Commentaires : 2 000 personnes à une "street rave" contre la Sacem belge

droitd'auteur
sacem
belgique
sabam
Tags: #<Tag:0x00007f3d2ea8e428> #<Tag:0x00007f3d2ea8e270> #<Tag:0x00007f3d2ea8e0e0> #<Tag:0x00007f3d2ea8deb0>

#1


Si la Sacem n'a pas toujours bonne réputation, c'est encore pire pour son homologue belge, la Sabam. La sulfureuse société de gestion collective des droits d'auteurs de musique (dont l'action a le grand bénéfice d'avoir fait progresser la jurisprudence européenne pour reconnaître l'interdiction d'imposer le filtrage aux FAI) fait régulièrement parler d'elle pour ses actions extrêmes, comme lorsqu'elle fait payer les routiers qui écoutent la radio, qu'elle demande des droits à des grévistes ou qu'elle tente de faire interdire l'embed de vidéos YouTube.

En réaction, une "street rave" a été organisée samedi à Bruxelles, de 14h à 22h, pour manifeste contre les pratiques de la Sabam. Selon les organisateurs, 2 000 personnes y auraient participé. "Au printemps 2011, le programme de télévision "Neveneffecten" a révélé les pratiques de la Sabam. Les organisateurs de la "street rave" dénoncent des pratiques de plus en plus abusives, notamment la traque actuelle des internautes et des sites web personnalisés dans lesquels sont intégrés une vidéo Youtube, alors même que cela va à l'encontre d'un arrêt de la Cour européenne de justice datant de 2014", rappelle RTBF. 

Il est surtout reproché à la Sabam de faire payer des droits d'auteur aux organisateurs de raves, alors que la musique électronique utilisée n'est très souvent pas déposée, et qu'il n'y a donc aucune rétrocession aux artistes des droits payés.

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));


	
		Posted by Anti-Sabam Street Rave on jeudi 25 juin 2015

Lire la suite


#2

"Il est surtout reproché à la Sabam de faire payer des droits d'auteur aux organisateurs de raves, alors que la musique électronique utilisée n'est très souvent pas déposée, et qu'il n'y a donc aucune rétrocession aux artistes des droits payés."
En France, c'est la même chose, musique libre ou pas, il faut payer.
C'était déjà problématique pour de l'événementiel libre où il faut déclarer plusieurs mois à l'avance les titres diffusés et encore plus complexe depuis l'affaire St Maclou/Jamendo.


#3

Donc réutiliser trois bips pendant une rave, c'est pas bien du tout, oh les vilains !
Mais ne pas rémunérer les artistes pendant les trois premiers mois d'essai de son nouveau service de streaming super cher pour se sucrer un max sur les fanboys (Apple), ça c'est cool !
Merci les lobbys, vous nous faites rêver !

Le point étant que les artistes eux-mêmes ont dû se rebeller contre Apple car les lobbys eux ils fermaient les yeux... Deux poids, deux mesures !
La prétendue défense des droits d'auteurs, ça marche que quand ça les arrange. Et c'est le cas dans tous les pays malheureusement...


#4

fait payer les routiers qui écoutent la radio . . .

c'est une histoire Belge ??


#5

Bof j'ai jamais vu un contrôleur SACEM dans nos free parties au fond des bois hein ! Déjà que les gendarmes avaient du mal à trouver pour tenter de les faire fermer... xD


#6

:eek:


#7

Pour une fois, ils aimeraient bien.


#8

Je déteste ce genre de musique mais rien que pour emmerder la SABAM j'aurais été si j'avais su xD surtout que j'habite pas si loin en bus...


#9

Écouter de la musique en conduisant peut être un facteur à risque car le cerveau est alors moins disponible pour se concentrer sur la conduite. Le problème c'est qu'on ne sait pas ce que les routiers écoutent comme musique, et je pense qu'ils sont généralement branché sur les fréquences de la gendarmerie pour éviter les contrôles routiers.


#10

ok


#11

Ce n'est pas parce que tu ne déclares rien que tu n'es pas obligé.
Je dis "il faut" mais, évidemment, c'est sur le papier.
Tout le monde n'a pas une forêt pour s'y cacher <img src="/discussions/images/emoji/emoji_one/wink.png?v=3" title=":wink:" class="emoji" alt=":wink:"/>


#12

Ce sujet a été automatiquement fermé après 60 jours. Aucune réponse n'est permise dorénavant.