Commentaires : À Japan Expo, les joueurs de go aimeraient qu'AlphaGo « joue sur un pied d'égalité » avec l'homme

intelligenceartificielle
deeplearning
alphago
japanexpo
Tags: #<Tag:0x00007f92125470f8> #<Tag:0x00007f9212546d88> #<Tag:0x00007f92125469a0> #<Tag:0x00007f92125464f0>

#1

Au fond du parc des expositions de Villepinte, la sono tonitruante de Japan Expo résonne aussi fort que dans les autres allées du festival. Mais dans ce temple dédié à la culture populaire japonaise, l’air concentré des visiteurs installés autour des rangées de tables de la Fédération française de go détonne au milieu des cosplays et autres porteurs de pancartes « Free hugs ». Ici, on joue au go, un jeu inventé en Chine il y a 2 700 ans et modernisé dans…. Publié sur http://www.numerama.com/pop-culture/273788-a-japan-expo-les-joueurs-de-go-aimeraient-qualphago-joue-sur-un-pied-degalite-avec-lhomme.html par Alexis Orsini


#2

Je trouve les joueurs français beaucoup plus ouverts d’esprits, tolérants et bien plus accessibles que les joueurs professionnels qui ont pu affronter l’IA.

Sinon il faudrait que j’essaye un jour de jouer au Go, Numerama devrait organiser des parties :stuck_out_tongue:


#3

Alors la il y a quand meme un truc que je ne comprends pas.
Comment un joueur (de quoi que ce soit d’ailleurs) peut dire qu’une IA est la mort du joueur ?
A un moment le gars se dit “Tiens je vais faire une partie de GO” et deux seconde plus tard “Ah non je peux pas parceque AlphaGo existe” ? Quel est le blocage entre le fait que je joue à quelquechose et qu’une IA joue à la meme chose ? Moi pas comprendre cheminement intellectuel de eux.


#4

Ils devaient être bourrés je pense.


#5

Je ne connais pas le jeu de go, mais d'après ce qu'on entend, c'est un jeu de stratégie. L'intérêt du jeu est donc de trouver de nouvelles stratégies. Et une stratégie inédite est ce qui peut permettre de remporter une victoire puisque tu déstabilises complètement l'adversaire.

Si des joueurs s'entraînent avec des ordis et qu'à l'entraînement ces ordis leur montrent des stratégies complètement nouvelles et originales, puis qu'ils appliquent ces stratégies en compétition, il y a donc une distorsion entre le joueur qui s'est fait aider d'une IA et celui qui a réfléchi tout seul avec ses petits neurones à lui.

Toutes proportions gardées, c'est comme le morpion. Si tu connais la stratégie du morpion, il est impossible de perdre. Si tu joues contre quelqu'un qui ne la connaît pas, tu as toutes les chances de gagner. Si tu joues contre quelqu'un qui la connaît, cela ne peut conduire qu'à des parties nulles. Le morpion est donc un jeu qui n'a plus aucun intérêt. Idem avec le jeu de Nim où celui qui joue en premier ou en second (selon les variantes des règles) à 100% de chances de gagner.


#6

Sauf que tu confonds un peu tout. Le morpion est un jeu résolu, mais le go en aucun cas, IA ou pas. Donc il y a toujours un intérêt à jouer au Go, alors que le morpion est un jeu de merde car résolvable par un gamin de 12 ans depuis la nuit des temps. :wink:


#7

Sauf que tu ne lis pas ce que j’ai écrit “toutes proportions gardées”.
Mais intéressant que tu te focalises sur la partie anecdotique de mon post et pas sur la partie principale.


#8

Ton argumentaire repose quand même sur cette comparaison.
Je ne connais pas le jeu de GO, mais permet-il vraiment de ressortir une stratégie vue lors d'une partie précédente ?
Les possibilités l'air tellement nombreuses qu'il ne me semble pas possible d'apprendre efficacement des stratégies originales transposables.
D'ailleurs, c'est pour cela qu'il est très compliqué de faire une IA pour ce jeu. Sinon, il aurait suffit de mettre toutes les parties existantes dans une base de donnée et de laisser jouer l'IA sur à partir de cela. Mais ça ne fonctionne pas.


#9

Lis l’article : Contrairement aux échecs, où l’IA n’a rien changé, AlphaGo joue des coups qui intéressent les joueurs et que les professionnels ont commencé à regarder. On s’y intéresse de près : des coups qu’on ne pensait pas très bons sont vus sous un nouveau jour, ça a redonné une dynamique au jeu

C’est bien dans l’étude de nouvelles stratégies que l’IA change les choses, dans de nouvelles façons d’aborder le jeu.

L’IA n’est pas là pour te dire dans telle situation tu fais tel ou tel mouvement, mais te permet d’appréhender le problème d’une manière entièrement nouvelle.

Imagine : depuis l’époque des pharaons, la stratégie militaire, c’est de foutre les armées face à face et se mettre sur la gueule ligne par ligne jusqu’à ce qu’une armée soit réduite à néant. Et puis, il y a un général qui s’amuse avec un logiciel d’IA et au lieu de déployer son armée en ligne, le logiciel va créer des commandos réduits qui vont faire du harcèlement et se replier. Et le général, il prend (virtuellement) la pâtée. Du coup, le général apprend une nouvelle manière de faire la guerre que ses adversaires ne connaissent pas et qu’il va pouvoir déployer.

Je pense que c’est ça dont ont peur certains joueurs de go.


#10

A mon avis, c'est une opinion qui concerne les joueurs-vedettes, les grands pros.

Il y a (en Asie) une aura quasi-mystique autour des pros, certains sont presque vénérés pour leur science du jeu.

Maintenant que Alphago a prouvé que cette science, c'était pas tout à fait au point et qu'il y a moyen de faire large mieux, l'aspect glorieux est un peu diminué. C'est dans ce sens là qu'on peut parler de "tuer les joueurs", ce qui est mort c'est la possibilité de devenir le meilleur joueur du monde...

(et Alphago n'est que le premier du genre, peut être que son style de jeu sera ridiculisé par d'autres automates dans quelques années... cela dit Google se la joue un peu petits bras en ne laissant pas le programme tourner sur un de leurs serveurs, histoire de remettre en jeu le titre. Si ça se trouve y a une grosse faille systématique, impossible à corriger via le deep learning mais que n'importe quel pro humain pourrait exploiter pour gagner)