Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Comprendre les attaques rançongiciels en 6 points clés

Rançongiciel, ransomware : vous avez sûrement déjà entendu parler de ce type d'attaque, et croyez-nous, vous allez en entendre parler à nouveau. Pour mieux comprendre de quoi il s'agit et comprendre le principal enjeu des entreprises en matière de cybersécurité, lisez notre petit guide. 

L'aide ne sera pas de trop. Ce 18 février, le gouvernement a présenté sa stratégie pour faire évoluer le secteur de la  cybersécurité française. Ce plan est doublé d'une série de mesures dédiées aux établissements de santé, que le président a lui-même présentées. Et pour cause : depuis le début de l'année 2021, les autorités publiques doivent intervenir chaque semaine sur une attaque différente contre un établissement de santé.

Les deux dernières en date, à Dax et Villefranche-sur-Saône, ont concentré l'attention et remis le sujet sur la table. Ce genre d'incident se produisait régulièrement ces dernières années -- l'exemple le plus connu étant celui du CHU de Rouen fin 2019 -- mais ils se déroulaient discrètement. Après tout, aucune organisation n'a envie d'avouer qu'elle s'est fait pirater.

Si pouvoirs publics et médias parlent de « cyberattaques » pour simplifier le discours et englober les différents incidents, dans l'écrasante majorité des cas, les attaques contre les hôpitaux sont de type rançongicielEn 2021, ces malwares, aussi appelés ransomwares, sont la menace la plus redoutée par les hôpitaux... mais aussi par toutes les entreprises, y compris les spécialistes de la cybersécurité. Pour mieux comprendre leur fonctionnement et leurs effets, voici quelques explications.

Quelles sont les conséquences d'une attaque rançongiciel ?

Comment les cybercriminels lancent-ils leurs attaques rançongiciel ?

Payer ou ne pas payer le rançongiciel ? Un choix perdant-perdant

Seule bonne nouvelle dans le paysage des rançongiciels : les forces de l'ordre parviennent à s'organiser pour contre-attaquer plus efficacement. Depuis le début de l'année 2021, Europol a frappé coup sur coup. Il a d'abord coordonné le démantèlement d'Emotet, un gang qui fournissait les opérateurs de rançongiciels en accès aux réseaux des victimes. Puis ils ont neutralisé NetWalker, avant de faire un coup de filet contre Egregor, une des cadors du secteur.