Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Disney+ a été lancé en Inde en avance et par surprise

Disney+ est disponible en Inde depuis le 11 mars 2020, soit près de trois semaines avant la date qui était annoncée officiellement.

Disney+ devait arriver le 29 mars 2020 en Inde, mais la multinationale américaine a discrètement avancé le lancement de sa plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD). Comme l'ont repéré plusieurs médias anglophones, le service de vidéo en streaming est disponible et utilisable depuis le mercredi 11 mars.

Il convient de noter un détail important : en Inde, la situation de Disney est un peu différente que dans les autres pays ( dont la France, où la firme va lancer Disney+ le 24 mars prochain). Là-bas, Disney passe par un service qui existait déjà, l'application indienne Hotstar, qui a été renommée et re-designée pour l'occasion.

Elle s'appelle désormais Disney+ Hotstar, et propose les mêmes contenus que sur Hotstar, à côté desquels les programmes de Disney+ ont été ajoutés. On retrouve la production originale phare de la plateforme, la série The Mandalorian,  mais aussi la série High School Musical et le film en live action de la Belle et le Clochard.

Hotstar Disney+ a un énorme potentiel

Les utilisateurs qui étaient déjà abonnés à Hotstar Premium (14 dollars par an ou 4 dollars par mois) auront accès aux contenus de Disney+ sans surcoût : il leur suffit simplement de mettre à jour l'application pour découvrir la nouvelle interface.

Hotstar est un service de diffusion par OTT lancé en 2015 qui appartenait à 21st Century Fox, et est désormais une filiale de la Walt Disney Company depuis que le groupe l'a racheté en 2019. Il s'agit d'une offre concurrente de Netflix et Amazon Prime Video, très populaire et appréciée notamment pour sa diffusion de tournois de cricket — on parle de 300 millions d'utilisateurs mensuels actifs en 2019 —, qui permettait jusqu'ici de choisir entre plusieurs abonnements payants ou une utilisation gratuite, mais avec de la publicité.