4rd est là (et Numerama nous en parle pas)


#1

Qu’est-ce c’est ? IPv4 Residual Deployment. Oui, parce que l’IPv4, c’est un résidu. Faudra vous y faire.

Concrètement, c’est faire passer de l’IPv4 dans un tunnel IPv6. Il n’y aura plus de v4 en coeur du réseau. Cette technique est en cours de déploiement chez les FAI hexagonaux. Elle s’accompagne d’un découpage des adresses IPv4 en 4 tranches, pour les attribuer à 4 abonnés différents.

Est-ce que ça vous concerne ? Uniquement si vous hébergez des services derrière votre box, et que ces services utilisent des ports déterminés (que vous ne pouvez pas choisir).

En pratique, ça se passe comment ? Ce qui suit ne concerne que le fournisseur d’accès FREE. Je n’ai pas d’information pour les autres.

Votre ligne est coupée un beau matin. Elle revient après un certain temps, qui a pu atteindre 7 jours (parce que c’est une opération complexe, qu’elle peut entraîner d’autres incidents, que l’humain est faillible et toc! j’ai plongé tout un quartier dans le noir, zutalors.

Si votre IP était statique (FREE propose cette option souvent choisie par le public visé), elle a changé. Elle est amputée de 1/4 de ses ports et la box a basculé en mode routeur (si vous étiez en mode ‘bridge’ pour utiliser votre propre routeur).

Forcément, ça va pas marcher. Vous aurez NUMERAMA, mais vos amis joueurs ne pourront plus se connecter chez vous. Fallait penser à être v6 ready plus tôt.

Que faire? Si vous être dans ce cas (IP fixe, routeur) n’appelez pas la hot-line. Ils ne sont au courant de rien. SURTOUT, ne tentez pas de re-basculer en mode bridge. Vous risquez de perdre la connectivité, ça s’appelle scier la branche sur laquelle on est assis.

Votre IP est perdue à 99.9% de chances. Foncez sur le bouton “Je demande une IP full-stack” de votre console d’administration. Vous devrez changer toutes vos références à l’ancienne IP, mais ça sera moins douloureux et bien plus rapide qu’endurer 32 appels à la hot-line.

Après reboot de la box, celle-ci se remet d’elle-même en bridge et votre routeur est heureux. Ça a marché pour moi © je décline toute responsabilité. Si vous n’êtes pas joueur abstenez-vous et attendez une réponse de la hot-line (vous nous raconterez).


#2

Merci de l’info.

La vraie question Tech étant : est-ce que ça empêchera mon sapin de noël connecté Google Nest Mini à 49 € chez Darty et Fnac de fonctionner ?


#3

Je pourrais te dire où t’enfoncer ta prise connectée pour sapin de Noël mais ce serait pornographique.


#4

Et voilà, et voilà, on remercie les gens et on se fait rembarrer. C’est dommage, vous auriez pu contribuer à accroître la valeur ajoutée de ce sensationnel article Tech de Numérama, la référence du numérique. Tant pis pour vous, vous ne pourrez pas jouer avec mes jolies guirlandes enluminées !

Bon sérieusement, j’ai une vraie question vraie de vraie : n’ont-ils pas un mécanisme quelconque en amont pour remapper les ports attribués à la plage basse ? Parce que sans ça, on a 75 % de chances de ne plus avoir de ports IANA, c’est un peu moche comme connexion je trouve, même si on peut toujours bidouiller.


#5

J’ai bien vu que vous m’avez tendu une perche avec des boules. Je ne tomberai pas dans ce piège.

C’est très moche. Quelquefois, on se dit qu’on aurait du achever v4 pour faire du propre. On va trimballer ces rustines pendant une décennie.

Mapper les ports ? Que se passe-t-il si client A et client B veulent tous les deux le port 80 ?

Free n’a pas trop mal géré la situation avec son option full-stack. 99% des clients font du minitel et 1/4 de stack leur suffit. Les autres ne sont pas laissés sur le bord de la route. Je suis curieux de savoir comment les autres FAI gèrent.

On est réellement aux taquets.

A noter que mon titre est injuste. Numerama nous en a parlé le 15 février 2016. Sous la plume de Guillaume Champeau.

https://www.numerama.com/tech/145703-free-peut-attribuer-la-meme-adresse-ip-a-plusieurs-abonnes.html


#6

:wink:

Non rien, à me relire je devais être claqué.

Et bien CGNAT non ? Si vous parlez de ceux qui veulent une IP full-stack, je ne sais pas s’ils le proposent gratuitement. Et la pénurie d’IPv4 a bon dos pour définitivement enterrer le principe du bout en bout maintenant.

Avec quelques guirlandes cela aurait sans doute été plus remarquable…

Vous n’êtes pas injuste, quelques rappels auraient été de bon ton, j’avais complètement oublié cette horreur, encore que je me demande si ce n’est au fond pas préférable à CGNAT (si on tombe sur la plage basse je veux dire).

Free ne prévient pas j’imagine ?


#7

Tout le monde mangera du CGNAT. Ceux qui veulent une v4 full-stack (comme moi) doivent fissa se débarrasser d’IPv4. Quand au principe du bout en bout, la théorie du routage ne le condamne pas. Seuls les vélléités perverses de certains.

Vous n’y pensez pas. Il serait dommage de se priver du spectacle de ces pauvres abonnés échoués sur les rivages de la hotline comme des cachalots morts.