Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Netflix atteint 148 millions d'abonnés payants et signe la plus grosse hausse de son histoire

Avec 9,6 millions d'abonnés payant en plus, Netflix signe un trimestre historique. L'entreprise confirme qu'elle va augmenter les prix des abonnements dans le monde.

Netflix a gagné 9,6 millions d'abonnés payants entre le dernier trimestre et ce premier trimestre fiscal de 2019 (Q1 2019), a annoncé l'entreprise dans sa lettre aux actionnaires ce 16 avril 2019. C'est la plus grosse augmentation de son histoire. Cela correspond à 26 % de plus que l'an passé à la même période.

La plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) a désormais 148,86 millions d'abonnés dans le monde. C'est peu ou prou ce que l'entreprise avait projeté au trimestre dernier (148,16 millions).

Pour rappel, Netflix a décidé en janvier 2019 de ne plus communiquer que sur ses abonnements payants ; auparavant, la multinationale donnait son nombre global d'abonnements, ce qui incluait les mois d'essai gratuits, et donc donnait un chiffre plus gros.

L'entreprise a annoncé un chiffre d'affaires de 4,52 milliards de dollars, contre 4,51 milliards attendus par Wall Street. Pourtant. Le titre a malgré tout chuté en bourse de 6 % à l'ouverture, notamment à cause de prévisions de croissance d'abonnements plus faible au trimestre prochain (seulement 5 millions).

Netflix confirme une hausse des prix dans « une partie de l'Europe »

Dans sa lettre, le CEO Reed Hastings confirme que l'entreprise est en train d'augmenter les tarifs de ses abonnements à travers le monde. Plusieurs régions sont concernées : les États-Unis, le Brésil, le Mexique et « une partie de l'Europe ».

Netflix a en effet récemment appliqué la plus grosse hausse des prix de son histoire aux États-Unis (entre 13 % et 18 % en fonction des abonnements). « Les réactions que l'on a eues aux US pour l'instant sont cohérentes avec ce que l'on imaginait et sont exactement comme ce qu'on avait observé au Canada avec la hausse du trimestre dernier : notre croissance de nouveaux abonnés était inchangée, et on ne voit que de très modestes pertes de clients à court terme à cause du changement de tarifs. »

Comme c'est à présent son habitude, la plateforme a aussi mis en avant certaines audiences — bien choisies — de ses productions originales, comme la série Umbrella Academy qui aurait été vue par « 45 millions de foyers-membres pendant ses 4 premières semaines ». À noter que Netflix considère que vous avez regardé une série si vous avez visionné 70 % du premier épisode, ce qui ne donne pas beaucoup d'indications sur le nombre total de spectateurs ayant terminé la saison 1 de la série de super-héros.