surtout tu fais ce qu’on te dis de faire.
T’es au courant que si tu es fumeur, la garantie risque de sauter. Tu vois jusqu’où ça peut aller avec eux.
La prochaine machine pour moi, ca sera du Seven, oui ça sera moche, oui ca sera un peu moins intuitif, mais c’est l’écran que je regarde et ce qui se passe dessus, pas la tour sous le bureau quand je travaille.

ouaip sauf qu’avant itune et son modèle 30 % personne n’avait réussi à faire acheter en ligne des titres par les consommateurs. Plus personne n’y croyait et les maisons de disques allaient droit dans le mur.
Les majors ne comprennent de toute façon rien (voir leur réticences par rapport à spotify) , ne font rien (l’objet cd avec sa petite jaquette pourrave alors qu’on peut faire 100 fois mieux) et sont en train avec SOPA et autres Hadopi de museler la liberté d’expression des adultes vivant dans une démocratie. Apple est un marchand certes, mais au moins ils connaissent les enjeux et comprennent mieux que les majors comment fonctionnent les nouvelles technologies

Là Apple a marqué un grand coup de maître, il faut le reconnaître aussi. Mais c’est venu un peu par hasard avec l’ipod. Ils ne voulaient pas à juste raison, se faire passer pour des acteurs du piratage, donc il fallait bien qu’ils trouvent une solution et ainsi créer l’ITMS.[/quote]
bravo


#20

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.