Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nvidia ne rachètera finalement pas ARM

Depuis le 13 septembre 2020, Nvidia tente de convaincre les autorités du monde entier que son rachat d'ARM, le spécialiste britannique des puces, n'est pas anticoncurrentiel. Le deal tombe à l'eau ce 8 février 2022. 

Nvidia ne sera pas le propriétaire d'ARMDans un communiqué paru le 8 février 2022, SoftBank Group, la banque d'investissement japonaise propriétaire d'ARM, annonce la fin de ses discussions avec Nvidia. Freiné par les autorités de la concurrence du monde entier, le géant américain de la carte graphique n'a pas été en mesure de finaliser l'opération annoncée en septembre 2020. SoftBank Group ne touchera pas les 40 milliards de dollars promis par Nvidia… mais conserve les 1,25 milliard de cautions versés il y a deux ans. 

ARM est trop important

Si vous ne connaissez pas ARM, il s'agit du concepteur de l'architecture des puces du même nom. Détenteur d'une propriété intellectuelle colossale, ARM dicte l'industrie des micro-processeurs. Les puces à architecture ARM sont partout, à commencer par les smartphones, les tablettes, les ordinateurs (la fameuse puce M1 des Mac) ou les voitures. Qualcomm, MediaTek, Apple, Samsung… Tous fabriquent des puces basées sur les plans de conception d'ARM, basé à Cambridge en Angleterre.

C'est pour toutes ces raisons que les autorités du monde entier, aux États-Unis, en Europe et en Asie, étaient toutes réticentes au rachat de l'entreprise par un concepteur de cartes graphiques. Comment s'assurer que Nvidia ne s'avantagerait pas lui-même en tant que propriétaire d'ARM, tout en espionnant ses rivaux ? En décembre 2021, la FTC américaine a même saisi la justice pour faire annuler la transaction. 

En 2020, Nvidia a annoncé qu'il allait racheter ARM. Entre temps, il y a eu quelques couacs. // Source : Nvidia

Des changements chez ARM

Après cet échec, ARM ne compte pas revenir à sa vie d'avant. Simon Seggars, son CEO, va céder sa place à Rene Haas, actuellement directeur de la propriété intellectuelle du groupe. SoftBank, de son côté, dit préparer l'introduction en bourse d'ARM. D'ici mars 2023, l'entreprise britannique devrait être définitivement sortie du circuit de la revente.