Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Coinbase : une surfacturation sème la panique chez les utilisateurs de l'échange de cryptomonnaies

Un souci technique a entraîné plusieurs surfacturations sur Coinbase. Certaines transactions ont pu être répétées 5 fois. Coinbase travaille sur une solution.

Si vous investissez dans les cryptomonnaies pour des raisons bien personnelles, vous savez que vous courrez un risque de voir votre épargne s'envoler -- comme avec tout investissement à risque. Les utilisateurs de la plateforme Coinbase ne se doutaient pas, en revanche, que le site qui pratique déjà des commissions extrêmement élevées allait avoir un souci de facturation plutôt radical. Plusieurs utilisateurs sur Reddit ont mis le feu aux poudres en accusant Coinbase d'une surfacturation.

Et pas des moindres : un utilisateur a vu une transaction de 300 $ répétée 5 fois sur son compte, ce qui a amené Coinbase à lui prélever 1 500 dollars. À la suite de ce premier message, des tas d'autres clients ont vérifié leur compte et ont constaté des soucis similaires, captures d'écrans à l'appui. Certains utilisateurs se sont retrouvés sans un sou sur leur compte en banque quand d'autres ont eu la bonne surprise de voir leurs banques commencer à facturer des frais pour découvert non autorisé.

Coinbase ne s'est heureusement pas muré dans le silence. L'entreprise de San Francisco, qui a profité de la publicité faite au bitcoin en fin d'année dernière pour devenir l'une des pépites du secteur, a estimé que le problème était extérieur. Il apparaît que la multiplication des prélèvements « est liée à des prélèvements passés » et pourrait avoir un lien avec la manière dont certaines banques identifient des transactions liées à l'achat d'une monnaie virtuelle. Toutes les banques ne sont donc pas affectées et celles qui sont affectées ne le sont pas de la même manière. Une investigation a eu lieu du côté des banques, comme Scotiabank, mais également du côté de Coinbase pour tenter de résoudre le problème.

Aujourd'hui, l'entreprise a affirmé que tous les clients seraient remboursés de l'intégralité des prélèvements indus et qu'une correction était en cours de déploiement pour que cela ne se reproduise plus. Difficile de savoir si Coinbase assumera également les conséquences tierces, comme les pénalités infligées par les banques pour les découverts. Quoi qu'il en soit, l'entreprise américaine connaît aujourd'hui l'un de ses premiers gros coups durs en termes d'image. Encore jeune, elle a tout intérêt à prendre les devants et à agir dans l'intérêt de ses clients. La fidélité dans les services web est, elle aussi, volatile.

N'hésitez pas à témoigner dans les commentaires de cet article si vous avez eu ce problème avec Coinbase et une banque française. Sur Twitter, un lecteur nous indique avoir eu le problème avec Hello Bank, la néobanque du groupe BNP Paribas.

https://twitter.com/Anthodev/status/964436448954011648