Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Freebox Delta : Free annonce avoir conquis 100 000 abonnés, suffisant pour en faire un succès ?

Xavier Niel s'est félicité des deux premiers mois de commercialisation de sa nouvelle Freebox.

La Freebox Delta, annoncée en fin d'année 2018, était un produit étonnant. Avec elle, Free quittait l'univers des geeks pour s'adresser à un grand public qui serait passé à côté des équipements à la mode des 5 dernières années et des services culturels en vogue. Proposition aussi audacieuse qu'onéreuse, mais qui semble avoir rencontré son public : dans un communiqué de presse, l'entreprise annonce que 100 000 clients ont déjà été conquis par la Freebox Delta. Non sans insister sur les geeks, qui ont pourtant été les premiers critiques, amenant indirectement à l'offre Delta S bien plus taillée pour les power users.

Pour l'occasion, Xavier Niel a pris la parole, évoquant tout à la fois le succès et les difficultés de livraison rencontrés par Free pour amener sa box dans les foyers : « Nous avons été surpris par cet énorme succès. La Freebox Delta est une merveille tant pour sa connexion Fibre 10G, son agrégation xDSL+4G, son incroyable WiFi, Netflix inclus, que pour le son d’exception Devialet et j’en oublie ! C’est une nouvelle référence qui n’existe nulle part dans le monde. Aujourd’hui, nous livrons nos nouveaux abonnés au fil de l’eau, mais nous n’avions pas imaginé un tel succès. Seuls quelques milliers d’abonnés ont pu être livrés en décembre, nous présentons une nouvelle fois nos excuses pour ces retards. »

Mais ces 100 000 Freebox Delta qui ont trouvé preneur sont-elles annonciatrices d'un succès à venir ? Malheureusement, la comparaison avec le marché ou les produits Free déjà sortis est difficile, l'opérateur ne communiquant que rarement sur ses ventes et ne s'embarrassant pas de détails. Le communiqué de presse ne mentionne par exemple pas les abonnements Delta S.

Par rapport à la Freebox Révolution, qui était aussi présentée comme un succès, dernière boîte Free a avoir fait les gros titres, on ne trouve qu'un calcul du site spécialisé Univers Freebox, réalisé 6 mois après la sortie de la box : ils comptaient alors à peu près 370 000 box vendues, soit un peu plus de 60 000 par mois, si l'on lisse la courbe. Ce serait donc mieux que la Freebox Delta à 50 000 unités par mois, si l'on donne foi en ce calcul. Les limites de ces projections sont évidentes : il est possible que la Delta ait connu un meilleur lancement que la Révolution et que son nombre de livraison soit exponentiel à mesure que la production s'adapte à la demande -- il dépassera alors les 370 000 box écoulées en 6 mois.

Reste que ce point d'étape est crucial pour Free qui devait à tout prix prouver que sa box haut de gamme saurait convaincre. L'entreprise doit maintenant poursuivre cette conquête.